Suivez-nous

Internet

La curation a-t-elle de la valeur ? – Le Kick off

Produire du contenu ou organiser et diffuser le contenu des autres, une proposition de valeur équivalente ?

Il y a

le

Par

 

Le Kick off : la curation a-t-elle une valeur ?

Posted by Presse-citron on Tuesday, July 30, 2019

Avec l’internet et plus particulièrement les blogs s’est développée et popularisée une activité – devenue profession pour certains : l’agrégation et la « curation » de contenus.

La curation, barbarisme peu répandu chez nous mais très en vogue dans les médias américains, consiste à sourcer des informations puis à les organiser, les éditorialiser, les hiérarchiser afin de les publier sur son propre support, média ou canal de diffusion. La plupart des sites d’actualités Tech, comme celui que vous êtes en train de lire, fonde une importante partie de son contenu sur la curation, le reste étant constitué de contenus « originaux » et faits maison, comme l’article que vous êtes en train de lire, ou, plus généralement les tests de produits et compte-rendus d’évènements sur lesquels nous sommes présents, comme récemment l’E3 ou le CES.

Les français – et peut-être même les européens – étant un peu moins à l’aise avec ce concept, il nous est plus difficile d’en percevoir la valeur. Pourtant nous sommes nombreux à nous informer auprès de sites comme Google Actualités, Scoop It ou encore Business Insider, dont le fondateur, Henry Blodget, s’est toujours enorgueilli d’être un assembleur d’actualités, sans rechercher le scoop, mais plutôt la diffusion à partir de sources multiples.

La plupart des newsletters, y compris celles payantes sur abonnement, sont également fondées sur le même principe : sourcer, évaluer, trier, éditorialiser, organiser et publier.

D’où cette question : ne pas produire ses propres contenus mais organiser ceux des autres a-t-il de la valeur ?

Ma réponse est oui (même si l’on pourra m’objecter un manque d’impartialité vu que j’édite moi-même une newsletter payante). Je compare souvent cette activité à celle d’un cuisinier : faire ses courses sur le marché durant la semaine, conserver ses ingrédients au frais, trier les meilleurs et jeter les moins bons, puis se mettre aux fourneaux et concocter le meilleur plat pour ses convives. Un bon cuisinier est un curateur d’aliments, et il ne viendrait à personne l’idée de ne pas payer son repas. Un autre exemple, plus près de notre secteur, est celui de l’application Molotov : que fait-elle, sinon reprendre et organiser tous les programmes TV, puis les proposer dans une hiérarchie différente afin d’y faciliter l’accès. C’est gratuit ? Non. La technologie et le travail éditorial sont facturés chaque mois selon diverses formules d’abonnement. Ce sera également le cas de Salto, la future plate-forme de VOD en cours de développement qui regroupe les groupes TF1, France TV et M6, à laquelle l’accès sera aussi payant, pour des contenus à l’origine gratuits.

Dans ce Kick off, je vous donne mon point de vue sur la question.

>> Retrouvez-moi sur Citronium, ma newsletter personnelle de veille hebdomadaire sur l’innovation

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. GC FAURE

    1 août 2019 at 14 h 20 min

    Bonjour,
    reposté sur https://www.scoop.it/topic/notebook-by-gilbertcfaure
    évidemment ! avec une valeur pédagogique majeure, mais à l’époque de l’OPEN Science c’est difficile à vendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests