Faceroller, encore un Twitter-like, avec la géolocalisation en prime

Le micro-blogging c’est bien, la géolocalisation aussi, pourquoi ne pas mixer les deux ?Faceroller est un nouveau service de type Twitter associant votre localisation sur une carte Google Maps à côté de chacun de vos messages.Ce qui peut être intéressant si vos amis s’intéressent à vos déplacements.Le service permet en outre d’associer à vos messages

Le micro-blogging c’est bien, la géolocalisation aussi, pourquoi ne pas mixer les deux ?
Faceroller est un nouveau service de type Twitter associant votre localisation sur une carte Google Maps à côté de chacun de vos messages.
Ce qui peut être intéressant si vos amis s’intéressent à vos déplacements.
Le service permet en outre d’associer à vos messages une photo prise avec votre webcam, votre téléphone mobile ou téléchargée depuis votre ordinateur, et également de poster messages et photos par email.

Faceroller

Mais un vrai service de life-stream ne serait rien sans une pincée de réseau social bien sûr.
C’est ainsi que Faceroller offre les fonctions de suivi (tous les membre ou seulement vos amis, qui peuvent eux-même vous suivre) et une intégration avec Flickr et Facebook : les photos que vous postez avec vos messages dans Faceroller viennent simultanément compléter votre album Flickr ou votre album photos dans Facebook.

J’ai créé un compte et testé : outre la gestion des accents défectueuse, la géolocalisation semble rencontrer quelques problèmes car, si il est bien mentionné France sous mes messages, la carte me situe pour le moment quelque-part en Californie.

Je n’ai rien contre la Californie mais sauf erreur ou faille spatio-temporelle je ne me souviens pas m’y être transporté cette nuit.


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. A noter aussi, l’arrivée récente d’un client twitter pour iPhone jailbreaké qui couple le microblogging, la géolocalisation et la capture de photos: Twinkle … concept sympa

  2. outre la gestion des accents défectueuse

    Ouille, ça c’est pas possible.
    Le nombre de fois ou j’ai crisé à cause de ça. Écrire sans accent est une gymnastique trop compliqué quand on veut s’exprimer en français; tu fais tellement gaffe à ce que tu tapes que tu sais plus au final ce que tu voulais écrire.

Répondre