Suivez-nous

Tech

Finalement, Huawei est autorisé à faire du commerce avec des entreprises américaines

Le gouvernement américain a modifié une partie des sanctions afin que Huawei puisse collaborer avec des entreprises américaines sur la 5G.

Il y a

  

le

 
Huawei smartphones ventes
© Unsplash / Zac Wolff

En mai 2019, le gouvernement américain privait Huawei de la licence Android, une première mesure qui a donné suite à plusieurs sanctions. La firme chinoise a été placée sur liste noire pour cause de risque à l’égard de la sécurité nationale des États-Unis, si bien qu’elle n’était plus en mesure de faire du commerce avec des sociétés américaines.

Les États-Unis s’inquiètent de la 5G

Les autorités américaines semblent avoir revu certaines de ces mesures afin d’autoriser Huawei à collaborer de nouveau avec des entreprises issues des USA. L’objectif de cette nouvelle décision est de pouvoir mettre en place des normes mondiales dédiées à la 5G. La société chinoise fait partie des plus avancées dans le domaine, si bien que son éviction risque de mettre en retard un très grand nombre de pays dans le déploiement de cette technologie. Cette modification vise donc à garantir à la présence des USA dans les avancées liées à la 5G.

Pour les États-Unis, il ne faut pas voir ce changement comme un assouplissement strict des sanctions prononcées à l’égard de Huawei. D’ailleurs, la société ainsi que ses filiales restent sur liste noire, mais cela permettra un partage des informations sur la 5G —au détriment des licences d’exportation.

Wilbur Ross, secrétaire américain au commerce, a déclaré : « Les États-Unis ne céderont pas le leadership en matière d’innovation mondiale. Cette action reconnaît l’importance d’exploiter l’ingéniosité américaine pour faire progresser et protéger notre sécurité économique et nationale. Le ministère s’engage à protéger les intérêts des États-Unis en matière de sécurité nationale et de politique étrangère en encourageant l’industrie américaine à s’engager pleinement et à plaider pour que les technologies américaines deviennent des normes internationales ».

Les choses semblent donc s’améliorer pour Huawei, qui s’inquiétait également de ne plus pouvoir commercer avec son fournisseur de semiconducteurs TSMC à cause d’autres mesures évoquées récemment.

Au mois d’avril, le constructeur chinois se serait également hissé à la première place du marché mondial des smartphones devant Samsung et Apple. C’est la première fois que la marque passe devant le coréen, dont la place a été assurée durant de nombreuses années.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests