Suivez-nous

Ordinateurs

Enfin, Apple annonce la transition des Macs vers ses propres processeurs

Apple va lancer des ordinateurs qui utilisent ses propres processeurs à la place de ceux d’Intel. Et ceux-ci pourront lancer les applications iOS et iPadOS.

Il y a

  

le

 

Par

Apple Silicon
Tim Cook annonce la transition des processeurs Intel vers les "Apple Silicon" / © Apple

Cela fait un moment que les médias évoquent une transition d’Apple des processeurs Intel vers ses propres processeurs. Et aujourd’hui, lors de sa keynote à la WWDC, la firme de Cupertino a finalement officialisé cette transition. Actuellement, les ordinateurs d’Apple utilisent les processeurs d’Intel. Mais à partir de cette année, la firme vendra également des macs qui utilisent ses propres processeurs, basés sur les technologies d’Arm.

Pourquoi cette transition ? L’objectif est que grâce à ces processeurs Apple, les Macs puissent gagner en performance, mais sans consommer beaucoup d’énergie. En même temps, la firme aura plus de contrôle sur le hardware, ce qui permettra de créer de meilleurs produits. Apple a déjà de l’expérience dans ce domaine puisque ses iPhone et ses iPad utilisent des puces conçues par ses ingénieurs et basées sur les technologies d’Arm.

D’ailleurs, le passage des puces Intel vers les puces Apple apportera également une convergence dans l’écosystème de l’entreprise. Les Macs qui utiliseront ces nouveaux processeurs pourront en effet lancer des applications pour iPhone et pour iPad, grâce à l’architecture commune.

Fusion App Store MacOS iOS

© Apple

En ce qui concerne les applications, Apple s’assure que ceux qui achèteront des Macs avec ses puces Arm puissent utiliser tous les outils dont ils ont besoin. Toutes les applications d’Apple ont déjà effectué la migration et d’après la firme de Cupertino, cela ne prendrait que quelques jours pour modifier une application conçue pour les processeurs Intel afin que celle-ci fonctionne sur les processeurs Arm. D’autre part, Apple propose l’outil Rosetta 2 qui convertira à l’installation, pour l’utilisateur, les apps qui n’ont pas fait la migration. Et enfin, il y aura un outil de virtualisation qui permettra également d’utiliser Linux.

On notera aussi qu’Apple collabore déjà avec Microsoft Office et Adobe pour que leurs logiciels soient optimisés pour les nouveaux Macs.

Les premiers Macs avec des puces Apple arriveront avant la fin de l’année

La transition vers les processeurs Apple débute cette année, avec le lancement de la version Big Sur de macOS que la firme a également dévoilé à sa keynote. Le premier ordinateur qui utilisera ce nouveau type de processeur sortira avant la fin de l’année et la transition devrait durer deux ans. En attendant, Apple n’abandonne pas complètement les processeurs Intel, puisque des modèles utilisant ceux-ci sont encore dans les tuyaux.

Pour les développeurs, afin que ceux-ci puissent commencer à migrer leurs apps, Apple propose un kit qui utilise le SoC A12Z de l’iPad Pro et qui a une mémoire RAM de 16 Go, ainsi que 512 Go de mémoire SSD.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests