Suivez-nous

Auto-Moto

Un ex-employé de Tesla avoue avoir copié le code de l’Autopilot sur son iCloud

Un ancien ingénieur a admis qu’il avait pris possession du code source de l’Autopilot de Tesla pour le déposer sur son compte personnel iCloud. La firme pense qu’il a transmis ses documents à l’une de ses concurrentes.

Il y a

le

Logo Tesla
© Presse-citron.net

Cela fait quelques mois que Tesla est convaincu que Guangzhi Cao, ancien ingénieur de la firme, a pris possession de documents qu’il a ensuite transmis à Xiaopeng Motors, une startup chinoise travaillant dans le même secteur que le constructeur américain.

Pour sa part, l’homme confesse certains des actes qui lui sont reprochés là où il en nie d’autres.

L’employé a quitté Tesla pour la concurrence

Dans un dossier déposé cette semaine, l’ex-employé a admis qu’il avait bel et bien pris possession du code source de l’Autopilot de la société américaine, suite à quoi il a uploadé les fichiers zip sur son compte personnel iCloud à la fin de l’année 2018. À l’époque, il travaillait encore pour le constructeur, là où cela fait sept mois qu’il travaille chez Xiaopeng Motors, si l’on en croit son profil LinkedIn.

L’ancien ingénieur de Tesla a donc confié avoir « utilisé son compte iCloud personnel pour créer des copies de sauvegarde de certaines informations Tesla en 2018 », là où il a reçu une proposition de Xiaopeng Motors en décembre. Son dernier jour au sein de la firme aurait eu lieu le 3 janvier 2019.

En mars dernier, Tesla a affectivement déposé une plainte contre Guangzhi Cao, sachant qu’il était une des 40 personnes de la société à avoir accès à ce fameux code source. Selon l’entreprise, il aurait uploadé un total de plus de 300 000 fichiers liés de près ou de loin à l’Autopilot, le système avancé d’aide à la conduite de la société américaine.

C’est à la fin de l’année 2018, lorsqu’il a quitté Tesla pour la startup chinoise Xiaopeng Motors, qu’il a supprimé 120 000 fichiers de son ordinateur de travail et déconnecté son compte iCloud de l’appareil. L’homme admet avoir supprimé des fichiers de son ordinateur, mais nie le fait que cette suppression soit la preuve d’une quelconque « inconduite ». Ses avocats assurent à ce sujet : « Avant son départ de Tesla, Cao a diligemment et sérieusement tenter de supprimer toute propriété intellectuelle et tout code source de Tesla de ses propres appareils personnels ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. ThinkpadL440

    11 juillet 2019 at 14 h 04 min

    Quoi la chine copierait !!!

  2. Rodger29

    11 juillet 2019 at 14 h 06 min

    C’est la seule solution pour la pseudo concurrence d’essayer d’être au niveau de Tesla qui a pris au moins 10ans d’avance dans le domaine

  3. Louis

    11 juillet 2019 at 22 h 11 min

    Rigolo va

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests