Suivez-nous

Gaming

Fortnite : une réduction de 20 % pour les transactions qui ne passent pas par Apple ou Google

Si vous utilisez le nouveau système de paiement direct proposé par Fortnite, Epic vous fait une remise de 20 %. Mais si vous passez par les systèmes de paiement d’Apple et de Google, les prix de changent pas, car il faudra payer les commissions de l’App Store ou du Play Store.

Il y a

  

le

 

Par

Les paimeents directs de Fortnite
© Epic

Mise à jour (13/08/2020) : Apple vient de bannir Fortnite de l’App Store

➡️ Notre article reprenant l’intégralité de l’affaire Fortnite.

Le développeur de Fortnite a un message pour les joueurs : si vous voulez payer moins, utilisez le système de paiement direct, sans passer par ceux de l’App Store ou du Play Store. Fortnite est aujourd’hui l’un des jeux sur mobile les plus populaires dans le monde. Et en plus de générer de gros revenus pour la société Epic, celui-ci permet également à Apple et à Google de gagner de l’argent.

Comment ? À chaque fois qu’un joueur fait un paiement sur Fortnite en utilisant les systèmes de paiement d’Apple ou de Google, ces deux entreprises prélèvent une commission. Mais visiblement, Epic en a assez de verser ces commissions. L’entreprise vient d’annoncer une réduction de 20 % sur les achats d’objets virtuels dans le jeu.

Cependant, si vous jouez sur Android ou iOS, il vous faudra utiliser le système de paiement direct pour profiter de cette réduction permanente. « Actuellement, lors de l’utilisation des options de paiement Apple et Google, Apple et Google perçoivent des frais de 30%, et la baisse de prix allant jusqu’à 20% ne s’applique pas. Si Apple ou Google réduisent leurs frais de paiement à l’avenir, Epic vous transmettra les économies », indique Epic.

Une pique contre les « taxes » de 30 % ?

Les paiements directs permettent à Epic de contourner ces commissions, et donc de proposer la réduction aux joueurs. Le développeur annonce cette nouvelle offre à un moment où les pratiques des boutiques en ligne, en particulier celles de l’App Store, sont de plus en plus critiquées.

Il y a deux mois, Epic a rejoint les rangs des entreprises qui critiquent ouvertement le règlement d’Apple concernant les applications sur l’App Store. Il y a deux mois, le patron de l’entreprise, Tim Sweeney, avait expliqué qu’Apple devrait permettre à tous les développeurs de recevoir les paiements directement pour ne pas payer la « taxe » de 30 %. Ou bien, selon lui, Apple devrait permettre aux utilisateurs d’installer des applications qui ne sont pas sur l’App Store (comme c’est le cas sur Android).

Actuellement, les pratiques de l’App Store font l’objet d’une enquête de la Commission Européenne. Et aux problèmes liés à la taxe de 30 % pourraient s’ajouter les griefs de Microsoft et de Facebook. Ces deux entreprises souhaitent en effet lancer des applications qui permettent de jouer à des jeux sur iOS. Mais le problème, c’est que cela est interdit par le règlement de l’App Store.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests