Fundcamp, le printemps des entrepreneurs

Vous avez un projet innovant et vous rêvez de vous lancer dans le grand bain de l’entreprenariat mais vos finances sont un peu justes ?Lisez plutôt ceci : ▶ Posez toutes vos questions sur le nouveau forum Presse-citron Le FundCamp France 2008, organisé avec une quinzaine d’investisseurs membres de Paris Business Angels, va permettre de

Vous avez un projet innovant et vous rêvez de vous lancer dans le grand bain de l’entreprenariat mais vos finances sont un peu justes ?
Lisez plutôt ceci :

Le FundCamp France 2008, organisé avec une quinzaine d’investisseurs membres de Paris Business Angels, va permettre de proposer un financement de 25k € contre une prise de participation de 10% à au moins 5 projets innovants dans le monde des Télécom-Média-Technologie (TMT). Le FundCamp sera en particulier constitué – avec la participation de 20 projets présélectionnés – d’une semaine intense d’échanges et de coaching qui se déroulera à partir du 17 mars 2008. A la fin de cette semaine, au moins 5 projets seront finalement choisis par les investisseurs et se verront proposer le financement de 25k € pour 10% du capital. Pendant les 6 mois suivants, la quinzaine de business angels suivra et coachera activement ces projets pour pouvoir effectuer un tour de table avant la fin de l’année 2008.

Fundcamp

Profitons-en pour poser ici une question dont j’ai déjà eu l’occasion de débattre avec plusieurs blogueurs : peut-on imaginer lever des fonds pour assurer le développement d’un blog (achat de trafic, pub, RP, financement de reportages…)  ?

Le site du Fundcamp.


Nos dernières vidéos

12 commentaires

  1. Bon, on dirait que tout ça est en train de se structurer ?!?

    Cela ressemble beaucoup au lancement de Foolinvest, que nous avons annoncé en fin de semaine dernière.

    Mince, on nous a volé notre idée ! Non, je déconne… Les idées ne valent rien, c’est l’exécution qui vaut 😉

    Eric, je mets le lien relatif à l’annonce, mais enlève-le si c’est contre ta politique anti-spam ou un truc du genre…
    http://www.pocarles.com/2008/01/...

  2. @Pierre-Olivier, pas de problème, je fais la distinction entre spam et complément d’information utile et pertinent 🙂

  3. Ce type de besoin doit être financer par les banques et pas par les capitaux risqueurs ou business angels, l’effet de levier financier n’est pas intéressant pour ce type d’investisseurs…

  4. @Henri : Entièrement d’accord… sauf que les banques ne le font pas !

    Les montants à lever sont relativement faibles et la décision revient à des conseillers pros qui ne sot pas idiots, mais qui n’ont ni le temps, ni les compétences pour juger un projet internet (c’est bien sûr une généralité…).

    Même si ton projet est bon, tu risques d’avoir du mal à trouver un écho favorable.

    C’est la raison d’être de ce type d’initiative et ce qui nous a poussé à lancer un "fond" un peu particulier… et au passage, un de mes associés dans Foolinvest est… un banquier !

  5. 10 % du capital pour 25 K€ c’est quand même beaucoup pour le profil des entreprises qu’ils ciblent.
    Au stade du projet, cela semble logique, par contre si l’entrepreneur et ou son équipe a travaillé dessus 1 an ou 2, c’est surtout une belle opération financière pour l’investisseur. De quoi payer 1 brevet, 3 PC et logiciels et une équipe de 4 personnes au SMIC durant 2 mois.

    En espérant que le conseil et le réseau soit fiable, mais l’intention affichée reste de faire un coup financier plus que du soutien ("tout faire pour une levée auprès des VCs d’ici la fin de l’année). Il s’agit donc plus d’un accompagnement sur cette période pour lever des fonds, pas pour booster la société.
    Je ne nie pas que la levée de fonds ne soit pas bien souvent incontournable, mais pas plus que l’accompagnement.

    Foolinvest semble plus percutant: Ce sont des entrepreneurs visiblement et les 2 dimensions sont mises en avant.

  6. a propos de vcs pour les blogs: non , car il manque la notion de "scalibility" une fois que t’as couvert tes espaces…c’est finis!

    @Ghislain tout a fait d’accord, j’irais même plus loin… 25 000€ c’est rien…surtout en France! (a moins que tu n’ais pas besoin de manger)

  7. juste un truc "Pendant les 6 mois suivants, la quinzaine de business angels suivra et coachera activement ces projets pour pouvoir effectuer un tour de table avant la fin de l’année 2008."

    ça c’est vraiment génial, l’aspect win-win est bien présent et ça permet aux startups d’avoir des perspectives…

  8. Lafrisouille on

    Pour des montants de cette envergure je conseillerais aux start-uppers de se rapprocher du réseau entreprendre par ex : http://www.rae-entreprendre.org/...
    C’est un vrai réseau avec des valeurs et une approche qui est désintéressée sur le plan de la prise de participation.

Send this to a friend