Et vous, vous avez perdu quoi récemment ?

La hantise de tout ceux qui bossent dur sur informatique : perdre des mois, voire des années de travail, professionnel ou personnel, à cause d’un problème matériel ou logiciel, tout ça parce-qu’on a été négligeant sur la sauvegarde de ses données. Car bien sûr le gros crash de disque dur, ça n’arrive 1/ qu’aux autres 2/ que dans la presse informatique.

La hantise de tout ceux qui bossent dur sur informatique : perdre des mois, voire des années de travail, professionnel ou personnel, à cause d’un problème matériel ou logiciel, tout ça parce-qu’on a été négligeant sur la sauvegarde de ses données. Car bien sûr le gros crash de disque dur, ça n’arrive 1/ qu’aux autres 2/ que dans la presse informatique.

Ca n’arrive tellement qu’aux autres, pensais-je moi-même récemment, que j’ai été assez surpris quand un matin (ou était-ce une nuit ?) je me suis aperçu que l’autre, c’était moi (on est toujours l’autre de quelqu’un), et que non décidément ce « **##@@ de PC portable de mes #*##@ ne voulait plus, non ne voulait plus démarrer ! Disque dur HS, remplacement etc…
Heureusement je stockais la plupart de mes données vitales en double voire en triple, pas tant par stratégie de sauvegarde que pour des raisons pratiques (pouvoir bosser partout).
La société Ontrack, spécialisée dans la récupération de données, publie un petit palmarès des 10 cas les plus tordus sur lesquels elle a eu à intervenir en 2005 :

10. D.E.U.G K.O – Un étudiant universitaire perdit l’ensemble de son mémoire lorsque son ordinateur fut victime de la foudre. Ontrack a dû plancher studieusement pour récupérer des fichiers indispensables à l’obtention de son diplôme.

9. Flou Artistique – En pleine séance de sculpture, un artiste a laissé tombé un gros morceau d’argile sur son ordinateur portable, brisant la partie du disque dur contenant un livre qu’elle écrivait depuis 5 ans.

8. Pour le meilleur, mais pas pour le pire – Un mari complètement affolé a contacté Ontrack. Une mauvaise manipulation venait de lui faire perdre l’ensemble de la collection de photos de son nouveau né. Une menace de divorce brandie par la maman mécontente l’a résolu à appeler Ontrack.

7. Des données qui ont du chien – Un pitbull a confondu une clé USB avec son os favori. Ontrack a pu récupérer les données de son maître malgré les nombreuses perforations canines présentes sur la clé.

6. A ne pas faire à la maison – Un informaticien en herbe a tenté de récupérer lui même ses données… sans succès. Résultat, une fois l’ordinateur totalement démonté, il se rendit compte de la complexité de la tâche et fit alors parvenir à Ontrack plusieurs dizaines de sacs, chacun contenant une petite partie de l’ordinateur.

5. A la recherche du temps perdu – Un horloger fut victime de la surchauffe de ses systèmes informatiques, perdant ainsi tous les plans de créations de sa collection de montres. Ontrack ne compta pas les heures pour retrouver ses données quelques minutes avant le début d’un salon important.

4. Creuser pour ses données – Au cours d’un travail de récupération sur des bandes magnétiques, des ingénieurs ont repéré qu’un des lecteurs était manquant. Le client le retrouva dans une benne. Un trou y avait été percé pour le mettre en conformité avec la politique d’identification du matériel de l’entreprise !

3. A la recherche de la nouvelle star – Le recruteur d’un prestigieux club sportif utilise son ordinateur portable pour stocker les informations sur les stars de demain. Son gagne-pain et tous les espoirs du club furent sévèrement remis en cause, lorsque son ordinateur portable se retrouva endommagé lors d’un transport.

2. Ecrivain marteau – Un écrivain visiblement en panne d’inspiration nous a demandé de récupérer les données de son ordinateur selon lui « accidentellement » abîmé. Arrivé dans les locaux de Ontrack, l’ordinateur comportait des marques de marteau clairement visibles…

 Le premier prix revient aux… :

 1. Bébêtes branchées – Un client a fait parvenir un ordinateur retrouvé dans un entrepôt et inutilisé depuis 10 ans : En l’ouvrant les ingénieurs ont su tout de suite déceler l’origine de la panne du disque dur : Des centaines de termites gisaient à l’intérieur.


Nos dernières vidéos

14 commentaires

  1. Moi il y a environ un an, je démarre mon PC fixe et je m’apercois que mon second disque dur est complètement corrompu :(. Impossible de récupérer quoi que ce soit. Les dossiers apparaissaient avec des noms bizzares, mes photos étaient illisibles. Bref bien dégouté de perdre 6 mois de photos numériques. 🙁 Je me résoud à effacer tous ces dossiers illisibles à la main. Mais 3-4 mois plus tard, voilà que les fichiers sont réapparuent comme par magie avec cette fois de vrais fichiers lisibles. Content j’était 😉

  2. Maître Capello on

    Deux Serial ATA en mode Raid mirroir dans le PC, un disque externe pour les backups, et un autre pour backuper le backup.

    Le bug qui viendra me foutre en l’air mes photos, mes musiques, mes textes et mes softs, il est pas né.

    Sans rire, quand on sait le prix de nos assurances maladies ou celles pour nos voitures, et tout ce qu’on dépense pour nous sauvegarder de dommages improbables (foudre, invasion turque, etc) je trouve assez effarant de constater le peu de soin que certains prennent pour sauvegarder la masse de trucs importants qui se trouvent sur leur PC, un ou deux disques externes, c’est pas vraiment la ruine. C’est comme certaines maladies, on peut plus dire qu’on était pas au courant quand-même…

  3. plus serieusement en mars j ai perdu 1 mois de travail je sauvegarde chaque fin de mois. Ce qui est drole c est qu ‘au moment ou je venais de perdre ce mois de travail hop j avais besoin urgent du fichier … alors que j ai des sauvegarde depuis 1989 et que par chance ou par méthode je ne m en suis jamais servi …

  4. Perdre des données, c’est toujours quand il ne faut pas…

    Bien que bien informé (cordonier, chaussé, tout ça) puisqu’informaticien, et confronté à ce "léger" problème dès la formation (un genou qui malencontreusement tourne la clé système d’un Série 1 sur OFF) j’ai quand même perdu 3 mois de boulot perso (des photos de ma gamine, irremplaçables) et quelques sauvegardes de boulot (on s’en remet mieux) et accessoirement 4Go sur un disque il y a quelques temps…

    Alors depuis, miroir sur deux ordinateurs + un disque externe (sites, documents, photos), une clé USB pour mes sites, CDRW pour les photos persos et les sites (et les documents de base) DVD pour les photos, CDR et CDRW pour les programmes (installations), miroirs de mes sites principaux sur mon site perso, CDR du site et des photos de la mairie à la mairie…

    Et j’arrive quand même à zapper un fichier de temps en temps !!!

  5. Oula, là tu es quand même blindé de chez blindé. A part une invasion Turque, je vois pas bien ce qui pourrait t’arriver. Les martiens peut-être 😉

  6. eh oui des fois c’est dur dur,j’ai lu ce classement hier et j’ai apprécie celle du mari qui risquait le divorce,comme quoi dans la vie l’informatique peut sauver des vies.

  7. Only wimps use tape backup: _real_ men just upload their important stuff on ftp, and let the rest of the world mirror it.
    — Linus Torvalds

  8. ..moi, j’avais une ficelle qui devait me sauvegarder tout pendant ma sieste, hélas ce week-end, pile poil dans le thème! un petit disque que j’avais depuis 5 ans, avec tout plein de Ghosts dedans m’a fait un(e) Failure des familles, enfin après quelques oublis de tant d’annnées de farnienté, je me suis remis à PQ (Pqmagic) avec ses déplacements de Primary en logique et vis versa, bon ben voilà, tiens je redécouvre la vie du web et 3 jours sans rien! ça donne envie de reprendre sa sieste.. 😉 Ah! Win98, c’est aussi quelque chose…

  9. Ce qui pourrait encore m’arriver ?

    Un vol, un feu (pour les inondations, il y a moins de risques ou alors perdre quelques données seront le cadet des soucis de plusieurs millions de Francilliens…)

    Bon, faut que j’aille faire un miroir de mes photos sur l’ordinateur que j’ai donné à mes parents, je ne vois plus que cela… (pas la place pour le reste ou alors je leur file un lot de CD)

    C’est contraignant d’ailleurs de se forcer à faire les transferts en temps et en heure, car le jour où un truc crash et qu’on a pas pris le temps de tout mettre à plat, ben, c’est comme si on avait rien fait… Et comme l’être humain est quand même moins fiable que les contrôleurs Raid, je le dis, il m’arrive encore de perdre un fichier de temps en temps, mais de ma faute…

  10. en pleine période de post-prod -e suis étudiant en cinéma- : un moyen métrage à monter, une masse de compositing et la bande-son à composer.
    les délais étaient très serrés, mais voilà qu’une semaine avant la deadline mon alim pète, et deux de mes disques en prennent un sale coup, 200 et 250Go.
    Banque de samples, foutue (mais sauvegardes partielles sur dvd). banquee d’image/photos pareil (euh…). les sfx en cours ont été paumés dans la 4ème dimension, et même après examen des disques par des amis infos…pas moyen de sauver quoi que ce soi.
    le pire dans l’histoire, c’est que le crash est arrivé sur les coup de 17h, et que j’avais décidé depuis qqs jours de faire une sauvegarde intégrale des disques (un disque externe fraîchement monté dans les mimines…va faire des backup sur dvd avec tout ça !) de 19h jusque tard dans la soirée. Aargh.
    Au final le projet a été présenté comme un court sous une ré-écriture forcée, mais personnellement, jva te remettre de tout ça !

Répondre