Fitbit l’affirme : il n’y a pas d’âge pour faire du sport

Pour accompagner le lancement de la Ionic, Fitbit signe une campagne de publicité composée uniquement de sportifs amateurs.

FCB Inferno a créé un court métrage assez inhabituel pour marquer le lancement d’Ionic, la nouvelle montre connectée de Fitbit. Afin de se démarquer des autres campagnes publicitaires de produits sportifs, l’agence a mis en avant des pères de famille et séniors qui s’entrainent durement. L’objectif est très simple : montrer que l’âge n’a jamais été un obstacle pour la pratique du sport, de quoi inciter jeunes et moins jeunes à s’y (re)mettre !

Vous ne serez jamais trop vieux pour faire du sport

Pour promouvoir la Fitbit Ionic, une montre connectée qui se positionne en concurrente de l’Apple Watch Series 3, FCB Inferno et Fitbit ont donc joué la carte du naturel et choisi comme acteurs des hommes d’âge mûr qui sont en pleine forme et toujours d’attaque pour pratiquer divers entrainements sportifs, sans faire appel à aucune star ou people. On y trouve un athlète barbu aux cheveux gris qui se glisse dans sa combinaison pour aller faire son triathlon, un cycliste corpulent qui se prépare, un père de famille qui court dans les rues de banlieue, un quarantenaire qui s’entraine à la traction…

Des personnes que l’on peut tout à fait croiser dans la rue ou que l’on côtoie au quotidien afin de prouver que l’âge ou que les années durant lesquelles on n’a pas pratiqué de sport ne seront jamais un motif pour dire stop aux exercices physiques.

Fitbit met le sport à la portée de tous  

Présentée fin août, la Ionic est à ce jour le produit le plus complet proposé par la marque de sport. Cette montre connectée étanche jusqu’à 50 mètres et dotée d’un GPS est vraiment pensée pour la pratique de sport. La volonté de Fitbit de démocratiser ce genre de produits se ressent totalement dans cette nouvelle campagne composée de sportifs amateurs. Selon Sharon Jiggins, la directrice générale de l’agence FCB Inferno, l’objectif était de casser l’image irréaliste des sportifs que les médias véhiculent auprès du grand public. Le résultat est une franche réussite et donnerait (presque) envie d’aller faire un petit footing après avoir fini de lire cet article.

La Ionic est disponible à 350 euros en trois finitions bi-ton : charbon/gris graphite, bleu ardoise/orange métallisé et bleu gris/gris argenté.

 


Nos dernières vidéos