Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook prend des mesures contre la théorie complotiste QAnon, trop tard ?

Facebook a annoncé la suppression de plus de 900 groupes et pages en lien avec le mouvement QAnon. De quoi s’agit-il ?

Il y a

  

le

 
Application Facebook
© Unsplash / Joshua Hoehne

Si la théorie QAnon n’est pas très connue en France, elle rassemble de nombreux adeptes aux USA depuis quelques années —sachant qu’elle a pris beaucoup d’ampleur depuis son apparition. En lien direct avec le président américain Donald Trump, elle affirme que ce dernier travaille en secret afin de débarrasser le monde d’une élite responsable de tous les maux sur Terre,  dont le satanisme, la pédocriminalité et autres.

Ce groupe secret comprendrait des personnes du gouvernement, des médias, mais aussi des politiciens démocrates et des stars d’Hollywood. Pour le mouvement QAnon, le Président américain a vocation à rendre le pouvoir au peuple en faisant éclater cette organisation criminelle. Ses membres sont principalement pro-Trump, tandis que le Président lui-même n’a pas pris position sur le sujet et n’a pas condamné ce mouvement. Interrogé sur le sujet, il a répondu : « Je ne sais pas grand-chose sur eux. J’ai compris qu’ils m’aiment beaucoup, ce que j’apprécie ».

Au fil des années, la théorie est devenue plus globale et englobe d’autres sujets conspirationnistes comme le refus du port du masque ou les vaccins. QAnon a aussi été évoqué rapidement en 2016 lors du pizzagate, une théorie conspirationniste selon laquelle des membres du Parti démocrate étaient à la tête d’un réseau pédophile depuis une pizzeria située à Washington. Celle-ci a largement dépassé les frontières du Net au point de mener à une fusillade bien réelle dans le restaurant en question.

Pour sa part, le FBI indique que ce mouvement présente un risque de violence aux USA car certains de ses membres sont mêlés à des altercations avec la police, des violences et des tentatives d’enlèvement.

Facebook prend (enfin) des mesures

Comme pour la majorité des théories du complot, les réseaux sociaux ainsi que les plateformes de vidéo comme YouTube jouent un rôle clef dans la propagation de ces fausses idées. C’est le cas avec QAnon, une fois de plus. Twitter a été le premier à réagir avec la suppression de 7 000 comptes au mois de juillet, suite à quoi il a annoncé une réduction de la visibilité de 150 000 autres comptes. TikTok avait emboîté le pas au service en annonçant le blocage des hashtags liés à QAnon.

Toutefois, Facebook n’avait pas pris de véritable position sur le sujet QAnon avant cette semaine. Le réseau social a finalement annoncé la suppression de plus de 900 comptes et pages liées à ces croyances. Il a également limité la portée de plus de 2 000 groupes et 400 autres pages ainsi que 10 000 comptes Instagram pour les rendre moins visibles.

Il y a quelques jours, Facebook avait tout de même supprimé un groupe de 200 000 membres qui discutaient de QAnon, en n’évoquant pas directement la théorie, mais le non-respect des règles de modération par les utilisateurs (discours haineux et autres). Cette fois-ci, il semble plus clair.

Entre temps, QAnon a eu tout le loisir de se faire une place de choix sur Facebook, rassemblant de plus en plus de membres au fil des années pendant lesquelles aucune mesure n’a été prises. C’est sur la plateforme qu’on compte désormais le plus de membres alors même que Reddit a pris des mesures contre le mouvement en 2018, sachant que la plateforme n’est pas connue pour modérer tous les discours haineux… Loin de là.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.6 / 5
105,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests