Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook et Instagram réduisent aussi les débits de leurs vidéos

Comme beaucoup d’autres services, Facebook et Instagram ont indiqué qu’ils réduisaient leurs débits afin d’éviter de potentiels pics de trafic dus au coronavirus.

Il y a

  

le

 
Facebook leak
© Presse-citron.net

C’est au tour de Facebook et d’Instagram d’annoncer une baisse de leur débit respectif. En cause, la même raison que celle évoquée au cours de ces derniers jours. Plusieurs services ont effectivement fait un choix similaire après une demande des autorités européennes.

Facebook, Instagram, Netflix… Les services qui proposent des vidéos prennent des mesures

Ce dimanche, Facebook a indiqué dans une déclaration : « Pour aider à soulager toute congestion potentielle du réseau, nous allons temporairement réduire le bitrate des vidéos sur Facebook et Instagram en Europe. Nous nous engageons à travailler avec nos partenaires pour gérer toutes contraintes de bande passante durant cette période de forte demande, tout en nous assurant que les gens seront capables de rester connectés en utilisant les applications et services Facebook durant la pandémie de Covd-19 ».

Cette méthode est la même que celle employée par Netflix et Amazon. De son côté, YouTube a activé par défaut la qualité Standard sur les vidéos disponibles sur sa plateforme. Dans le cas de cette dernière, c’est donc la définition de la vidéo qui est impactée, là où Facebook et les autres jouent sur la compression des contenus concernés. Comme pour les autres services, l’impact sur l’utilisateur devrait donc être moindre.

Les autorités françaises ont également demandé à Disney Plus de repousser la date de son lancement en France, un événement qui devait initialement avoir lieu le 24 mars. La plateforme de streaming a accepté de déplacer celui-ci au 7 avril, sachant que cette date peut également être modifiée, car il est possible que le confinement dure plus de deux semaines. La décision du gouvernement devrait être annoncée ce jour après lecture d’un rapport rendu au président de la République par le conseil scientifique. Dans tous les cas, cette hypothèse semble très « probable », selon la porte-parole Sibeth Ndiaye.

Si la quarantaine venait à durer plus longtemps, Disney Plus serait certainement contraint de revoir son calendrier, là où d’autres services pourraient eux aussi annoncer une réduction de leur débit immédiate pour éviter des pics de trafic sur Internet.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests