Edward Snowden pourra rester trois ans de plus en Russie

Le droit de séjour de Snowden en Russie est étendu de trois années supplémentaires.

Snowden HK

By See-ming Lee [CC-BY-2.0], via Wikimedia Commons

Il y a plus d’un an, Edward Snowden fuyait les Etats-Unis après avoir voler des documents de la NSA, qui permirent de découvrir toute l’étendue et la gravité des activités secrètes de l’agence américaine et de ses alliés.

Après avoir fait une apparition dans une interview filmée à Hong Kong, le lanceur d’alertes s’était envolé pour la Russie où il a été bloqué pendant plus d’un mois dans l’aéroport de Moscou. Par la suite, il obtient un « asile » temporaire en Russie d’une durée d’un an.

Comme indiqué par la BBC, ce droit de séjour avait expiré le 31 juillet dernier mais Anatolyi Kucherena, l’avocat de Snowden, a affirmé qu’une demande d’extension a été envoyée et celle-ci a été acceptée par la Russie.

Actuellement, Edward Snowden aurait donc une carte de résident d’une validité de trois ans qui lui permet de circuler librement et même de quitter la Russie.

Dans les pays occidentaux, peu de gens savent comment le lanceur d’alerte vit en Russie. Mais celui-ci fait régulièrement des interventions sur les médias. Dernièrement, il qualifiait l’application Dropbox d’anti-vie privée et en déconseillait l’utilisation.

Il avait également évoqué son intention de travailler sur des solutions logicielles permettant de sécuriser les communications sur internet.

Par ailleurs, l’avocat de Snowden aurait aussi révélé que celui-ci travaille actuellement en tant que spécialiste IT et précisé qu’il ne s’agit pas d’un « asile » mais d’un droit temporaire de séjour sur le territoire russe.

(Source)


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.