Suivez-nous

Objets connectés

En plus de Messenger, Facebook a aussi écouté les conversations avec Portal

Des sous-traitants de Facebook ont écouté les conversations que les utilisateurs ont tenues avec leurs écrans connectés Portal.

Il y a

le

Portal Facebook
© Facebook

Il y a un mois, Facebook a fini par admettre que certains de ses sous-traitants avaient bel et bien écouté les conversations Messenger des utilisateurs de la messagerie instantanée. Ces aveux ont mis fin à une rumeur vieille de plusieurs années selon laquelle le réseau social écoutait les internautes via le micro de leur mobile. C’est désormais prouvé, Facebook a donc écouté les extraits de certaines conversations.

Après Facebook Messenger, les écrans connectés Portal aussi concernés

Mais ce n’est pas tout, puisqu’en plus de Messenger, Facebook a également appliqué cette pratique aux utilisateurs de ses écrans connectés Portal. Dévoilés l’an dernier, les appareils disposent d’un écran et d’un micro, ce qui permet aux utilisateurs de passer des appels ou de regarder des vidéos, au même titre que l’Amazon Echo Show par exemple, si ce n’est qu’il s’axe plus sur les interactions entre les personnes.

Comme l’indique Bloomberg dans un article daté du jour, Facebook n’avait pas prévenu ses utilisateurs qu’ils étaient écoutés sur Messenger, et il en a fait de même avec les propriétaires d’un appareil Portal.

Facebook a confirmé ce mercredi qu’il écoutait bel et bien des extraits de conversations des utilisateurs qui adressaient une requête à Portal. Néanmoins, ces écoutes ne seraient plus d’actualité. Andrew Bosworth, responsable hardware chez Facebook, a déclaré dans un communiqué : « Le mois dernier, nous avons mis en pause l’examen humain des interactions vocales du ‘Hey Portal’ pendant que nous travaillions sur un plan qui donnait aux gens plus de transparence et de contrôle, y compris un moyen de le désactiver ».

Cela signifie aussi que ces écoutes étaient possibles sans que les utilisateurs de l’appareil de Facebook n’en soient informés. Et par conséquent, ils n’avaient aucun moyen de désactiver cela. Le réseau social prévoit de se remettre à écouter certains extraits sonores, mais il va vraisemblablement en informer ses utilisateurs et leur permettre d’interdire cette possibilité.

Andrew Bosworth ajoute : « La réaction des consommateurs au cours des derniers mois à ces pratiques, non seulement chez Facebook mais aussi dans d’autres entreprises, nous a donné un aperçu du fait que les gens n’étaient pas tout à fait à l’aise ou n’en étaient pas certains ». Le responsable de Facebook fait une allusion directe aux révélations qui ont eu lieu au cours de ces derniers mois. Si des cas d’écoutes via Messenger ont été révélés, cela a également été le cas sur les assistants Amazon Alexa, Google Assistant et Siri (Apple).

Cette nouvelle intervient alors que Facebook lève officiellement le voile sur une nouvelle gamme Portal. Pour rappel, les appareils feront leur arrivée en Europe et en France sous peu.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests