Suivez-nous

Ordinateurs

En 2021, les MacBook d’Apple vont connaître un gros changement

La gamme d’ordinateurs tourne sous Intel depuis 2005, mais la firme de Cupertino souhaite sortir son propre processeur l’année prochaine.

Il y a

  

le

 
Clavier nouveau Macbook Pro 16
© Presse-citron.net

Grâce à des sources internes à Apple, le site Bloomberg vient confirmer un projet de taille chez la marque à la pomme. L’année prochaine normalement, des nouveaux MacBook délaisseront leurs processeurs Intel, et découvriront une nouvelle architecture faite maison. Pour une question d’argent et d’autonomie technologique, le géant californien souhaite faire basculer ses nouveaux ordinateurs sous son propre processeur. Celui-ci arrivera en 2021, et ses premiers détails viennent d’être abordés.

Cela fait 15 ans qu’Apple travaille avec Intel sur ses MacBook. L’Américain, spécialiste des processeurs pour ordinateurs, restait le meilleur dans sa catégorie, et a permis à Apple de pouvoir sortir des produits avec des cœurs très puissants, couplés à leur stockage SSD. Mais ces dernières années, Intel n’était plus aussi fort pour proposer des progrès significatifs à chaque nouvelle génération de ses produits. Le processeur est arrivé à un point très haut en termes de capacité, et la cadence de ses progrès technologiques n’est plus aussi élevée. Apple a donc saisi l’opportunité pour lancer la conception de ses propres composants.

Un nouveau processeur ARM pour les MacBook

Jeudi 23 avril, un article publié par Bloomberg est venu nous en dire plus sur la suite. Apple travaillerait sans surprise avec ARM et le Taïwanais TSMC (connu pour être le fabricant des puces graphiques Nvidia notamment). Le nouveau processeur, qui arrivera l’année prochaine selon les sources internes interrogées par nos confrères, serait tiré de la prochaine puce A14.

Il y aurait trois conceptions différentes pour le moment, qui correspondrait donc à trois processeurs différents, mais toujours basés sur la même architecture du prochain processeur des iPhone de 2020. Les « sources familières de la question » citées par Bloomberg font état d’un processeur gravé en 5 nm, avec un total de 12 cœurs. 8 d’entre eux seraient dit « Firestorm » pour des hautes performances, et quatre autres seraient « Icestorm », pour garantir une bonne gestion de l’énergie.

Nos confrères expliquent que les premières versions de ces processeurs pourraient ne pas être aptes à proposer de meilleures performances que les puces d’Intel, mais il est certain qu’avec un hardware encore plus unifié et des prix de « 40 à 60 % » moins élevés, la transition d’Apple dans la conception de ses SoC sera pleine d’avantages.

Magic Keyboard : avis et impressions en vidéo après nos premiers tests

Bien sûr, la transition se réalisera de façon progressive. D’ailleurs, les MacBook Pro, iMac et iMac Pro ne devraient pas encore être concernés de sitôt alors que leurs performances s’adressant aux professionnels se doivent d’être à la hauteur. D’ici là, les questions seront aussi de savoir si Apple arrivera à mettre correctement à jour les logiciels avec sa nouvelle architecture, d’autant plus qu’il ne souhaite pas que ses ordinateurs fonctionnent un OS plus proche de ceux d’iOS et iPadOS. À suivre.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests