Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook et Instagram déploient plusieurs mesures pour rétablir la vérité sur l’élection présidentielle en cours

L’heure est venue pour Facebook de sortir l’artillerie lourde afin d’encadrer au mieux les fake news qui désignent déjà un vainqueur à cette élection présidentielle américaine.

Il y a

  

le

 
facebook-elections
© Facebook

L’impatience devient de plus en plus compliquée à gérer, notamment dans le camp des républicains. Comme on l’a expliqué, de nombreux supporters du candidat Trump inondent les réseaux sociaux de messages dénonçant un soi-disant « vol électoral », avec un leitmotiv : « Stop the steal ».

Les plateformes sociales se préparent depuis plusieurs mois à gérer ce genre de situation, et gardent un amer souvenir de la précédente élection présidentielle. Afin de calmer la foule et d’apaiser la diffusion de fausses informations, Facebook et Instagram proposent une solution. Ces deux plateformes qui appartiennent au même groupe, ont décidé de notifier l’ensemble des leurs utilisateurs américains que les élections ne sont pas encore terminées, il reste encore de nombreux votes à comptabiliser. De ce fait, aucun candidat n’a pour le moment été déclaré vainqueur.

Sur Facebook, comme sur Instagram, Twitter, et autres plateformes, de nombreux impatients n’hésitent à désigner publiquement un vainqueur sans se soucier de divulguer de fausses informations qui peuvent facilement convaincre des milliers d’autres utilisateurs crédules.

Difficile de passer à côté sans ne rien voir.

En haut de chaque fil d’actualité Instagram comme Facebook, les utilisateurs américains ne peuvent pas louper cette grande fenêtre contextuelle dans laquelle on peut lire : « Le vainqueur de l’élection présidentielle américaine de 2020 n’a pas encore été désigné. Voir d’autres mises à jour et savoir à quoi s’attendre à mesure que le processus électoral se poursuit ».

Cette fenêtre invite également les utilisateurs à se rendre sur d’autres sources d’informations bien plus fiables que de simples posts sans fond. Ce message informatif est régulièrement mis à jour et Facebook comme Instagram le font savoir en ajoutant l’heure de la dernière mise à jour. Bien souvent, elle est très récente.

En plus de ces fenêtres immanquables, puisque placées tout en haut du fil d’actualités, la société Facebook met à disposition de ses plateformes la possibilité d’ajouter des messages informatifs directement sur des publications visées.

Par exemple, sur cette publication de l’évangéliste Franklin Graham, Facebook a remarqué que les commentaires dénonçaient un « vol électoral » et donc a apposé un message pour expliquer la fiabilité du système électoral américain.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests