Suivez-nous

Réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, les républicains appellent déjà à dénoncer « un vol électoral »

Un comportement étrange, alors que le comptage des votes n’est même pas encore terminé.

Il y a

  

le

 
Donald Trump Discours
© NASA

Comme vous l’avez vu hier, ces élections américaines sont mouvementées, notamment du côté des républicains. En effet, le président Trump semble prêt à tout pour ne pas perdre contre le candidat Biden. Alors que le comptage des voix n’est même pas terminé, Donald Trump appelle déjà au complot et menace de saisir la Cour suprême. Sur Twitter, Donald Trump s’est déjà déclaré gagnant. Mais heureusement, le réseau social commence à connaître le personnage et se montre vigilant. Immédiatement, le tweet du président a été notifié d’un message qui indique qu’il s’agit d’une information non vérifiée.

Cette folie semble être contagieuse, puisque de partout sur les réseaux sociaux des sympathisants du camp Trump écrivent des messages qui dénoncent un « vol électoral ». Le Monde a notamment remarqué de vives réactions sous un post rédigé par Franklin Graham. Cet évangéliste est connu pour apporter fréquemment son soutien aux déclarations de Donald Trump.

« Stop the steal »

Il y a 18 heures, ce dernier a appelé à la prière via sa page Facebook pour soutenir le parti républicain dans cette élection très serrée. Si beaucoup de commentaires sont des messages religieux, on compte un grand nombre de messages plus virulents qui dénoncent un « vol électoral ». Comme Twitter le fait de plus en plus sur les publications erronées, Facebook a ajouté un message qui tente de rétablir la vérité.

En parallèle, un leitmotiv inonde les réseaux sociaux jusqu’à en devenir un hashtag : #stopthesteal, (en français « arrêtez ce vol »). Cette expression est née après la prise de parole de Donal Trump au cours de laquelle il commence à fêter sa « victoire » et dénonce sans aucun fondement une « fraude majeure » de la part des démocrates.

Le problème est que ce ne sont pas seulement des citoyens lambda, aveuglés par l’amour qu’ils portent à leur président, qui postent ce genre de messages. Le Monde remarque que des personnalités politiques comme Marjorie Taylor Greene se mettent également à partager ce message : « Stop the steal ».

Petite précision, Marjorie Taylor Greene appartient à la mouvance complotiste QAnon, et vient tout juste d’être élue au Congrès américain. Républicaine de la première heure, Marjorie Taylor Greene est l’une des plus fidèles supportrices de Donald Trump.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests