Suivez-nous

Vidéo

Face aux problèmes de pédophilie, YouTube ne répond plus de rien

YouTube ne va pas arrêter de recommander des vidéos avec des enfants malgré les différents rapports alarmant des problèmes de prédateurs sexuels.

Il y a

  

le

 
YouTube logo
© YouTube

Si YouTube abrite de nombreuses vidéos de chats, on y trouve aussi de multiples contenus plutôt effrayants. Les « deepfakes » au réalisme bluffant en font par exemple partie, comme on vous le disait il y a quelque jour. Mais ce sont parfois les dérives de l’algorithme qui posent le plus problème, à cause des fake news mais aussi des problèmes e pédophilie. Le problème ? YouTube ne fera rien.

YouTube ne veut pas toucher aux recommandations

Il y a quelques mois, on se réjouissait des premières annonces de YouTube. Face à la pédophilie sur la plateforme, le site annonçait qu’il ne serait plus possible de commenter sur des vidéos de mineurs, peu importe leur âge. A l’époque, YouTube réagissait surtout à la décision de plusieurs marques de suspendre leurs publicités. Ces dernières critiquaient comment YouTube favorisait à cause des recommandations, les comportements de prédateurs sexuels.

Les responsables de YouTube ont-ils espéré que la tension était retombée ? Selon une enquête du New York Times, ils ne comptent en tout cas pas mettre fin au système de recommandation. La raison mise en avant ? Cela pénaliserait les créateurs de la plateforme en réduisant le trafic de leurs vidéos. A la place, YouTube annonce vouloir limiter les recommandations pour les vidéos qui mettraient en danger les enfants. On aurait tendance à se demander pourquoi celles-ci sont encore présentes sur le site.

YouTube a répété auprès du New York Times son problème actuel : protéger face aux comportements des prédateurs, mais aussi continuer à protéger les créateurs. Reste à voir ce qui sera privilégié si la situation continue d’être aussi problématique.

Plusieurs autres mesures ont toutefois été prises, visant notamment à empêcher les streaming live d’enfants non accompagnés par un adulte et à réduire les commentaires. Des milliers de comptes d’enfants de moins de 13 ans seraient aussi supprimés chaque semaine.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests