Connect with us
Red top

Actualités

Finale de Coupe du Monde : la terre a « tremblé » en France

« Qui ne saute pas n’est pas français ! » : la finale de la Coupe du Monde a fait trembler la terre en France, comme le montre un sismologue.

Il y a

le

« Qui ne saute pas n’est pas français ! », entendait-on dans les fan zones et un peu partout où on regardait le match. Les gens ont tellement sauté que cela a provoqué des (faux) mini-séismes ou plutôt des vibrations du sol. Et cela a pu être enregistré par le réseau sismologique français. C’est en tout cas ce qu’a montré Jérôme Vergne, sismologue à l’Ecole et observatoire des sciences de la terre à Strasbourg, sur Twitter.

Mercredi, ce dernier a publié des relevés qui montrent des pics d’énergie sismique observés après les buts de l’Equipe de France et à la fin du match (et même après).

Mais tout cela n’a rien d’inédit. Dans un autre tweet, Jérôme Vergne a également montré un relevé enregistré à Zagreb, qui montre un pic similaire à ceux enregistrés dans l’Hexagone pendant la finale, mais après le premier but de la Croatie.

Plus tôt dans la Coupe du Monde, un phénomène similaire avait été observé au Mexique. Dimanche 17 juin, les sismographes de Mexico avaient enregistré des mini-séismes quand le joueur mexicain Lozano a marqué contre l’Allemagne à la 35ème minute.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests