Free, roi du buzz avec son offre mobile

Depuis longtemps annoncé comme un séisme dans le monde des opérateurs, Free Mobile est attendu de pied ferme par un grand nombre de personnes. En effet, Xavier Niel, vice-président du groupe Iliad, la maison mère de Free, ne cesse depuis le début d’annoncer des tarifs très agressifs. Aujourd’hui, le buzz a eu le temps se faire et tout le monde surveille du coin de l’oeil l’arrivée imminente de ce quatrième opérateur.

Depuis longtemps annoncé comme un séisme dans le monde des opérateurs, Free Mobile est attendu de pied ferme par un grand nombre de personnes. En effet, Xavier Niel, vice-président du groupe Iliad, la maison mère de Free, ne cesse depuis le début d’annoncer des tarifs très agressifs. Aujourd’hui, le buzz a eu le temps se faire et tout le monde surveille du coin de l’oeil l’arrivée imminente de ce quatrième opérateur.

Le 13 décembre dernier, alors que le doute planait encore quant à une possible sortie de Free Mobile avant les fêtes de fin d’année, Xavier Niel a publié ce qui demeure aujourd’hui encore son seul tweet : « the Rocket is on the launch pad » (« la fusée est sur le pas de tir »). Deux jours plus tard, en se rendant sur la page mobile.free.fr, on trouvait une photo de fusée. S’en suit alors tout un jeu de piste autour de fusées et autres missiles, symbolisant la force de frappe de Free Mobile.

Chacun grossit alors le buzz, pourtant déjà important, en jouant les Sherlock Holmes. C’est Univers Freebox qui découvre dans les entrailles de la page mobile.free.fr une nouvelle page : live.free.fr. Celle-ci affiche, là encore, une fusée, mais cette fois en Art ASCII. Et parce qu’on arrête pas un effet boule de neige si bien lancé, les internautes peuvent découvrir, en étudiant le code source de la page, de nouveaux indices, à savoir des mots-clé. Ainsi, entrent dans la course un mystérieux poney, ainsi que free, mobile, freemobile, lgb, revolution, xavier niel, coucou_uf, #freemobile, mamieducantal. On retiendra ce dernier tag, symbole de la communication opérée par Free.

En outre, en regardant sur Twitter le compte nommé « coucou_uf« , on peut découvrir quelques tweets faisant allusion au « décollage » de Free Mobile, dont un, particulièrement éloquent :

Celui-ci laisse présager un lancement le 12 janvier, soit jeudi prochain. Cette la date limite fixée par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) pour le lancement du nouvel opérateur mobile.

Les internautes vont même plus loin, et se lance dans le décryptage. En effet, Free, qui semble s’amuser de la situation, change très légérement sa fusée en ASCII, le jeudi 5 janvier. La fusée est alors représentée sur le point de partir, les moteurs activés, avec une étrange suite de chiffres et de lettres (efb7929e6a5b7dcc6ebb79aa3c45af13). Le langage utilisé serait du MD5, et certains traduisent le message par « jesaispas ». D’autres se contentent d’interpréter le petit « 1337 » inscrit au pied de la fusée et pensent qu’il s’agit du prix hors-taxe d’un des forfaits de Free Mobile, ce qui donnerait, 15,99 € TTC.

Aujourd’hui, la page mobile.free.fr a troqué sa fusée contre une photo de la future carte SIM de l’opérateur. Le code source, lui, abandonne le domaine spatiale et opte maintenant pour de plus traditionnels « Ca y est : on harnache les chevaux aux roulottes » et « La caravane se met en route vers le chateau« .

Difficile de savoir réellement quel jour exact sera lancé Free Mobile. De nombreux fakes ont poussé sur la toile ces derniers jours, et beaucoup d’informations sont à prendre avec précaution. Il ne reste plus qu’à attendre les vraies  invitations à la présentation du service, surveiller sa page Facebook, ainsi que jeter quelques coups d’oeil aux pages mobile.free.fr et live.free.fr, qui pourrait couvrir le lancement de l’opérateur en direct.

On souhaite en tout cas à Free de bien réussir son lancement. Certains Freenautes se souviennent sans aucun doute de la Freebox Révolution, qui mit du temps à arriver à destination. Après un tel coup de pub (qui en agace plus d’un), un lancement qui commence à se faire longuement désirer, et des tarifs annoncés ravageurs (comme ils avaient pu l’être pour internet), il ne faudrait pas se louper.

(sources : 1, 2)


Nos dernières vidéos

21 commentaires

  1. SebTheBabe on

    whaou…….. que de temps perdu à étudier tout ca… esperons que les offres soient à la hauteur…

  2. L’offre de Free mobile commence un peu à se faire attendre et se fait vraiment désirer… Mais à la sortie, c’est sur, cela va être un carton. Les gens en ont marre des opérateurs actuels et leurs offres ambiguës. Les dernières offres illimitées avec 50 « si » dans les conditions étaient vraiment abusées…

  3. Pingback: Free, roi du buzz avec son offre mobile | Veille Techno Autrement | Scoop.it

  4. Pingback: Free Mobile : sacré buzz | Je suis Community Manager | Scoop.it

  5. Ce buzz est vraiment très bien monté ! Je n’avais pas pris connaissance de cette fusé, c’est bien trouvé. Bravo à la mamie du cantal.

  6. Pingback: Free Mobile : sacré buzz | SmartPh0nes | Scoop.it

  7. La page annonce les inscriptions à partir de 9h30 (une petite heure après la conférence de presse) et par chez moi les antennes Free ont été rallumées (réseau 20815 sur vos téléphone).
    Pas de carte SIM dans la boîte aux lettres.

  8. Hello,

    Incroyable ! Avec seulement quelques annonces, Free a déjà conquis une part importante du marché des mobinautes français. Il est certain qu’avec des tarifs trés faibles et une offre Sfr box + mobile, il y aura du changement.
    Après, reste à vois le temps d’attente pour récupérer son téléphone portable.

  9. On les entend plus ceux qui disaient il y a un mois que selon leurs sources Free se lancerait avant Noêl ???
    Allez plus qu’une nuit pour faire de faux forfaits illimités ! 😉

  10. j’ai hate!! en tout cas les autres opérateurs comment bien à paniquer, vendredi dernier sfr m’a appellé pour me proposé le même forfait que j’ai mais a 20 euros moins chere.

  11. Si vous n’ avez pas le téléphone déjà ca reste cher , samsung galaxie s 2 a plus 500 euros ,ailleurs autour de 39 euros avec un engagement et pas plus de 6 téléphone a la vente sur le site de free, au final peu de choix , a réfléchir connaissent le service client de free.

    Pour la partie free mobile deux offres Sans engagement donc pas de frais de résiliation. Sinon qu’une caution est demandée de 200€ pour ceux qui prenne un mobile.
    Achat de tel a credit

  12. Bravo pour le décodage de la fusée. C’est effectivement ça pour le prix pour les abonnés de Free. Maintenant, le buzz passe du côté négatif pour moi vu qu’ils n’ont pas réussi à accueillir toutes les demandes.

    ×@
    Erwan

Répondre