Findizer : le shopping c’est mieux à plusieurs

Situé sur un créneau similaire à un Neeed ou un Chala-la par exemple, avec une pincée de Pinterest dans la présentation, Findizer est un site qui s’inscrit dans les tendances du moment en mêlant picture marketing, curation et shopping entre amis.

Petit coup de pouce à mes camarades lyonnais Jérôme (Keloghlanian) et Christophe (Calice), entrepreneurs en série jusque-là assez successful, qui viennent de lancer il y a quelques jours leur nouveau service de social shopping Findizer.

Après une longue période de développement et de gestation très représentative d’une équipe qui a de l’ambition et se donne les moyens de prendre le temps de ne pas lancer quelque-chose au doigt mouillé, Findizer est disponible en version bêta.

Situé sur un créneau similaire à un Neeed ou un Chala.la par exemple, avec une pincée de Pinterest dans la présentation, Findizer est un site qui s’inscrit dans les tendances du moment en mêlant picture marketing (les visuels mis en avant comme dans un catalogue), curation (trouver et regrouper des produits de façon organisée pour en faire profiter une communauté) et shopping entre amis.

L’inscription se fait via Facebook Connect. Ensuite, vous êtes pris par ma main pour commencer à remplir vos listes de produits parmi les 500.000 déjà référencés sur le site. Contrairement à d’autres services, le choix est très large et plutôt éclectique puisque l’on trouve même de l’alimentaire, et, comble du chic, des presse-citrons, c’est dire si ces gens ont du goût.

findizer social shopping

L’idée est également de faire travailler un algorithme qui recueille les goûts de chaque membre (appelé Finderz) et de les mouliner pour proposer ensuite des produits qui correspondent à ses préférences, et ainsi lui garantir de ne pas perdre trop de temps à rechercher le produit idéal le jour où il se décide à passer à l’acte d’achat.

Le site offre évidemment toutes les options « sociales » que l’on connait généralement dans ce genre d’environnement, à savoir la possibilité de « liker » les produits, de poster des commentaires, de suivre les autres inscrits au site ou encore de parcourir les listes de souhaits des amis afin de ne pas les décevoir le jour où vous leur faites un cadeau, car il ne faut jamais décevoir un ami en lui offrant un cadeau pourri.

Les « Hot Finderz » montrent la voie

Si vous ne savez pas par où commencer, je vous donne un petit tuyau : rendez-vous sur la page des Hot Finderz, et consultez leur fiche. Vous constaterez alors que la mécanique virale est déjà très bien huilée : les fiches sont attrayantes à consulter et très incitatives dans l’exploration des préférences de chacun, qui peuvent devenir les vôtres d’un clic.

Reste maintenant à Findizer, mais également à tous les autres sites travaillant sur le même créneau, à enrichir leur base d’abonnés afin de proposer les recommandations les plus pertinentes, de nature à fidéliser les plus accros au shopping en ligne, et rendre le modèle économique du, principalement fondé sur l’affiliation, site profitable. Mais quand on connait personnellement les deux fondateurs et leurs expériences passées, on n’est pas tellement inquiet sur ce dernier point.


findizer.fr – Présentation par f100004110095470


7 commentaires

  1. Le social shopping semble en plein essor…peut-être un peu trop même car entre pinterest, findizer ou encore pricemetry qui permet en plus de suivre les prix et d’être alerté en cas de changement tarifaire on ne sait plus quelle plateforme adopter. Est-ce que les services ne devraient pas se regrouper pour avoir plus de chances de réussite ? Surtout que facebook est maintenant sur la brèche.

  2. Pingback: Findizer : le shopping c'est mieux à plusieurs - Presse-citron | Vos outils CM & veille ! | Scoop.it

Commenter