Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook : ce qui peut arriver si les profs fouillent dans votre compte

Un collège avait demandé à une étudiante de donner son mot de passe Facebook, afin de fouiller dans son profil. Une très mauvaise idée.

Il y a

  

le

 

Par

Keys - Found on Pixabay

Une académie scolaire du Minnesota a accepté de payer une somme de 70.000 dollars en dédommagement à une étudiante à qui il avait été demandé de donner ses mots de passe aux responsables pour que ses comptes Facebook et email soient fouillés.

L’histoire remonte déjà à quelques années. En 2012, une poursuite judiciaire a été lancée par l’ACCLU (American Civil Liberties Union), qui a représenté Riley Stratton, maintenant âgée de 15 ans. L’école est notamment accusée d’avoir bafoué les libertés civiles de Riley et a finalement accepté la voie de l’arrangement.

Tout a commencé lorsque l’adolescente publie sur Facebook un post peu élogieux concernant un employé de l’établissement scolaire. La publication fut vue et Riley écopa d’heures de colle. Les documents de la poursuite mentionnent également que le commentaire a été publié depuis sa maison et qu’en aucun cas, Riley n’a utilisé les terminaux de l’école. Ceci serait déjà considéré comme une atteinte aux libertés.

Mais plus encore, Riley a également été contrainte de donner ses mots de passe. Ses comptes Facebook et ses emails ont été fouillés par l’établissement, à la suite de plaintes de parents qui auraient évoqué du sexting via internet. Les conversations en ligne de Riley auraient été ouvertes sous ses yeux et devant un sheriff. Et cela sans l’accord des parents.

Les 70.000 dollars vont être partagés entre la famille de Riley et l’ACCLU qui l’a représenté.

(Source)

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,2 M avis
7 Commentaires

7 Commentaires

  1. MrWilsonLor

    29 mars 2014 at 11 h 36 min

    incroyable, nan mais je crois rêver la…. j’espère qu’elle a changer les mots de passes….

  2. Sébastien

    29 mars 2014 at 20 h 31 min

    C’est un juste retour des choses, c’est vraiment scandaleux d’entrer dans la vie privée des gens comme cela. Ne jamais donner ses identifiants Facebook/email, et si vous travaillez n’ajoutez pas vos collègues en ami sur Facebook. Par contre je pense qu’elle doit être assez heureuse avec ses 70.000$!!

  3. fred

    31 mars 2014 at 2 h 31 min

    sont barges ses américains !

  4. Syborg

    31 mars 2014 at 9 h 46 min

    D’accord avec vous pour l’atteinte à la vie privée, mais franchement du sexting à 13 ans… Bravo. L’histoire ne parle pas de ce qu’il en ai des plaintes des parents à ce sujet.

  5. tagada

    31 mars 2014 at 11 h 39 min

    « franchement du sexting à 13 ans »
    Qu’est-ce que vous en savez ???? !!!!!
    C’est le prétexte utilisé par l’école !!!

  6. MrWilsonLor

    31 mars 2014 at 14 h 53 min

    « mais franchement du sexting à 13 ans »

    Elle fait ce qu’elle veut de sa vie… elle a pas besoin de ton avis.

  7. Syborg

    2 avril 2014 at 18 h 35 min

    Je me suis mal fait comprendre, justement je dis que ce prétexte de sexting, « bravo », c’est vraiment nul d’utiliser ce prétexte pour fouiller dans la vie privée des gens. Je dis d’ailleurs juste après que l’histoire ne parle même pas de ce qu’il en ai de cette « plainte »… Qui à donc l’air d’être vraiment une fausse excuse puisque tout ce qu’elle a fait c’est critiquer un prof a priori : rien à voir avec du sexting.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests