Connect with us

Drones

Des drones autonomes éloigneront bientôt les oiseaux des aéroports

Pour disperser les oiseaux des aéroports, des chercheurs ont mis au point des drones autonomes censé être plus efficaces que les drones pilotés manuellement.

Il y a

le

Des oiseaux qui gênent un avion

En général, les drones n’ont pas l’autorisation de s’approcher des aéroports. Mais, dans certains cas exceptionnels, ils peuvent servir à guider des essaims d’oiseaux loin de la piste de décollage où ils pourraient être vecteurs d’incidents.

Drones et oiseaux, véritables dangers pour les avions

Mais les drones pilotés manuellement peuvent être inefficaces. Si l’opérateur fait peur aux oiseaux, ces derniers peuvent se disperser et devenir encore plus ingérables. C’est pourquoi une équipe de chercheurs de Caltech a mis au point un algorithme qui permet aux drones d’éloigner les oiseaux de l’aéroport de façon autonome et efficace.

Les ingénieurs derrière cette innovation disent s’être inspirés de l’incident du vol 1549 d’US Airways de 2009, connu sous le nom de « Miracle sur l’Hudson ». Après avoir décollé de LaGuardia, l’avion s’est heurté une horde d’oies et a perdu toute la puissance moteur. Les pilotes hautement qualifiés ont évité le crash de peu en faisant un amerrissage d’urgence sur la rivière Hudson.

> Lire aussi :  La compagnie Delta commence à utiliser la reconnaissance faciale

Soon-Jo Chung, chef de l’équipe d’ingénieurs derrière le projet, a déclaré : « Je me suis dit que la prochaine fois, la fin ne serait pas si heureuse. J’ai donc commencé à chercher des moyens de protéger l’espace aérien des oiseaux en tirant parti de mes domaines de recherche en autonomie et en robotique« .

Les drones autonomes plus efficaces que les drones pilotés

Pour développer leur algorithme, les ingénieurs ont tout d’abord étudié la dynamique de vol des oiseaux, et en particulier la façon dont ils répondent aux menaces lorsqu’ils sont en groupe. Concrètement, si un oiseau est confronté à une menace, il réagira en changeant de cap, et influencera par répercussion les oiseaux autour de lui, changeant la direction de toute la horde. En revanche, si la menace s’approche trop rapidement, les oiseaux prennent peur et se dispersent dans toutes les directions.

Les premiers tests réalisés en Corée sont concluants. A priori, un seul drone suffirait à contrôler une horde de dizaines d’oiseaux. Mais il faudra encore quelques années avant de voir ce procédé remplacer les faucons entraînés et les drones pilotés manuellement.

> Lire aussi :  DJI Flight Simulator : le simulateur de vol de drones est disponible sur PC

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests