Suivez-nous

Actualités

Falcon Heavy : SpaceX décroche un contrat à 130 millions avec Air Force

SpaceX a remporté un appel d’offres qui lui permet de signer un contrat avec l’armée américaine, qui fait le choix d’utiliser les lanceurs Falcon Heavy.

Il y a

  

le

 
Falcon Heavy SpaceX

Il y a quelques jours, la société d’Elon Musk a indiqué qu’elle travaillait désormais main dans la main avec l’US Air Force. S’élevant à hauteur de 130 millions de dollars, le contrat signé entre les deux entités se destine particulièrement aux lanceurs Falcon Heavy. En utilisant ces derniers, la force spatiale Air Force Space Command-52 espère bien réussir à mettre son satellite militaire en orbite.

Outre l’impressionnant montant du contrat, celui-ci est marquant puisque l’armée américaine a donné sa certification après une seule démonstration, qui a eu lieu au début de l’année. D’ordinaire, l’US Air Force demande beaucoup plus de phases de test. Malgré tout, celle-ci a précisé à Ars Technica qu’elle travaillait à la modification de son processus de certification. De plus, cela pourrait indiquer que l’armée se fie non seulement au test de février, mais aussi à la cinquantaine de vols de la fusée Falcon 9.

Un lancement en 2020 pour Falcon Heavy ?

Au sujet de ce nouveau partenariat, Gwynne Shotwell, présidente de SpaceX s’est félicitée : « SpaceX est honoré qu’Air Force a choisi la Falcon Heavy pour lancer la mission AFSPC-52 après un appel d’offres. Au nom de tous les employés, je voudrais remercier Air Force pour avoir certifié la fusée Falcon Heavy, pour nous avoir accordé cette mission très importante et pour leur confiance. SpaceX est ravi de continuer à pouvoir offrir aux contribuables américains les services de lancement les plus rentables et fiables pour effectuer des missions vitales en matière de sécurité nationale ». À ce sujet, Gwynne Shotwell évoque le fait que la compagnie travaille à réduire les coûts exorbitants de l’exploration spatiale. Depuis sa création, SpaceX tente effectivement de faire baisser ces derniers en réutilisant, par exemple, le même lanceur pour plusieurs vols.

D’ici 2020, le satellite de l’armée devrait donc être envoyé en orbite à l’aide des lanceurs de SpaceX. Son chargement n’a pas été rendu public puisque considéré comme secret défense de l’US Air Force.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests