Suivez-nous

Mobilités Urbaines

Près de deux tiers des utilisateurs d’Uber ne laisseraient pas de pourboire

Une nouvelle étude indique que 60% des utilisateurs de l’application Uber ne laisseraient pas de pourboire au chauffeur. Le sujet fait encore débat aux États-Unis.

Il y a

  

le

 
Uber Works
© Unsplash / Dan Gold

Dans une nouvelle étude, le NBER (National Bureau of Economic Research) met en lumière la façon dont les clients d’Uber laissent des pourboires à leur chauffeur. Et autant dire qu’ils sont très peu à le faire régulièrement aux États-Unis.

Les utilisateurs du service Uber seraient près de deux tiers à ne pas laisser de pourboires, du moins pendant les quatre semaines durant lesquelles leur comportement a été observé. Parmi les clients, seul 1% d’entre eux donneraient un pourboire à chaque course, tandis que 25% des usagers donneraient un peu plus d’argent de temps en temps.

Pour ce qui est du montant, les utilisateurs d’Uber offriraient en moyenne 50 cents par trajet, une somme qui passerait à 3 dollars pour ceux qui laissent des pourboires. Les femmes seraient moins susceptibles de s’adonner à la pratique, mais les conducteurs de sexe féminin toucheraient plus que les hommes. Ces derniers laisseraient un pourboire 23% plus élevé que ceux des femmes et donneraient 19% plus souvent.

Le pourboire, un sujet controversé pour Uber

Au sein d’Uber, les pourboires sont un sujet qui fait débat depuis plusieurs années, surtout aux États-Unis où celui-ci a une importance non négligeable dans des secteurs de services, comme la restauration ou la conduite de VTC. Selon The Verge, le fondateur de la firme américaine aurait d’abord été opposé à la mise en pratique de cette nouveauté sur l’application. L’option n’a été ajoutée qu’en 2017 sur le service, quand Travis Kalanick était sur le point de quitter son poste suite aux scandales.

En 2016, Uber s’exprimait au sujet du pourboire en indiquant : « Que ce soit consciemment ou inconsciemment, nous avons tendance à donner un pourboire à certains types de personnes mieux que d’autres […] Cela signifie que deux personnes fournissant le même niveau de service reçoivent des montants différents. Avec Uber, les chauffeurs savent qu’ils gagnent la même chose en faisant le même trajet, peu importe qui ils sont ou d’où ils viennent ». La société américaine appuyait alors son positionnement en citant une étude selon laquelle les chauffeurs afro-américains sont discriminés et reçoivent moins de pourboires que les chauffeurs blancs.

Un an après avoir installé une option pour que les utilisateurs puissent laisser des pourboires, Uber s’est toutefois vanté du fait que les chauffeurs avaient gagné plus de 600 millions de dollars en pourboires aux États-Unis et au Canada.

 

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests