Et si BlackBerry proposait un smartphone Android ?

BlackBerry ne compte pas abandonner son système d’exploitation. Mais il envisagerait aussi d’utiliser celui de Google.

BlackBerry pixabay 1

En 2013, BlackBerry dévoilait BlackBerry 10, le système d’exploitation avec lequel il comptait tenir tête à Android et iOS. Deux ans plus tard, il est évident que la firme canadienne n’a pas vraiment réussi son pari. Actuellement, la part de marché du constructeur se rapprocherait du 0%. Et celui-ci envisagerait d’adopter Android.

Tout d’abord, on a pensé que si les smartphones BlackBerry ne se vendent pas, c’est à cause du manque d’applis sur le store de son OS. Mais force est de constater que même si BlackBerry 10 a plus tard supporté officiellement les applications Android via le store d’Amazon, la tendance ne s’est pas inversée.

La prochaine étape, pour l’ancien leader canadien du marché, pourrait être la production de smartphones qui seraient carrément sous Android. C’est du moins ce que tient Reuters de plusieurs sources anonymes.

Selon l’article en question, BlackBerry envisagerait de se tourner vers le système d’exploitation de Google afin de mieux se focaliser sur ses activités de gestion de logiciels et d’appareils.

Deux des sources de Reuters auraient même indiqué que la sortie d’un téléphone coulissant avec un clavier physique et un écran tactile, qui sera sous Android, aura lieu cet automne.

Il est inutile de vous rappeler qu’il s’agit de rumeurs et non d’informations de sources officielles. Si Google n’a fait aucun commentaire, BlackBerry a tout de même indiqué qu’il reste attaché à son OS BlackBerry 10.

Sinon, je vous invite à découvrir pourquoi BlackBerry continue encore de produire des smartphones malgré le déclin de sa part de marché.

(Source)


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Très bizarre… au point de se demander si certains acteurs ne lanceraient pas des rumeurs en l’air pour tenter d’influencer tantôt les marchés tantôt les protagonistes eux-mêmes, voire pour forcer la main vers telle ou telle orientation… l’un des plus gros actionnaires de BlackBerry ne cesse de réclamer depuis des lustres le lancement d’un BlackBerry sous Android.

    Maintenant, si c’est pour lancer un modèle sous Android en y apportant des garanties de sécurité et des applications/specifications phares propres à BlackBerry et au combien performantes (comme le Hub ou le clavier physique et tactile à la fois) sans pour autant abandonner l’OS 10, pourquoi pas. Cela pourrait être le jackpot

  2. Pingback: On reparle de ce BlackBerry sous Android

Répondre