Suivez-nous

Tech

Êtes-vous prêt à faire confiance à cet avion qui atterrit tout seul ?

Garmin a dévoilé un dispositif qui permet aux avions privés d’atterrir tout seul. Déjà disponible sur certains appareils commerciaux, le système Autoland est plutôt impressionnant.

Il y a

  

le

 
Avion Garmin
© YouTube / Capture d’écran de la vidéo « Garmin Autonomí: Autoland Activation »

Garmin est principalement connu pour ses montres connectées et autres appareils destinés aux particuliers. Mais la firme américaine travaille également auprès de professionnels comme la Marine et le secteur de l’aviation.

Baptisé Autoland, le système que Garmin a dévoilé dans une récente vidéo se destine aux petits avions privés. Jusqu’ici, il était disponible sur certains vols commerciaux, mais pas sur des appareils aussi petits.

Un avion privé qui atterrit seul, ça vous tente ?

Comme le montrent les images, l’avion utilisé lors du test fonctionne tout à fait normalement lors du vol, mais la réelle surprise a lieu lorsque celui-ci se rapproche du sol. Le pilote active alors le dispositif de Garmin puis il ne touche plus les commandes du tout.

Pour fonctionner et atterrir, Autoland prend en compte plusieurs critères comme le vent, le niveau de carburant, la taille de la piste, la météo ou encore la trajectoire de descente. Il communique automatiquement avec la tour de contrôle de l’aéroport concerné, à qui il transmet des informations sur son emplacement, sa situation et sa destination.

Mais ce n’est pas tout, car le système peut aussi prévenir et informer les passagers en indiquant le temps de vol restant avant l’atterrissage. Une fois qu’il a atterri, Autoland se charge d’activer les freins, de couper les moteurs et de prévenir les personnes à bord qu’elles peuvent descendre de l’avion en toute sécurité.

Avion Garmin autoland

© YouTube / Capture d’écran de la vidéo « Garmin Autonomí: Autoland Activation »

La marque américaine travaille sur ce projet depuis 2011, tandis que son premier vol utilisant le système a eu lieu en 2014. Depuis, de nombreux tests ont eu lieu.

Garmin ajoute aussi que « Autoland peut aussi s’activer automatiquement si le système le juge nécessaire », mais ne donne pas plus de détails à ce sujet. Les prix d’un tel dispositif ne sont pas connus non plus, certainement parce que ce système n’est pas destiné à tous les avions et qu’il faut qu’il soit compatible avec les commandes du véhicule concerné.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Stef06

    4 novembre 2019 at 15 h 33 min

    Visiblement (bandeau « EMERGENCY AUTOLAND ACTIVE ») c’est une fonction d’urgence donc en cas de malaise du pilote.

    Donc entre se crasher de manière certaine parce qu’il n’y a plus de pilote dans l’avion ou faire confiance à une machine et avoir un espoir de s’en sortir, la question ne se pose pas.

    Pour les fans de FS qui posent un concorde sous l’Arc de triomphe, qu’ils n’oublient pas que ce n’est pas le cas de tout le monde.

  2. Sims

    4 novembre 2019 at 18 h 04 min

    êtes-vous prés a faire confiance a des algo qui gèrent vos centrales nucléaire , etc et même faits et gestes dans vos assoscs ?
    Manque de pot ,vous n’avez pas le choix car c’est déjà fait depuis longtemps 😆

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests