Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook annonce la suppression d’un réseau de propagande lié à la Chine

Les faux comptes utilisaient des photos de visages générées par une IA.

Il y a

  

le

 
Facebook
© Facebook

Facebook a annoncé ce mardi le démantèlement de deux réseaux de faux comptes qui diffusaient de la propagande pour le compte de la Chine et des Philippines. Dans le détail, l’entreprise annonce avoir supprimé 155 comptes Facebook, 9 groupes, 11 pages et sept comptes Instagram qui opéraient pour le compte de l’Empire du Milieu. De leur côté, les Philippines auraient engagé 57 comptes, 31 pages et 20 comptes. Pour justifier cette suppression, l’entreprise s’appuie sur son règlement et indique que les deux réseaux en question adoptaient « un comportement inauthentique coordonné au nom d’une entité étrangère et gouvernementale ».

Twitter a déjà supprimé 170 000 comptes liés à l’Empire du Milieu

Fait intéressant, Graphika, une société d’analyse qui travaille en collaboration avec la firme de Mark Zuckerberg, a noté que les faux comptes chinois utilisaient des photos de visages générés par une IA via un outil de generative adversarial networks. Ces systèmes sont très simples à utiliser et accessibles à tout un chacun. Il suffit notamment de se rendre sur le site Thispersondoesnotexist.com pour obtenir un visuel généré aléatoirement et souvent très réaliste.

Dans le détail, Facebook a pu retrouver la trace d’une opération visant à influencer l’élection présidentielle américaine de 2020. Ainsi un groupe Facebook a par exemple tenté d’apporter son soutien au candidat à la primaire démocrate Pete Buttigieg. Des comptes pro-Trump et pro-Biden ont par ailleurs été identifiés, tandis qu’un dernier publiait des messages hostiles au président américain.

Avant Facebook, Twitter avait déjà sonné la charge contre les tentatives de désinformation émanant de la Chine. En juin dernier, le réseau social a ainsi annoncé la fermeture de 170 000 comptes mis en place par Pékin afin de soutenir les « bonnes décisions » du gouvernement durant la crise du Covid-19. Les comptes abondaient également dans le sens du régime en ce qui concerne les manifestations prodémocratiques à Hong Kong.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,4 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests