Connect with us

Smartphones

Donald Trump songe à imposer de nouvelles taxes impactant les iPhone

Le président des USA Donald Trump réfléchirait à imposer une nouvelle taxe sur l’iPhone, ce qui signifierait que son prix pourrait encore augmenter. Une rencontre entre les chefs d’États chinois et américain aura lieu à la fin de la semaine, une discussion où le sujet devrait être abordé.

Il y a

le

Réparations fraduleuses iPhone Chine police
© Pexels / Mateusz Dach

Dans une interview accordée au Wall Street Journal, Donald Trump a confié que es négociations commerciales avec la Chine n’aboutissaient pas, ce qui pourrait donner lieu à de nouvelles taxes. Et autant dire que l’iPhone et les ordinateurs d’Apple sont en première ligne.

Donald Trump veut une ouverture de la Chine à la concurrence américaine

Lorsqu’il a été interrogé sur une potentielle augmentation des taxes des produits assemblés puis importés de Chine, le président des États-Unis a déclaré : « Peut-être. Ça dépendra quel sera le taux […] Je veux dire, je peux aller jusqu’à 10% et les gens pourraient très bien supporter cela ». En effet, il est prévu que les taxes douanières passent de 10 à 25%, ce qui importerait directement le prix des iPhone ainsi que des ordinateurs portables.

Pour sa part, Apple avait déjà réagi il y a quelques mois, indiquant : « Les tarifs augmentent le coût de nos activités aux États-Unis, détournent nos ressources et désavantagent Apple par rapport aux concurrents étrangers. Plus généralement, les tarifs entraîneront une hausse des prix à la consommation, une baisse de la croissance économique américaine et d’autres conséquences économiques inattendues ». Pourtant, le PDG de la firme Tim Cook semblait avoir obtenu du président américain qu’Apple soit exempté de cette taxe quand ses produits rentreraient dans le pays.

> Lire aussi :  En Chine, les iPhone sont toujours commercialisés malgré l'interdiction

Cette semaine, le président chinois Xi Jinping rencontrera Donald Trump lors du G20 à Buenos Aires, une réunion durant laquelle il va tenter de faire reculer le chef d’État américain pour éviter cette hausse. Néanmoins, ce dernier ne semble pas prêt à faire des concessions à la Chine, si bien que la taxe douanière sur les importations de plus de 200 milliards de dollars semble prête à augmenter. À ce sujet, Trump a indiqué que le seul accord qu’il pourrait y avoir serait une ouverture de la Chine à la concurrence américaine. À fort enjeu, la finalité de cette discussion déterminera les futures relations commerciales entre les États-Unis et la Chine, en guerre sur le sujet depuis plusieurs mois.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests