Suivez-nous

Séries

Game of Thrones saison 8 épisode 3 : le droit d’être déçu ?

Avis détaillé et mise en perspective sur l’épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones.

Il y a

le

Game of Thrones roi de la nuit
Game of Thrones © HBO

Bonjour à tous et bienvenue pour cette analyse et cet avis sur l’épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones. Rassurez-vous les théories pour la suite de la saison seront réservées à une prochaine vidéo qui arrivera sans doute mercredi.

Voilà, ça y est. L’épisode 3 est derrière nous et il y a énormément à en dire. Il ne fait guère de doute pour moi que les avis seront tranchés et divisés sur le déroulement des événements.

Je pense qu’on aura d’un côté ceux qui se laissent porter par la série et qui seront majoritairement ravis, et de l’autre ceux qui ont investi beaucoup dans Westeros, notamment sur la base des livres et des diverses prophéties, qui seront un peu plus sceptiques.

Avant toute chose, je veux absolument souligner la puissance visuelle de l’épisode et la performance incroyable dont on a pu admirer les résultats. Certes, il faisait souvent trop sombre, mais c’était à prévoir, tout ayant été tourné de nuit par souci de réalisme.

Pour le reste, le niveau d’action, la diversité des mises en scène et l’immersion avec les personnages, tout était extrêmement abouti. Sérieusement, on a même eu des morts qui tombaient du ciel.

Mon seul reproche de mise en scène porte sur le manque de plans larges et prenant leur temps pour de beaux enchaînements de combat. On n’en a eu quasiment que pour Arya et très brièvement.

Après le visuel, j’en viens au scénario et c’est là que les divergences vont s’exprimer. Je prends les devants pour appeler au respect mutuel dans les commentaires et échanges de point de vue. Personne ne détient la vérité absolue sur un tel sujet, un avis sur une œuvre, même s’il est carré, n’est pas égal à la somme des carrés des deux autres côtés.

De mon côté, il y a clairement une part de déception sur la résolution. Que la menace des marcheurs blancs soit vaincue définitivement dès l’épisode 3 c’est une chose, pas évidente à digérer déjà, mais surtout avec une telle facilité et sans véritable respect pour les parcours de personnages comme Bran et Jon, c’est encore autre chose.

Certains me diront que c’est parce que des tas de théories tombent à l’eau que je suis déçu et oui en effet, justement parce que certaines théories, pas forcément les miennes, ça peu importe, étaient bien plus intéressantes et cohérentes que le déroulement proposé par la série. J’y reviendrai plus loin dans la vidéo.

Comme je le disais, toute la réalisation de l’épisode est admirable et rattrape de nombreuses faiblesses du script.

Les minutes d’attente et de préparation sont excellentes pour que la pression des spectateurs monte au même rythme que celle des défenseurs. Nos mains tremblaient avec celles de Sam.

Auprès des troupes extérieures, on a un joli plan de Ghost qui combattra apparemment aux côtés de chevaux, qui sont donc sacrément bien dressés pour ne pas renâcler plus que ça.

Première déception, Ghost ne rejoindra jamais Jon de tout le reste de la bataille, ce ne sont pourtant pas les occasions qui ont manqué plus tard.

Mélissandre fait son retour dans Game of Thrones

Le retour de Mélissandre était parfaitement envisageable. On se demande un peu pourquoi et comment elle arrive seule et par le Nord, mais admettons.

L’accueil glacial de Davos était attendu et légitime et la réponse de Mélissandre peu surprenante.

J’espérais en revanche un lien avec Varys et je me demande si la série pensera à revenir sur les étranges rapports du personnage avec les prêtresses de R’hllor. L’inverse serait sacrément décevant.

Ce qui ne fait aucun doute, c’est que tout le monde a adoré la prêtresse rouge quand elle a apporté un gain de luminosité appréciable à la scène.

Ensuite, les Dothrakis chargent l’armée des morts. Mais pourquoi ? Pourquoi les shworunners n’ont pas consulté des experts militaires ? Le meilleur usage d’une cavalerie légère et donc mobile aurait consisté à harceler les flancs de l’armée des morts, bien plus nombreuse. Possible que ce soit la difficulté des plans avec les chevaux qui explique cette décision.

Maintenant que j’ai dit ça, il faut reconnaître que l’effet dramatique et visuel est particulièrement frappant quand les arakhs enflammés s’éteignent au loin, et que les cris sont étouffés par la nuit. Alors qu’elle voit tous les guerriers de son peuple périr, Daenerys réagit avec passion et on la comprend. Ce sont des dizaines de milliers de Dothrakis qui meurent presque pour rien, près de 100 000 même selon les données des précédentes saisons.

C’est un carnage monumental, presque un génocide.

Toutes les interventions des dragons étaient encore une fois fascinantes visuellement, depuis les premiers souffles destructeurs jusqu’aux virevoltes et de combats aériens, c’était largement digne d’un blockbuster de cinéma.

Quand la vague immense des spectres vient fracasser les lignes des troupes, comme un tsunami de corps putréfiés et d’ossements qui emporterait un château de sable, je me suis demandé : pourquoi sortir le moindre fantassin ? Pourquoi ne pas garnir les murailles avec rang après rang de soldats prêts à les tenir ?

En théorie, Winterfell est un château largement assez grand pour accueillir des milliers de défenseurs et la tranchée de flammes aurait pu être allumée dès le début.

Évidemment, beaucoup de décisions scénaristiques se prennent en donnant la priorité à la force de ce qui sera amené à l’écran et, de ce point de vue, c’est très réussi. L’assaut est incroyable et la tension autour de l’allumage de la tranchée est bien amenée.

Il faut en profiter puisque ce sera le dernier coup d’éclat de Mélissandre. Pour le reste, elle ne relèvera plus personne et ne servira qu’à rappeler à Arya la couleur des yeux qu’elle doit fermer.

Le plus malin dans tout ça reste le Roi de la Nuit. Entre l’utilisation du brouillard glaciale et la façon d’empiler les spectres sur les flammes, au moins il utilise intelligemment les outils à sa disposition. Enfin presque, mais je reviendrai pour rager sur le cas des marcheurs blancs.

La bataille tant attendue

Au cœur de la bataille, outre Qhono le meneur des dotrahkis dont tout le monde se fout, c’est bel et bien Edd Tollett, dernier commandant de la garde de nuit, qui lance le décompte des morts marquantes.

En véritable frère de la Garde, c’est en relevant Sam qu’Edd va y passer. Là, on est obligé de remarquer que Sam aurait dû mourir une petite dizaine de fois, tout comme tous ceux qui sont au contact direct de la masse des spectres à vrai dire.

L’épisode joue avec nos peurs de voir Brienne, Jaime, Podrick, Sam ou Tormund mourir, parfois en les mettant dans des situations tout bonnement impossibles. Un petit côté exagéré du coup et armure scénaristique qui peut agacer.

Mais aussi de beaux moments de bravoure que j’ai adorés, comme Jaime et Brienne qui se sauvent tour à tour.

En parlant de moment de bravoure, on peut dire que Lyanna Mormont est partie avec autant de classe qu’elle en avait à son arrivée. La voir craquer dans la poigne du géant était terrible, et même si c’était gros comme une maison, le coup dans l’œil faisait très plaisir.

Avec la mort de Ser Jorah qui survient plus tard, il semblerait bien que ce soit la fin de la superbe maison Mormont. Les ours se sont montrés à la hauteur de leur réputation et plus encore.

Le combat d’Arya

Autre fille, autre badass avec Arya qui défonce du spectre à la chaîne sous le regard incrédule et admiratif de Ser Davos.

 

D’un côté, ces scènes étaient excellentes et jouissives à voir, je les ai vraiment appréciées et de l’autre, on ne peut que constater que la série a fait un sacré raccourci pour expliquer comment Arya a pu devenir la combattante ultime en si peu de temps et en s’entraînant essentiellement au bâton avec des assassins qui misent surtout sur la discrétion.

Typiquement le genre de chose qui posera zéro problème à une majorité et c’est sans doute mieux ainsi ! Tout le monde n’est pas obligé d’être un relou comme moi.

Là où l’on retrouve un peu de finesse et d’enjeux, c’est justement quand Arya doit fuir et finalement ce n’est face à personne en particulier, juste un trop grand nombre de spectres. Le genre de petite surprise réaliste qui me plaît.

L’entrelacement des scènes de bataille avec des moments de calme ou de tension mais différente, c’était clairement une excellente idée pour gérer le rythme de l’épisode.

Arya dans la bibliothèque, voilà une très belle scène, parfaitement filmée et exécutée.

Parfaitement exécuté ? Un peu comme le Roi de la Nuit ? Bah je vais y arriver.

Encore un moment qui me parle et qui s’appuie sur l’historique des personnages quand Beric parvient à sortir Sandor de sa crise de panique en lui montrant Arya en danger.

La (première) chute du Roi de la Nuit

Pendant ce temps, dans les cieux, le combat des dragons tourne plutôt à l’avantage de Jon sur Rhaegal, puisque la moitié de la gueule de Viserion est finalement arrachée, mais c’est tout le problème des morts-vivants, ils ne perdent pas de sang, ne ressentent aucune douleur, il faut les détruire totalement.

Quand le Roi de la Nuit tombe, on se doute bien qu’une chute ne suffira pas à le tuer.

Quand Daenerys le passe au Dracarys puissance over 9000, on se doute bien que ça ne suffira pas à le tuer. Surprenant en revanche de distinguer un sourire, mauvaise idée que de donner cette émotion au Night King aussi tardivement.

Quand Jon fonce vers lui pour tenter de le stopper, on espère enfin un duel ultime, mais non.

Tous les morts sont relevés et là, clairement, l’épisode n’a jamais été aussi prêt de nous faire croire à la fin du monde et au massacre généralisé.

Heureusement, pendant ce temps, on peut compter sur Bran qui met en œuvre des années de progression de personnage, une quête épique au-delà du mur et des sacrifices déchirants pour déployer ses pouvoirs prodigieux et…
mater l’action de plus près avec des corbeaux ? What the fuck ?

Alors oui, le grand rôle de Bran dans la guerre vitale contre l’armée des morts aura été de servir d’asticot géant au bout d’une canne à pêche. Du coup, la présence de Fer-Nés était clairement justifiée.

Avant de parler de Théon, on a quand même ce bon Beric Dondarrion qui se sacrifie, avec un plan qui nous ressert le fameux symbole christique qu’on retrouve souvent au cinéma. Beric avait pour sainte mission de protéger celle qui tuera le Roi de la Nuit.

Ok, ça passe à peu près, mais on sent quand même que les showrunners se rattrapent aux branches avec une résolution qu’ils ont certainement inventée, puisque l’idée du rôle d’Arya leur est venue il y a trois ans d’après leurs propres commentaires, ce n’est donc celle de G.R.R Martin et pas forcément ainsi que les choses se passeront dans les livres.

Passons aux cryptes. Dans ces scènes, les personnages se sentent inutiles et on les comprend. Tyrion est amer de ne pas pouvoir aider alors qu’il avait en effet sauvé Port-Réal durant la bataille de Blackwater.

Que se passe-t-il dans les cryptes ?

J’ai apprécié les quelques échanges entre Sansa et Tyrion et l’idée qu’on laisse entrevoir d’une évolution intéressante entre eux. Malheureusement, les scénaristes mettent une idiotie dans la bouche de Sansa, —critiquer Daenerys alors que ses armées meurent pour eux, n’est pas bien malin et Missandei tient sa seule intervention de l’épisode pour un peu de moral.

Concernant les morts des cryptes, c’était tellement gros que je ne voulais pas y croire, mais ils l’ont fait. Que des morts aussi anciens puissent sortir de tombeau en pierre comme s’il s’agissait de carton-pâte, ça me semble totalement improbable, mais bon.

Quitte à aller dans ce sens, autant mettre une grosse pression sur les personnages. Malheureusement, ce sont uniquement les figurants qui couraient un véritable danger et l’ensemble apparaît un peu sous-exploité.

Je suis déçu que, pas une fois, quelqu’un ne mentionne les passages secrets du château, on sait pourtant qu’ils existent et cela aurait donné un rôle actif à Sansa pour protéger son peuple.

Revenons à Daenerys qui sauve Jon in extremis de spectres qui semblent avancer au ralenti quand il s’agit de laisser une chance à l’un des personnages principaux.

Quand Jon laisse Daenerys en arrière pour tenter coûte que coûte d’intercepter le Roi de la Nuit, je n’ai pas été choqué, il a toujours donné la priorité au bien du plus grand nombre, même logique quand il passe à côté de Sam. S’il s’arrête, il sait que tout le monde mourra.

Drogon se fait assaillir de toutes parts et là pour moi c’est une scène excellente, avec un vrai suspense sur la survie du Dragon, obligé de choisir sa propre survie et de s’envoler sans Daenerys.

Que Drogon survive me semble plutôt logique étant donné la résistance de ses écailles. C’est comme si un humain souffrait de multiples petites coupures et piqûres, pas de quoi le tuer.

La bataille continue

Les morts pleuvent sur Winterfell alors que Drogon s’ébroue dans les airs et on attend que Jon puisse enfin arriver au bois sacré.

Mais non. Plutôt que de s’inscrire dans la lignée de plusieurs années de développement de personnages, dans la logique de deux précédents face à face, les showrunners décident de bloquer Jon avec un dragon qui pourrait avoir le mot scénario en lettres de néon sur le front.

On veut nous surprendre, vous comprenez, parce que surprendre, c’est toujours ce qu’il y a de mieux à faire, pas vrai ?

Alors non, d’abord, la surprise ce n’est pas toujours le meilleur choix et en l’occurrence, il n’y a pas de surprise, puisque Mélissandre l’a gâchée juste avant en rappelant deux anciennes lignes de dialogues : celle sur les yeux de différentes couleurs à fermer et celle sur ce qu’on dit au dieu de la mort.

Des dialogues qui n’étaient pas prévus pour ça, mais que les scénaristes ont retournés pour justifier leur choix. C’est habile, mais c’est surtout malhonnête.

Pendant ce temps donc, Theon et les Fer-nés se démènent pour protéger un Bran qui ne fout absolument rien pour les aider. Là on a un bel exemple pour Theon. Sa mort est-elle une surprise ? Absolument pas. Est-elle réussie ? Oui, bien sûr. Theon se bat comme un lion, on l’accueille à Winterfell comme chez lui et celui à qui il a causé le plus de tort lui dit qu’il est un homme bon.

Je reconnais que ça manque d’humanité et de chaleur du côté de Bran, en logique avec le personnage, mais heureusement, le visage expressif d’Alfie Allen fait tout le reste !

Le Roi de la nuit semble presque respecter le geste de Theon en le regardant mourir. Mais il est grand temps pour lui d’avancer au ralenti pendant 5 minutes, certainement pour profiter de la belle composition musicale de Ramin Djawadi.

Pendant ce temps, un autre drame se joue avec Ser Jorah Mormont qui aura une mort héroïque aussi glorieuse que celle de Boromir, tenant jusqu’à son dernier souffle pour protéger celle qui ne pouvait pas lui rendre son amour.

Une surprise ? Non. Une mort honorable et digne du personnage, une mort émouvante ? oh que oui.

Dans le bois sacré, le monde est au bord du gouffre et Bran reste en mode chill out. Il sait très bien qu’un woosh va retentir et qu’Arya va utiliser la tyrolienne qui relie la tour de Winterfell au sommet du Barral et prendre le Roi de la Nuit à revers et par surprise.

 

Bah oui, il y a forcément une tyrolienne, non ? Sinon, elle passe comment les 2000 spectres et les 100 marcheurs blancs, Arya ? En se déplaçant avec la table de la bibliothèque ?

Dans une surprise oh combien hollywoodienne et oh combien décevante, Arya nous sort le petit tour de passe-passe avec la dague, vue dans le duel contre Brienne et dans le combat de la salle du trône de The Last Jedi et paf ça fait des chocapic de la nuit.

Oui, je suis sarcastique ! De mon point de vue, cette fin du Roi de la Nuit est imbécile. Où sont passées les prophéties, où est le mysticisme, où est la menace invincible ?

Analyse et retour sur les théories de Game of Thrones

Déjà, si Jon avait vaincu et tué le Roi de la Nuit en duel à l’épée, j’aurais trouvé ça stupide. Toute cette intrigue ne peut pas se résoudre d’un coup de dague ou d’épée, pas comme ça, c’est ridicule.

Où est passé le sacrifice de la Nissa Nissa d’Azor Ahai ? Il y a une façon de faire coller tout ça, c’est que Rhaegar Targaryen était bel et bien Azor Ahai, Nissa Nissa était Lyanna Stark et l’épée illumination était donc Jon, ah mais non, ça ne colle pas, c’est Arya qui tue le Night King en arrivant en tyrolienne…

On a donc toute une bataille à Winterfell, pendant une bonne heure de bataille effective et jamais un seul marcheur blanc ne combat. Sérieusement ? Qui, que, pourquoi ? POURQUOI ?

Enfin, la conclusion avec la mort de Mélissandre porte un message clair. Elle a atteint son objectif ultime, elle a utilisé toute son énergie vitale pour canaliser le pouvoir allumant la tranchée malgré le blizzard du Roi de la Nuit. Elle meurt et avec elle tous les aspects mystiques de la série qui me fascinaient tant.

Pas d’ancien Stark, pas de retour inéluctable des marcheurs, pas de sacrifice, pas de rituel, juste un coup de couteau, d’un acier forgé avec le feu des dragons, pour détruire un être immunisé à ce même feu. Ok.

Vous pouvez ranger les théories bizarres, l’histoire du Roi de la Nuit s’arrête là. Il n’est pas devenu Arya, ni Bran, ni un caillou mal intentionné dans le bois sacré. Il est foutu, HS, terminé.

Espérons maintenant que les trois derniers épisodes seront beaux et que la partie humaine de l’histoire recevra une meilleure conclusion.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

207 Commentaires

207 Commentaires

  1. Stéphane Ficca

    29 avril 2019 at 22 h 40 min

    « tout le monde a adoré la prêtresse rouge quand elle a apporté un gain de luminosité appréciable à la scène »

    +1 🙂

    • Ppp

      1 mai 2019 at 14 h 51 min

      Merci Captaine, tes théories tombent à l’eau. Retourne manger du popcorn.

  2. Nico

    29 avril 2019 at 22 h 46 min

    Merci pour cet avis précis et drôle à souhait. Mention spéciale pour la tyrolienne 😁😁

    • Yoann Jacquemard

      30 avril 2019 at 8 h 11 min

      elle a .suivis les passages secrets et Bran détourne les visions du roi de la nuit sur la bataille et sur Jon.

      • Felina

        30 avril 2019 at 9 h 24 min

        Je pense en effet que c’est ce qui s’est passé.l’air de rien Bran a joué un rôle déterminant dans l’épisode.en permettant à sa sœur d’arriver

      • mire32

        30 avril 2019 at 10 h 20 min

        facilités scenaristiques …

    • Pippo

      30 avril 2019 at 22 h 54 min

      Absolument pas d’accord avec cet article qui sert seulta démonter l’episode. Arya est une sans visage donc très largement réalisable ce qu’elle a fait. Chercher tous les défauts, pas top comme article. Même quand c’est pas un défaut les phrases sont tournées de sortes à ce qu’elle en soient.

      • Eltrigo

        1 mai 2019 at 1 h 31 min

        L’article ne pointe pas que des défauts, bien au contraire. Mais ceux pointés du doigt sont justifiés. L’article ne dis pas qu’Arya n’a pas les capacités de vaincre le Roi de la nuit. Il dit juste que…c’est mal foutu… Et je suis d’accord.

        Soyons honnête, dans un tel épisode qu’est ce qu’on attend ? Un dénouement digne de ce nom pour une intrigue qui a durée 7 saisons. Et finalement, tout cela ce termine par un coup de poignard sortie de nul part. Y’a de quoi se poser des questions. Parfois la surprise n’est pas la bonne voie à prendre. Si les scénaristes voulaient mettre Arya au premier plan, alors OK, moi ça me pause pas de problème, mais dans ce cas, qu’on nous LE MONTRE. qu’on nous montre de quoi elle est capable, qu’on nous montre l’ingéniosité dont elle sait faire preuve pour atteindre le Roi de la nuit sans être vue. Là on a juste un deus ex machina. Bien evidemment, le Roi de la nuit est resté passif, a attendre sagement le coup plutôt que de la tué immédiatement dès qu’il avait la gorge d’Arya entre les mains.
        Trop de faciliter scénaristique dans cette épisode. C’est dommage.

        • Venant

          1 mai 2019 at 11 h 13 min

          Il est possible que les explications sur la façon dont Arya s’y est prise pour arriver à l’arbre coeur arrivent a posteriori, parce que les scénaristes ont privilégié l’effet dramatique et le sentiment de « tout est perdu » en la faisant arriver par surprise. Outre les idées déjà établies (passages secrets qu’elle connaît comme sa poche ou vol d’apparence), une théorie pourrait impliquer la dissociation de Bran (observer la voie et posséder brièvement le loup obligeamment aperçu pour l’aider).

          Personnellement je trouve que l’approche de l’ellipse dans l’intervention d’Arya est plus intéressante que celle de l’héroïsme en action, même si le réalisme de cette chape du « tout est foutu » aurait demandé que l’hécatombe, qui laisse au mieux un vivant sur 20 chez les défenseurs anonymes de Winterfell, fasse un ménage plus conséquent chez les personnages du récit (ceux dont le rôle n’est pas directement prévu dans la narration ultérieure essentielle) en en zigouillant quand même disons 7 sur 10 ; adieu donc Tordmund, Sam, Vere, Pod, Brienne, Ver Gris, Misandeï….

      • JayGo

        1 mai 2019 at 16 h 50 min

        Avant on faisait des théories sur ce qu’il allait se passer dans GoT, maintenant on fait des théories sur ce qu’il s’est vraiment passé…
        A partir du moment ou c’est aux spectateurs de justifier la cohérence d’une scène, c’est qu’il y a un problème dans le scénario.
        J’espère vraiment qu’il s’agit d’un effet volontaire et que les prochains épisodes apporteront des explications à ces problèmes de cohérence car on n’avait pas ça dans les premières saisons.
        C’est plus GoT, c’est GTA avec les cheat codes.

        • Nounie

          2 mai 2019 at 8 h 25 min

          Joli ! Je te pique ta première Maxime ! Et totalement d’accord avec toi. Ceux qui reprochent aux spectateurs d’etre responsables de leur déception ( font trop de théories, ont mal réglé leur écran etc…) sont juste agacés de ne pas pouvoir être dans une euphorie collective autours de cet épisode. Ils l’ont énormément attendu comme nous tous, ils voulaient qu’il soit parfait, il fallait qu’il soit parfait, et maintenant que c’est passé ils s’y accrochent et les critiques de l’épisode sont les méchants qui cherchent à les faire descendre de leur nuage, gâchent leur plaisir et donc sont responsables…

          L’autre jour j’ai demandé à une connaissance qui pour elle était Azor Ahai et elle me répond Cersei ! Je suis surprise (mais enchantée par cette possibilité) et lui demande de m’exposer sont interprétation de la prophetie :

          1. Renaît au milieu de la fumée et du sel sous une étoile qui saigne ( non ce n’est pas un jambon Renly 😁)
          2. Forge une épée Illumination en la refroidissant dans l’eau mais elle se brise, dans le cœur d’un lion mais elle se brise dans le cœur de celle qu’il aime Nissa Nissa, cette fois elle s’enflamme.
          Azor Ahai repousse les ténèbres grâce à Illumination.

          Et la cette personne me répond : « ha… je sais pas…mais ça serait marrant ! ». C’est là que j’ai compris qu’une partie des spectateurs de GoT n’en ont rien à faire de la cohérence scénaristique. Ils veulent de bon combats et de grosses surprises et des FX et là ils sont contents. Saut que l’héroïc fantaisie appartient au genre de la science fiction qui se définit par son extrême cohérence dans la création de son univers (exemple : les horcrux d’harry Potter qui donnent du sens à tout).

          Là j’ai envie de demander en quoi Arya colle à la prophetie de 5000 ans, et non, la vision contemporaine de Melisandre avec les yeux bleus ne suffit pas du tout à expliquer les autres points.

          Quand une prophetie nous embête, on ne l’adapte pas alors, on n’en parle jamais dans la série et ça devient un partie pris, l’entre deux est mauvais là…

          J’ai l’impression que GoT nous a faire un « Lost Like ». Vous vous souvenez ? les scénaristes teasaient à fond sur la raison de la présence des personnages sur l’île . Le web s’en enflammé et a théorisé a gogo. A chaque théorie les scénaristes niaient disaient que ce n’était pas la clef, excitant d’avantage la curiosité, et braquant un spot sur la série. Sauf qu’ils ne connaissaient eux même pas la fin et au moment de conclure aucune idée qui ne fut pas déjà évoquée sur la toile ne leur vint… ils reprennent donc une théorie populaire et rideau, les fans se sentent et sont dupés, la série fini tristement dans la déception générale et dans un flot d’incohérences de scénarios. N’oublier pas que la fin de GoT n’a été écrite qu’en 2015, donc tout ce qu’il y a avant (genre le maître à danser, pas aujourd’hui) c’est du raccrochage aux branches, et il n’y a que ça, rien ne colle.

          J’espère que les prochains épisodes me feront mentir et donneront du sens à tout ça, parce que j’adore cette série… mais qui aime bien châtie bien et c’est parce que je la trouve exceptionnelle que j’attend d’elle qu’elle le soit.

          • Bob

            2 mai 2019 at 12 h 27 min

            Il vous est possible d’envisager que les personnes qui trouvent que cet épisode est bon le fassent pour de bonnes raisons ? et pas simplement parce que « ils s’y accrochent et les critiques de l’épisode sont les méchants qui cherchent à les faire descendre de leur nuage, gâchent leur plaisir et donc sont responsables… ». Ou c’est trop vous demander ?

            Par soucis d’équité j’ajouterai que les insultes pleuvent des deux côtés. La partition imbécile entre « déçus » et « ravis » ne recoupent malheureusement pas celle des « débiles » et des « intelligents ».

            Il y a une cohérence de l’épisode – et on peut tout à fait ne pas l’aimer, trouver qu’elle n’est pas bien menée, etc. – pas mal d’analyses de scènes et autres l’illustres d’ailleurs. La tromperie semble être au coeur de cette longue nuit. Et les éléments donnés ici et là l’attestent, on attend quelque chose, une autre survient (l’arrivée de Mélissandre, les morts, la charge, la mort du NK, etc.). Autre chose, il ne suffit pas d’écrire qu’il existe un flot d’incohérences de scénarii, il faut le montrer. Courage.

            Dernière chose, votre lecture gagnerait à voir qu’il existe de nombreuses prophéties qui ne se réalisent pas. 🙂

          • Nounie

            2 mai 2019 at 18 h 22 min

            Bob, très bien je reconnais mon erreur, il semblerait que vous ayez des lumières que je n’ai pas.
            Pouvez-vous m’en faire profiter ?

            Qu’elle est votre interprétation de la prophétie qui m’a échappée ?

            Melissandre a vu dans les yeux d’Arya qu’elle tuait le roi de la nuit, pourquoi est-elle revenue auprès de Stannis plutôt que de rester auprès le l’élue de son Dieu (Arya), puisqu’elle avait vu le dénouent dans son regard ? J’en prend pour preuve qu’elle savait exactement quand revenir à Winterfell (THE timing)

            Vous me demander de prouver les incohérences, c’est exactement ce que j’ai fait ! Pourquoi devrais-je le refaire une deuxième fois, le Ctrl+C Ctrl+V ne me parait pas nécessaire ? Vous, prouvez-moi qu’il n’y a pas d’incohérences scénaristiques, et que mon argumentation est mauvaise.

            Pensez-vous aussi que le Valonqar c’est du chiqué ?

            Je ne connais que trop bien les raisons des incohérences scénaristiques, après 4 ans de cour de … scénario !

            Croyez-moi, personne n’est à l’abri, surtout que le travail des scénaristes reposait sur celui de Georges R.R. Martin, et que ce travail n’est pas venu à temps… Donc comme tout le monde attend Daenerys ou John, on surprend pour surprendre et on lance Arya. Je sais que Georges Martin a donné son accord, mais je ne doute pas qu’il prendra le temps (oui vraiment beaucoup de temps :D) pour développer le dénouement et le rendre logique.

            Est-ce trop me demander de considérer qu’on peut aimer l’épisode pour de bonnes raisons ? Bien-sure que non! Je ne suis pas un monstre binaire! J’ai adoré la mise en scène, le travail de lumière, la fin de Lyanna, de Theon, de Mormont, la scène de résurrection, d’allumage d’épées, celle de Tyrion et Sansa dans les cryptes et les combats aériens. Il y a beaucoup de raison d’apprécier l’épisode. L’apprécier pour sa cohérence ? Là je suis perplexe, et demande pourquoi ?

            « La tromperie semble être au cœur de cette longue nuit » Je pense que vous voulez dire « l’erreur ». Les hommes se trompent, pas les dieux, ni les prophéties. Quand on intègre dans un scénario la notion de Divin, elle est là justement pour définir les limites d’un univers fini.

            Donc l’argument « Non mais tu n’as pas compris, c’est juste qu’une partie de ce qu’on nous a dit est faux c’est pas compliqué !  » me satisfait pas.

            Votre écriture gagnerait a être moins condescendante, ce n’est pas trop vous demander ? 🙂

          • Bob

            3 mai 2019 at 14 h 41 min

            « Ceux qui reprochent aux spectateurs d’etre responsables de leur déception ( font trop de théories, ont mal réglé leur écran etc…) sont juste agacés de ne pas pouvoir être dans une euphorie collective autours de cet épisode. Ils l’ont énormément attendu comme nous tous, ils voulaient qu’il soit parfait, il fallait qu’il soit parfait, et maintenant que c’est passé ils s’y accrochent et les critiques de l’épisode sont les méchants qui cherchent à les faire descendre de leur nuage, gâchent leur plaisir et donc sont responsables… » C’est beau de se prendre une leçon de bonnes manières de la part de la personne qui a produit ce paragraphe.

            « Qu’elle est votre interprétation de la prophétie qui m’a échappée ? »
            Je crois que j’ai été un peu trop vite. Je ne parle pas de cette prophétie particulièrement quand j’écris « il existe de nombreuses prophéties qui ne se réalisent pas. », mais des prophéties en général. Une prophétie n’est qu’une prédiction (en général parce que d’inspiration divine) et elle ne contient pas l’idée de la réalisation nécessaire de son contenu. Il me semble justement que l’histoire de Mélisandre est bien plus l’histoire d’une femme extraordinaire, dévote, mais faillible. Je pense qu’on peut être d’accord sur le fait qu’elle se plante régulièrement (en serait-ce qu’avec Stannis) ? Les prophéties peuvent être vraies ou fausses en elles mêmes, et la notion de divin n’implique pas nécessairement l’infaillibilité (cf. les dieux grecs et scandinaves), c’est une caractéristique des monothéismes et en dernier recours, même si les dieux de GoT serait infaillible et leurs prophéties forcément réalisées, reste la question de l’interprétation qui peut être tout à fait ouverte (là encore Stannis). Il y a des propositions d’ailleurs qui font du meurtre du NK par Arya quelque chose de compatible avec la prophétie, mais vous avez l’air de toutes les refuser.

            Bien sûr, je dis ça « pour le moment » car ce n’est pas terminé, et les surprises non plus.

            « Vous me demander de prouver les incohérences, c’est exactement ce que j’ai fait ! Pourquoi devrais-je le refaire une deuxième fois, le Ctrl+C Ctrl+V ne me parait pas nécessaire ? ». La encore je suis désolé, mais peut être que pour vous tout cela est très clair, mais dans votre post précédent je ne vois pas une seule démonstration. Au mieux vous donnez l’exemple d’une connaissance qui vous fais pas de son hypothèse (et non pas théorie) sur la série et vous déduisez de cette exemple (en forme de révélation) qu’il existe une partie des gens (et je salue sincèrement votre nuance pour le coups) qui n’ont d’autres intérêts que le spectacle et les FX. Alors j’ai surement raté quelque chose puisque vous me dites que tout y est. Vous voulez bien me remettre les étapes de la démonstration rapidement que je puisse y comprendre quelque chose ?

            « Vous, prouvez-moi qu’il n’y a pas d’incohérences scénaristiques, et que mon argumentation est mauvaise. » Là encore, je suis désolé mais enfin vous savez très bien que prouver l’absence de quelque chose est difficile… car il faudrait enfin que je parcours chaque lien entre chaque évènement pour vous montrer que la totalité se tient en un tout, et que les parties tout autant. Je ne sais pas si vous le faites sciemment mais tenter d’inverser comme vous venez de le faire la « charge de la preuve » n’a – au mieux – aucun sens, au pire est malhonnête.

            De plus lorsque je vous dis « il y a une cohérence de l’épisode », je ne veux pas dire qu’il ne contient aucune incohérence ponctuelle, je veux dire que si on est un peu charitable, que l’on fait l’effort d’admettre que si deux ou trois choses nous échappent, il reste une logique à l’oeuvre, une logique de la tromperie (l’épisode nous trompe, les personnages se trompent et sont trompés, etc.) qui est assez sympa à voir.
            « Je ne connais que trop bien les raisons des incohérences scénaristiques, après 4 ans de cour de … scénario ! » Grand bien vous fasse. Mais vos études (tout comme les miennes) ne sont qu’un argument d’autorité dans le cas présent. Je n’attaque pas vos connaissances en général, je ne doute pas que vous êtes éduqué, etc. mais un jugement particulier.

            « Croyez-moi, personne n’est à l’abri, […] pour développer le dénouement et le rendre logique. » Soit, mais je pourrai vous dire que votre argument se retourne contre vous mêmes. Si *personne* n’est à l’abri alors par simple déduction, l’auteur des livres ne l’est pas plus, à moins de rentrer dans une forme de fétichisme du matériau « original ». Et quand vous dites « on surprend pour surprendre » j’aimerai voir le problème mais j’avoue en être incapable. Toute surprise n’est pas gratuite. « Donc comme tout le monde attend Daenerys ou John, on surprend pour surprendre et on lance Arya. » Tiendrez-vous le même jugement si dans les livres le NK n’est tué ni par l’un ni par l’autre ?
            La révélation d’Arya tueuse du NK me rappelle énormément la destruction de l’anneau dans LotR, non pas par un Frodo prophétisé ou un Aragorn en duel avec Sauron (je n’arrive toujours pas a croire qu’ils ont pensé à ça) mais par un Gollum dansant et trébuchant de manière ridicule. Beaucoup de choses font tout de même sens non ? Son rôle unique de combattante dans la famille Stark, son entraînement si particulier qui lui donne ses compétences « magiques » (car on vient bien qu’il ne s’agit pas d’un bête masque de peau collé sur la tête), et son cheminement qui manifestement la destinait à accomplir de grandes choses. L’histoire d’Arya peut être celle d’un être mu par la vengeance et qui finalement ne s’y perd pas comme c’est le risque avec des passions tristes de cet ordre.

            « « La tromperie semble être au cœur de cette longue nuit » Je pense que vous voulez dire « l’erreur ». » Non, je parlais bien de la tromperie au sens de déception mais sans le côté péjoratif. Et je ne parlais pas que des personnage ou du contenu de l’épisode. Vu a travers ce prisme, je trouve que le fond et la forme se rejoigne, ce qui est déjà pas mal pour une série populaire comme GoT. A ce sujet une analyse de la charge des Dothraki https://slate.com/culture/2019/04/game-of-thrones-battle-of-winterfell-dothraki-eisenstein-jackson-nevsky.html qui illustre un peu ce que je veux dire.

            En fait, je pense (après votre second message) que d’un point de vue général nous sommes plutôt d’accord. L’épisode possède des forces et des faiblesses, il n’est pas parfait et loin d’être la pire chose jamais réalisé, c’est dans le détail que nous divergeons. Pour ma part la seule choses que je vous reprochait c’était votre jugement de départ sur ceux qui sont en désaccord avec vous, les rejetant tous du côté d’un certain fanatisme et donc en les discréditant avant tout examen des arguments. Mais je me suis sans doute trompé en voulant préciser que non, il existait des gens qui trouvent que l’épisode est « plutôt » bon et réussi avec de bons arguments et donc pas des abrutis fanatiques (ce n’est pas votre formule bien sûr).

            Rien à voir mais dans le premier post vous affirmez très rapidement : « Saut que l’héroïc fantaisie appartient au genre de la science fiction qui se définit par son extrême cohérence dans la création de son univers (exemple : les horcrux d’harry Potter qui donnent du sens à tout). » la définition des genres littéraires me semblent plus compliqué que cela et soumis à débat, au moins pour la Science-fiction. Asimov lui même (arg. d’autorité bien sur) n’aimait pas l’appeler « genre ».

      • Lucile

        2 mai 2019 at 1 h 10 min

        Le problème ne vient pas de ses capacités de sang visage, ni même de la clôture de son arc scenaristique. C’est logique que ce soit Arya qui tue le roi de la nuit et pas Jon parce que le roi de la nuit est présenté comme invincible au combat singulier, il fallait donc la jouer rusée et discret ! Donc c’est cool que cela soit Arya !

        Non le problème c’est Azor Ahai !
        Ne dans la fumée et le sel : non
        Sous une étoile rouge : non
        Redonne vie aux dragons de pierre : non
        Forge une épée qui se brise dans l’eau (methaphore) : non
        Dans le cœur d’un lion : non
        Dans le cœur de son seul amour Nissa Nissa : non
        Et prend feu : non
        Pour repousser les ténèbres : oui!

        Ils on choisi d’introduire cette prophetie dans la série pour ensuite « faire dessus » ?
        Ça s’apelle une incohérence scenaristique et à ce niveau avec ce travail visuel derrière, c’est dommage !

        Ils auraient pu ne jamais évoquer cet aspect des livres comme lady cœur de Pierre, et il n’y aurait eu aucune déception. Pas de Azor Ahai pas de problème !

        Ou alors se demerder pour qu’ Arya perde aiguille dans de la flotte, assassine un Lannister ( genre un cousin qui déjeunait chez les Frey lors de son aryassinat) avec une épée qu’elle laisse surplace avant que Sam ou autre lui donne la dague qui a tue Jon pendant la rébellion , faisant de Jon la réincarnation de Nissa Nissa ( oui la relation est platonique, mais leur attachement est très fort et encore plus dans les livres d’ailleurs )
        On considérerait qu’elle est née une seconde fois dans la fumée et le sel du port de bravos et pour l’etoile, Rien ne me vient mais vu leur talent ils auraient trouvé.

        Franchement ça faisait pas beaucoup plus de scènes et tout serait cohérent, dommage…

  3. mire32

    29 avril 2019 at 22 h 56 min

    tellement en phase avec cet article !
    je ne dirais pas que je suis globalement déçu, car je m’attendais de toute façon à ce que la série prenne un tournant assez précipité et décevant. n.est pas George RR Martin qui veut, et force est de constater que la subtilité de l’oeuvre manque cruellement aux showrunners laissés orphelins depuis la saison 7.
    rien à dire sur la qualité de la mise en scene ou des musiques, mais je reste terriblement sur ma faim concernant cet episode 3 et suis très mitigé sur cette fin de saison

    • Milord

      30 avril 2019 at 10 h 13 min

      Trop de questions sans réponses. On aurait pu s’y attendre avec deux ultimes saisons annoncées de moins de 10 épisodes avec Dahrio et Meerah qui redonnent plus signe de vie et une action qui commençait déjà à se précipiter. Je suis d’accord que ce genre de show c’est pas mal de mise en oeuvre mais de là à produire du suspense pour nous laisser sur notre faim…

      • mire32

        30 avril 2019 at 10 h 42 min

        on sent la volonté de faire du fan service à outrance ou celle de faire de la mise en scene pour de la mise en scene quitte à ce que ça aille contre tout bon sens, l’exemple des dothrakis qui chargent dans l’inconnu en premiere ligne est un parfait exemple de stupidité scenaristique juste là pour l’effet visuel facile.
        pourquoi diantre charger alors qu’ils n’ont qu’à tenir leur position, en chargeant ils font autant de mort qui serviront de nouveau soldats pour l’armee des morts, ils nous l’ont expliqué suffisament de fois dans la serie …
        tout comme cet attentisme lorsque les mort vivants patientent autour du brasier circulaire que melissandre a allumé … les archers sur les remparts ont l’air d’attendre patiemment que le feu s’eteigne alors qu’ils pourraient justement saisir l’occasion pour innonder l’ennemi immobile sous des fleches…
        et tyrion qui attend patiemment dans la krypte alors que sa place de stratege est ailleurs, et surtout ce con ne prend meme pas une arme pour se defendre …
        mon dieu que d’incoherences dans cet episode

        • lolo369

          1 mai 2019 at 7 h 52 min

          Jon Snow et Danaerys ne sont pas connus pour être de fins stratèges de guerre. Le seul qui fait le poids en matière de stratégie militaire est Thyrion qui a été relegué dans la crypte.. je pense que l’absence de Thyrion s’est ressenti sur le champ de bataille. D’ailleurs il le dit lui même « si on pouvait être la haut, on pourrait faire la différence » (ou quelque chose d’approchant). Bref, j’aime beaucoup Jon Snow pour son courage mais il faut reconnaître qu’il a les défauts de ses qualités et peut se comporter de façon très stupide en réagissant souvent avec impulsivité. On l’a vu lorsqu’il était confronté à Ramsay Bolton qui s’est révélé plus intelligent que lui dans la bataille.. Donc la charge des dothrakis ne m’étonne pas, dans ce contexte ou la main de la Reine était absent

  4. Francis Lepine

    29 avril 2019 at 22 h 57 min

    Tout est relativement bien dit sauf deux points pour ma part. Vous parlez de stratégie quant à la charge des Dothrakis. Ils sont en bref des barbares. Ser Jorah n’a pas donné l’ordre, ils ont foncés et il les a suivi. Pour la scène hollywoodienne du dragon qui garde l’entrée, ça c’est la stratégie du Night king. Il voulait clairement que personne d’autre n’intervienne (Sauf Aria et la tirolienne😉).

  5. Leminski

    29 avril 2019 at 23 h 00 min

    Pas mal la théorie de la tyrolienne mais avec tout le respect que je vous dois je pense plutôt aux corbeaux… Bran a utilisé ses pouvoir sur les corbeaux pour porter Arya dans les airs… qu’en dites-vous? Il faisait semblant d’etre chill out mais en fait il bossait dur…

    • Lusso

      3 mai 2019 at 9 h 06 min

      Je pense que c’est parfaitement ridicule. Arya ballottée par des corbeaux ça s’entendrait et se verrait arriver à 10km.

  6. Émilie

    29 avril 2019 at 23 h 09 min

    L’article résume bien ce qu’est l’épisode 3 néanmoins je suis très déçu de la fin du roi de la nuit et la place de John dans cette histoire…. Arya qui devient l’héroïne juste au dernier moment, pourquoi faire autant de chichi avec la résurrection de John etc pour ça ?

  7. Pikwik

    29 avril 2019 at 23 h 12 min

    Complètement d’accord avec votre article. Cet episode est une déception pour moi, un échec et surtout il complète une première moitié de saison décevante. Les scènes n’ont rien eu de spectaculaire par rapport à d’autres episode bien mieux réussis, ensuite l’obscurité était totalement injustifiée et à fortement diminuer la visibilité des combats. Trop de plans furtifs, la lutte des dragons longues et inutile. Et surtout il a fallut 7 saisons pour construire un ennemi terrifiant, et il aura suffit du seul episode ou on le voit réellement pour qu’il s’effondre avec son armee de manière totalement ridicule. La grande gagnante de cet episode est la principale absente : Cersei,. Elle se paie le luxe d’avoir trois derniers épisodes qui lui seront consacrés pour la vaincre. Cersei plus forte que le roi de la nuit. Bref, cet episode a gâché la saison 8, trop de personnages sont vides de leur personnalité, en particulier Daenerys. Désormais je me fiche totalement de savoir qui ca mourir ou finir sur le trône car il n’y a plus du tout d’intérêt à mes yeux sur la lutte finale. Cette saison ternie une série géniale mais la saison 7 apportait deja des signes de faiblesses évidents. J’espère que l’auteur des livres va partir dans une autre direction pour corriger les trop nombreux écarts des scénaristes qui me paraissent désormais bien ternes et les 6 premières saisons souvent surtout leur succès aux livres plus qu’autre chose. Déçu et surtout j’imaginais tellement mieux de cet episode qui n’a rien eu d’original, il ressemble à un film médiéval classique. Seul côté positif : Arya et Theon mais c’est.normal car ils ont bénéficiés de scènes longues, bien réalisées comme c’était le cas pour chaque scène dans le passé. Cet episode aurait dû être divisé en deux parties pour pouvoir prendre le temps de s’attarder sur chaise personnage, aurait dû être en plein jour pour observer l’action de manière correct ou au minimum avec une pleine lune.

    • Enki_88

      30 avril 2019 at 9 h 35 min

      Episode décevant à tous point de vue! On nous promet une bataille digne du Gouffre de Helm… Je préfère 1000 fois le Gouffre de Helm, bien moins d’incohérence et d’erreur stratégique :
      – Les dothrakis… effectivement, une cavalerie légère s’utilise par les flancs.. Ici, aucune utilité… 100 000 dothrakis envoyer pour.. nourrir les mort? Génial!
      – Les catapultes… Pourquoi elles ne continuent pas de tirer une fois les dothrakis morts??
      – Mais où sont les archers? 3 archers qui se battent en duel sur les rempart, mais quoi??!! je t’aurais foutu des milliers d’archers dans le chateau ou derrière les immaculés, tout comme dans le Gouffre de Helm, mais faut avouer qu’il n’ont pas d’elfes dans GOT…
      – Les cryptes! Sans parler des morts qui ne devraient jamais réussir à casser les murs… Qu’est ce que ça couterait de filer des dagues à tout le monde dans les cryptes? Même un gosse avec un peu de chance peut tuer un mort, mais sans arme, forcément, ils se font décimer…
      – Arya, explose une dizaine de morts sur le rempart, et dans la bibliothèque elle est efrayé par 3 morts qui ne l’ont pas vu? Je ne comprends pas!
      – Théon!! Ok, sympa les archers fer-nés! Tant qu’ils ont des flèches… Et une fois qu’il n’y a pus de flèches… Ils se battent à coup d’arc en bois???!!! Nan mais c’est sérieux??!! Depuis quand les archers n’ont pas d’armes de poing en plus de leur arc??
      Je pense avoir fais le tour de ce qui m’a déçu dans cet épisode, étant un grand fan de la série et ayant tellement entendu et attendu sur cet épisode. C’est une gigantesque déception pour ma part..

      • mire32

        30 avril 2019 at 10 h 54 min

        tellement d’accord avec toi, l’incoherence sert la mise en scene, mais donnant parfois à l’episode des airs de serie Z …

  8. Steph

    29 avril 2019 at 23 h 13 min

    Petit oubli… le loup de Jon … qu’on avait pas vu depuis la « mort » de son maître… au 1 er plan de la bataille… puis comme à chaque fois, il sombre dans l’oubli…
    Cette épisode m’a prise aux tripes , mais je reste je pense comme beaucoup sur ma faim… en fait je ne m’a Pas à ce déroulement là…et à l’exterm Des marcheurs blancs de cette façon…
    Maintenant j’ai cependant hâte de voir comment les personnages vont se relever de tout ça… évoluer …et qui va être à la tête du trône de fer…

  9. Metuxla

    29 avril 2019 at 23 h 14 min

    Complètement d accord magnifique épisode dans la réalisation mais la fin est foireuse. 8 ans pour un coup de dague c naze

    • Ppp

      30 avril 2019 at 2 h 46 min

      C’est mieux que harry potter. 7 livres pour tuer voldemort avec un experliarmus.

      • Monsieur Encyclope

        30 avril 2019 at 12 h 04 min

        Bah justement dans Harry Potter c’était très malin,la stratégie de la baguette de sureau et des horcruxes rendaient le tout crédibles, cohérents et en même temps intéressant aussi bien au niveau du suspense que de la réflexion.

        Là il n’y a vraiment rien …

        • Ppp

          1 mai 2019 at 14 h 27 min

          La majorité des fans attendait le duel Harry con Voldemort depuis le premier livre. Finalement il a fait un coup de p. Comme on dit. Bref c’était pas classe. Arya a défoncé le roi de la nuit et ça donne un sens à son entraînement comme à l’avent de cette dague en acier valirien. Vous vouliez que ça se passe comme prévu John utilise la super épée la plante dans le cœur de son amour puis la dirigée vers le ciel gros rayon de feu… merci c’est ps du GOT.

  10. Wasabis

    29 avril 2019 at 23 h 19 min

    Mouais, je suis d’accord sur certains point mais d’autres c’est abusé… Arya par exemple, déjà dès l’épisode 1 de la saison 1 elle présente des predisposition au combat, elle se fais entraîner par l’un des meilleur epeiste de bravos, elle s’entraîne avec les sans bannière, avec le chien avec les sans visages… Depuis le début elle s’entraîne mec. C’est non seulement un maître d’arme mais aussi un assassin, rien d’étonnant qu’elle arrive à se faufiler. Comme ils disent souvent dans la série il faut se méfier des prophéties et missandei qui parle 1000 langues explique clairement que azorahai peut très bien être un homme comme une femme.

    Bran est le corbeau à 3 yeux, grosso modo une encyclopédie larousse bien sûr qu’il sert à rien, il se met la en prévision des événements. Oui il arrive à prendre possession de l’esprit des gens cependant il ne l’a pas fait depuis ce qui est arrivé à hodor peut être ne veut il plus interférer dans l’histoire et juste en être témoin, bref le rôle de la corneille.

    Après je suis d’accord sur beaucoup de points, la crypte c’est une blague, le scénariste a expliqué qu’il s’était beaucoup inspiré de la bataille du gouffre de helm et je pense que c’était dans l’idée de faire tourner les intrigues comme dans les deux tours et garder le spectateur en haleine mais c’était ridicule.

    Beaucoup plus aurait du mourir et certaines morts étaient ridicules. Theon c’est un peu comme le dernier mort de la guerre mondial il est mort pour faire joli mais c’était pas nécessaire. Sam, brienne, jaime ils devraient pu être la.

    Idem j’ai pas compris dany sur certains point. Quand tu sais qu’un mec a un cure dent magique qui peu mettre ko ton dragon, tu le crame mais tu te casse t’attends pas voir si la cuisson est bonne. Quand t’as des milliers de zombie autour de toi, tu regarde pas ton mec s’éloigner comme si c’était ton gosse que tu lâchait à côté de l’école.

    Certaines théories disent que le night king aurait pu être targaryen expliquant sa résistance au feu de dragon. L’acier valyrien et l’obsidienne est le talon d’Achille des marcheurs, on va pas réinventer l’histoire.

    Certains points restent néanmoins confus pour moi, c’est qui tout ces enfants sacrifices donnés aux marcheurs ? Qui est réellement le night king ? Bref à suivre

    • Edde

      30 avril 2019 at 8 h 39 min

      Les enfants sacrifices sont les marcheurs blanc (pas les spectres). Le night King est un des premiers hommes qui a été transformé par les nfants è la forêt (il y a un épisode sur le pourquoi et le comment, je ne sais plus dans quelle saison).
      Je ne pense pas que ce soit « à suivre ». C’est la fin des marcheurs blanc. On va pas remettre une intrigue sur eux alors qu’il ne reste que 3 épisodes.

    • Elodie

      30 avril 2019 at 9 h 53 min

      Je suis tellement mais tellement d accord avec vous. Dès l’épisode 1 de la saison 1 je pensais qu’ Ariah était la clé. Ma seule critique envers l’épisode c’est l’obscurité qui m’a gâché le spectacle. L’arrivée subite d’ Ariah c’est l’effet de surprise… si on l’avait vu avant dans les souterrains ou autre popcorn aurait hurlé en disant troooop facile on l’a trop vu venir

  11. Pikwik

    29 avril 2019 at 23 h 19 min

    Complètement d’accord avec votre article. Cet episode est une déception pour moi, un échec et surtout il complète une première moitié de saison décevante. Les scènes n’ont rien eu de spectaculaire par rapport à d’autres episode bien mieux réussis, ensuite l’obscurité était totalement injustifiée et à fortement diminuer la visibilité des combats. Trop de plans furtifs, la lutte des dragons longues et inutile. Et surtout il a fallut 7 saisons pour construire un ennemi terrifiant, et il aura suffit du seul episode ou on le voit réellement pour qu’il s’effondre avec son armee de manière totalement ridicule. La grande gagnante de cet episode est la principale absente : Cersei,. Elle se paie le luxe d’avoir trois derniers épisodes qui lui seront consacrés pour la vaincre. Cersei plus forte que le roi de la nuit. Bref, cet episode a gâché la saison 8, trop de personnages sont vides de leur personnalité, en particulier Daenerys. Désormais je me fiche totalement de savoir qui ca mourir ou finir sur le trône car il n’y a plus du tout d’intérêt à mes yeux sur la lutte finale. Cette saison ternie une série géniale mais la saison 7 apportait deja des signes de faiblesses évidents. J’espère que l’auteur des livres va partir dans une autre direction pour corriger les trop nombreux écarts des scénaristes qui me paraissent désormais bien ternes et les 6 premières saisons souvent surtout leur succès aux livres plus qu’autre chose. Déçu et surtout j’imaginais tellement mieux de cet episode qui n’a rien eu d’original, il ressemble à un film médiéval classique. Seul côté positif : Arya et Theon mais c’est.normal car ils ont bénéficiés de scènes longues, bien réalisées comme c’était le cas pour chaque scène dans le passé. Cet episode aurait dû être divisé en deux parties pour pouvoir prendre le temps de s’attarder sur chaise personnage, aurait dû être en plein jour pour observer l’action de manière correct ou au minimum avec une pleine lune.

    • lolo369

      1 mai 2019 at 13 h 15 min

      Je ne comprends pas ce point de vue (même si je le respecte comme toute opinion divergente de la mienne) car c’est oublier un peu vite que l’intrigue principale de cette série n’est pas centrée sur le Roi de la Nuit et son armée de morts mais sur la lutte pour le trône de fer. Donc que Cersei ait droit à 3 épisodes ne me choque pas. C’est même tout à fait normal. Et puis, un seul épisode pour marquer le corps à corps humains/marcheurs blancs constitue le dénouement de 7 saisons pendant lesquelles on a pu suivre leur avancée depuis le moment où ils se résumaient à une légende terrifiante, jusqu’à la bataille finale. Les marcheurs blancs arrivent avec l’hiver, ils ne la devancent pas. « L’hiver vient » était le slogan des Stark. Il est enfin là et l’épisode 3 clôture très bien, à mon sens, la partie de la série dédiée aux marcheurs blancs.

  12. Ikkaku

    29 avril 2019 at 23 h 25 min

    Et des engins de siège devant des lignes d’infanterie on a déjà vu ça ? D’ailleurs une seule salve… On a les plus grands stratèges de Westeros réuni en conseil de guerre mais aucun plan, aucune stratégie n’est prévue. Exception fait d’une fosse creusée autour d’une muraille…

    Heureusement que tout est super bien filmer. Mais niveau scénario ils sont en roue libre.

  13. VinceMurphy

    29 avril 2019 at 23 h 29 min

    La déception viens très souvent d’attentes trop importantes. Comment être déçu par cet épisode épique autrement que par sois même. Le problème de beaucoup de fans est de vouloir toujours faire des théories fumeuses, prédire l’avenir, vouloir se prendre pour des melissàdre sans avoir ni le vécu ni les capacités de cette dernière. La seule chose qu’on pourrai reprocher à cet épisode c’est d’avoir été trop clément avec ses héros. Mais on sais très bien que les têtes vont tombées dans les épisodes à venir. Cet episode est épique et devrai avoir sa place dans une salle sombre dédié au 7e art autant dans sa forme que dans son fond. Chapeau bas pour ce moment qui restera dans le marbre du panthéon audiovisuel des séries.

    • Taram

      30 avril 2019 at 2 h 54 min

      Je n’avais ni attentes particulières, ni théories. Probablement en grande partie parce que je n’ai pas lu les livres, et que leurs nombreuses subtilités/prophéties/promesses me sont inconnues.
      Mais,cela fait 8 ans, 8 saisons, et quelque chose comme 70 épisodes qu’on nous parle du roi de la nuit, de son invincibilité (telle qu’il a fallu ériger un mur immense il y a des siècles mais qui est encore gardé après tout ce temps), de la terreur qu’il inflige à tous,…
      Et puis une petite fille (certes badass, mais tout de même) se matérialise devant lui (ou derrière) comme par magie, et le blouse comme un bleu.. (aux yeux bleus ^^). Arya, elle a appris à combattre « hier » en comparaison de l’expérience du Roi. Meuh non, il a rien vu venir..
      Donc oui, je suis déçue. Il y a des scènes superbes, j’en conviens, et une b.o. sur mesure. Mais sinon je considère que le reste était cousu de fil blanc, parfois même presque ennuyeux parce que trop prévisible. Même les morts (hormis Lyanna), c’était gros comme une maison.
      J’admets que j’ai eu un moment de stress la première fois qu’ils ont fait un tour de tous « nos » personnages en les montrant en difficulté. Mais au bout de la troisième fois, on n’y croit plus… À part pour les 3 de la série qui ont survécu/ressuscité (Theon/Jorah/Beric) bien trop de fois pour ne pas avoir le droit à leur baroud d’honneur dans cet épisode symbolique.
      Donc, c’était du « facile ». Et la facilité, dans des histoires présentées comme complexes depuis des années, moi ça me déçoit

      • lolo369

        1 mai 2019 at 8 h 04 min

        Oui mais le combat contre le roi de la nuit ne se limite pas aux batailles et au corps à corps. Il avait déjà commencé bien en amont, dès la saison 1 quand les sauvageons fuyaient devant les marcheurs et que la garde de nuit s’acharnait à garder le mur de la menace qu’ils croyaient ne se limiter qu’aux sauvageons.
        Donc pour moi cet épisode est l’aboutissement d’un long processus qui avait commencé dès la saison 1.

    • MoylettedelaMoylerie

      30 avril 2019 at 12 h 48 min

      VinceMurphy, t’es le genre de personne qui va voir les Tuches 3 au cinéma je comprends ton panthéon audiovisuel n’est pas nécessairement le même que celui du commun des mortels mais attention aux raccourcis rapides. Le problème de beaucoup de fans c’est pas de faire des théories fumeuses ou de vouloir anticiper la suite non, ça ce sont les envies que sont supposées susciter toutes bonnes séries qui se respectent. Le problème de beaucoup de fans c’est d’être en extase devant des épisodes franchement médiocres voir nuls uniquement parce qu’ils aiment la série depuis le début ou parce qu’elle a été bien de manière très épisodique et au point de complètement abandonner leur esprit critique. On peut aimer GOT et être déçu par des épisodes, et celui-là, il y a pas à dire, c’est une daube monumentale. Une belle bouse, je préfère donner du fric à la scientologie plutôt que de re-matter cette merde. Les scènes de guerre et les effets spéciaux sont bien faits, super on est en 2019 c’est la moindre des choses pour une série à gros budget quand on attaque une 8ème saison. C’est le seul point positif, ensuite le scénario est merdique, on regarde des paysans désorganisés se faire troncher par des zombies alors que c’est supposé être la bataille du siècle mais il n’ont rien préparé à part une pauvre barricade de bois qu’ils mettent des plombes à faire cramer et d’envoyer les meilleurs en 1er pour bien se faire dégommer par la suite (Allo ? C’est la mort en face, il vaudrait mieux rester grouper non?). Les dragons passent tout l’épisode à être inutiles il faut dire ce qui est, ils se font une petite balade tranquilou dans les nuages pendant que la moitié des effectifs se prends des fessées avant de se faire également rétamer. Les suspenses sont trop longs, ils jouent sur le fait qu’on est à la 8ème saison pour insuffler une dimension équipe à l’épisode mais ça ne prend pas. Le plan du roi de la nuit c’est de tuer Bran, on commence sérieusement à se demander pourquoi puisqu’il est parfaitement inutile, c’est juste un leurre, parfois il fait les yeux blancs on se dit tous qu’il est en train de canaliser un truc, un pouvoir, qu’il lui faut du temps. Mais non c’est juste un bolosse qui prends son shot d’héro en marge de la bataille parce qu’il sert à rien. Le knight’s king se fait finalement tuer par Arya sur les conseils hyper utiles de Mélissandre, sarcasme elle n’est d’aucune utilité, elle allume des trucs, ça sert à rien et à la fin elle crève. Aucun impact, elle passe sa vie à raconter que tous ça c’est le destin alors que rien n’a été calculé et que la survie de l’humanité résulte d’un coup de chatte. Pathétique
      Non mais franchement on s’attendait tous à un truc un peu plus malin et élaboré qu’un cure dent en verre dragon pour battre la mort.
      Et finalement merci GOT, qui pendant 7 saisons ont trucidé sans complexes les protagonistes principaux de la série mais la, alors que c’est le chaos total, la grande guerre qui doit laisser peu de survivants, ils remettent une n ème fois leur crédibilité sur la table en butant uniquement des personnages secondaires. Formidable, ils ont été rachetés par Disney sur cette 8ème saison et ça commence par 3 épisodes pourris, difficile de faire pire, mais heureusement des gens comme Vince sont là pour manger la merde qu’ils nous balancent tous les lundis, et ça quelque soit son goût !

      Cdt,

      Moylette de la Moylerie

      • VinceMurphy

        30 avril 2019 at 16 h 08 min

        Bonjour Moylette de la Moylerie,

        Tu dois être un de ces petits prétentieux qui pensent tout connaître du cinéma après avoir vu Gladiator et Il faut sauver le soldat Ryan, alors que personne n’est dupe, tu passes tes journées devant Netflix sans travail. Comme on dit dans mon travail, il faut savoir penser « out of the box » (je te laisse taper dans google traduction, tu ne sais sûrement pas aligner deux mots d’anglais). Je pense être légitimé dans mes propos avec mon tatouage Lannister, j’ai lu tous les ouvrages 3 fois. Cet épisode est le meilleur de la série, et je le maintiens, rejoint le panthéon audiovisuel des séries au même titre que l’épisode de la mouche dans Breaking bad ou encore le closing de Stargate SG-1.
        Je te remercie pour tes propos de bien pensant mais les prolétaires incultes dans ton genre, non merci.
        Je te souhaite de trouver malgré tout un travail le plus rapidement possible, les ASSEDIC ont une durée limitée.

        Vince, Cinéphile et fier de l’être

        • Karl

          2 mai 2019 at 15 h 52 min

          VinceMurphy, je ne peux pas laisser ton commentaire sans réponses (même si il ne met pas adressé)

          Déjà tu manques de respect en parlant de travail et assedic, c’est puéril et stupide.
          Tu te considères cinéphile et pourtant je pense que ce que tu aimes c’est la simplicité…

          Ensuite, si cet épisode est pour toi, le meilleur de la série, c’est que tu te contentes vraiment de peu !
          Je fais parti des déçus et il y a de quoi !! En tuant le roi de la nuit de cette manière ils ont tué toute la magie de la série.
          Chacun pense ce qu’il veut mais pour moi l’intrigue principale c’était bel et bien les marcheurs blanc. (on verra ce que R.R MARTIN fera)
          L’épisode va dans la facilité et nous sépare de tout ce qui a été fait avant, tout cela pour boucler vite la série. Tout n’est pas à jeter mais quand même… quelle déception !! Et quand je lis le genre de com comme le tient, alors je suis encore plus énervé et je me dis que GOT avait la chance dans ses tout débuts de ne pas avoir des spectateurs comme toi…

          Bref trop long d’expliquer pourquoi cette finale saison est et sera un échec.. Malheureusement car il y avait le potentiel de faire encore 2-3 saisons afin de nous amener les réponses promirent depuis le début… GOT is DEAD.

    • Jean-Marc

      30 avril 2019 at 13 h 49 min

      Bonjour Vince,

      Je dois admettre ne pas comprendre comment on peut ériger cet épisode raté, appelons un chat un chat, « au panthéon de l’audiovisuel ». J’imagine que Vince part en vacances à Argelès-sur-mère en camping au rythme de « Oh djadja » sur sa nouvelle sono Hi-Fi qu’il chante à gorge déployée. 7 saisons qui ont façonnées le Night King, aussi terrifiant que puissant, qui se fait prendre dans son dos alors qu’il est entouré de sa garde rapprochée et plus généralement de son armée. Pour que tu comprennes, c’est comme s’il y avait simulation dans la surface et que l’on ne regardait pas la VAR, ça n’a aucun sens. Aimer intensément une série est louable, ne pas en voir ses échecs à ce point est aberrant. J’ai hâte de voir ta critique de Ala’2 même si je sais qu’elle ne sortira pas tout de suite, il y a le 4/3 à Jean-Luc sur TPMP.

      Bonne journée

    • VinceMurphy

      30 avril 2019 at 16 h 11 min

      Bonjour Moylette de la Moylerie,

      Tu dois être un de ces petits prétentieux qui pensent tout connaître du cinéma après avoir vu Gladiator et Il faut sauver le soldat Ryan, alors que personne n’est dupe, tu passes tes journées devant Netflix sans travail. Comme on dit dans mon travail, il faut savoir penser « out of the box » (je te laisse taper dans google traduction, tu ne sais sûrement pas aligner deux mots d’anglais). Je pense être légitimé dans mes propos avec mon tatouage Lannister, j’ai lu tous les ouvrages 3 fois. Cet épisode est le meilleur de la série, et je le maintiens, rejoint le panthéon audiovisuel des séries au même titre que l’épisode de la mouche dans Breaking bad ou encore le closing de Stargate SG-1.
      Je te remercie pour tes propos de bien pensant mais les prolétaires incultes dans ton genre, non merci.
      Je te souhaite de trouver malgré tout un travail le plus rapidement possible, les ASSEDIC ont une durée limitée.

      Vince, Cinéphile et fier de l’être

      • Moylette de la Moylerie

        30 avril 2019 at 17 h 26 min

        Salut mon grand je vois que tu prends la peine de répondre et avec quels arguments. « J’ai lu tous les ouvrages 3 fois, j’ai un tatouage lannister », D’accord, bah c’est gagné, bravo CQFD (je te laisse trouver la signification sur google, pas facile d’arrêter l’école en 4ème), ton avis pèse surement plus lourd dans la balance que tous les mecs qui l’ont regardé et cet épisode est digne des plus grandes récompenses du cinéma mondial, et dire qu’il suffisait d’un tatouage Lannister sur le cul, merci. Mais tatoues toi la tronche de Trump sur l’autre fesse tu deviendras surement le prochain président des US toi qui parle si bien anglais, ah merde non il doit plus y’avoir de place entre la harley et le gilet jaune.

        Tes arguments bidons en « moi je » et le fait que tu montes au clash sur le plan personnel prouvent juste que tu aimes naïvement la série de manière inconditionnelle et que ton sens critique comme ta répartie sont ceux d’un légume. Bienvenue dans le monde de Vince, un gros beauf qui utilise des expressions de petit consultant pour se faire valoir, qui n’a jamais été déçu par une ligne du scénario de GOT au point de relire les livres 3 fois. Penser Out of the Box, c’est aussi savoir critiquer, pas relire les bouquins 3 fois en léchant les pages et en ayant toujours le même avis, mais ça m’étonne pas que tu te sois arrêté à la traduction de l’expression sans comprendre ses significations, toi qui a besoin d’y aller étape par étape, tu dois t’imaginer que c’est juste un mec qui sort d’une boîte. J’espère juste que la 4ème session t’ouvriras les yeux, visiblement il faut que tu refasses les choses plusieurs fois pour bien les assimiler mais pas de soucis vas à ton rythme. Entre ça, me clasher et la 8ème relecture de fifty shades of grey, j’ai peur que tu te perdes.

        Bilingue et Bac+5 de mon côte donc effectivement je peux me payer des abonnements comme Netflix pendant que tu galères avec scènes de ménage sur M6, forcément tu t’éduques moins vite. C’est quoi la suite Vince, tu vas relire 11 fois mon commentaire pour corriger mes petites fautes d’orthographes, tu vas te faire tatouer la gueule de Bran le gros constipé de service inutile sur le torse pour convaincre tes copains en tongue-chaussette à la foire annuelle de Tourcoing que la série est bien? Tu vas me dire que je passe trop de temps à répondre à des connards sur des sites pétés? C’est bien tu défends bien ta série, tu donnes envie à tous les gens qui te lisent de la regarder. Mais t’as fini Stargate je sais pas à quoi je m’attendais.

        Bref, pas besoin d’avoir lu les livres pour comparer et juger les épisodes de la série, il suffit d’avoir vu les épisodes. Ton fanatisme ne te donne aucune légitimité, t’es complètement aveuglé, maman avait surement des couches et des biberons GOT, c’est pas ta faute, personne ne t’en veux ici, tout le monde sait que tu reviens de loin et que tu vas 3 fois moins vite alors on espère pas te voir tout de suite sur la ligne d’arrivée.

        • Poussin

          1 mai 2019 at 22 h 59 min

          Heuuu… Boom !

        • Bob

          2 mai 2019 at 1 h 07 min

          Euh. Le flame a l’ad hominem c’est toi qui a dégoupillé le premier poussin. Idem pour le scato, l’argument mille-feuille, etc.
          Tout se perd même le bon troll.

  14. Annaita

    29 avril 2019 at 23 h 29 min

    Alors peut -être que ça ne veut rien dire par rapport aux légendes et au mysticisme de game of thrones mais moi j’ai adoré que ce soit Arya qui bute le roi de la nuit!!
    Je l’ai vu arriver, je ne vais pas vous mentir, le petit dialogue avec Mélissandre, on la voit plus,on voit tout le reste des personnages principaux qui sont prêts à crever… on se dit… hum,il reste 3 épisodes quand même, ils peuvent pas tuer tout le monde maintenant… ou bien ils peuvent??? (mais on n’y crois pas vraiment…)Donc, oui, j’ai su assez vite qu’Arya allait tuer le roi de la nuit et j’en étais ravie.
    Je suis d’accord sur le fait que Bran ne fait rien, mais en même temps, c’est un observateur, depuis qu’il est la corneille à 3 yeux, il ne fait qu’énoncer des faits et ne l’oublions pas, il est un peu paraplégique… il pouvait faire quoi???
    Bref, il y a des défauts dans cet épisode, comme dans tous j’imagine mais c’est vrai que j’ai pris l’habitude de regarder cette série, d’en profiter, sans la décortiquer dans ses moindres détails, et franchement c’est très plaisant! (surtout depuis que j’ai arrêté de lire les livres…)
    Mais j’aime bien lire les critiques parce que je vais y trouver des détails que je n’ai pas vu, apprendre des choses auxquelles je n’avais pas fait attention et parfois, je suis d’accord, les scénaristes font des raccourcis et ne sont pas à la hauteur de l’attente des fans.
    Mais LA, je le répète, j’ai vraiment surkiffé que ce soit Arya (et non Jon ou un autre gros balèse) qui tue le mec indestructible. Trop facilement peut-être mais c’était assez jouissif.
    Et j’ai lu des théories et des théories et je n’avais pas lu celle là! (après, je n’ai pas tout lu non plus…) C’est peut-être aussi pour ça qu’ils l’ont choisi, qui sait?
    Bref, des tas de choses à redire encore une fois pour cet épisode, mais moi, j’ai passé un bon moment, la preuve, je m’étale dans un commentaire de 40km de long alors que d’habitude, je ne commente pas.
    Bonne nuit!

    • Elodie

      30 avril 2019 at 10 h 02 min

      Je suis entièrement d’accord, je suis RAVIE que ce soit Aria qui le tue.

  15. Greg

    29 avril 2019 at 23 h 30 min

    Complètement d’accord à une exception près : à mon humble avis certaines incohérences seront levées dans les prochains épisodes.
    La fin « trop facile » est un leurre je pense. Et une autre menace au moins aussi grande va forcément en découler.

    • Ace

      30 avril 2019 at 1 h 49 min

      Tu qui toi espèce de merde ta faire une série

      • Hex0

        30 avril 2019 at 8 h 26 min

        Les dangers de l’illettrisme…

        • Nat

          30 avril 2019 at 9 h 51 min

          Ahah oui cela fait peur

  16. Glrgt

    29 avril 2019 at 23 h 39 min

    Belle analyse de fond .. Clap, Clap !! Mais …. Diantre, ce n’est qu’un spectacle et quel spectacle !! Les aficionados sont déçus ? Belle affaire dont je me fiche comme de ma première tétine. Libre aux DECRYPTEURbS de faire la part belle à telle approche, conclusion, supputations, déception etc etc etc Je suis là pour regarder et me laisser transporter et non pour chercher la petite bête. Remarquable épisode dans sa construction, sa réalisation et la justesse des personnages et des dialogues. Tout un cocktail, un condensé d’une production télévisuelle de premier ordre. Une page se tourne, n’en déplaise aux grincheux même si des raccourcis ont été employés.

  17. Ilervio

    29 avril 2019 at 23 h 43 min

    Nous on s est demandé ce qu est ce marcheur blanc qui cligne de l oeil au mimebt ou le roi de la nuit marche sur Bran. Aucun marcheur ne cligne de l oeil sauf si ce n en est pas un…
    Arya nous avait régulièrement montré ses dons.

    • K

      30 avril 2019 at 0 h 39 min

      Arya a utilisé son pouvoir de polymorphe chez les sans visages.

      • Frederic Perfetti

        30 avril 2019 at 14 h 11 min

        Je crois ca aussi

    • Charles

      30 avril 2019 at 12 h 00 min

      MERCI PUTAIN T’ES UN GENIE

  18. Albynos

    29 avril 2019 at 23 h 48 min

    Rien nous dis qu’il s’est rien échangé ou passé entre Bran et le Roi de la Nuit. Et son long moment d’absence, il est peut être parti faire autre chose, après avoir mater le film avec les corbeaux.

  19. Xavier Durand

    29 avril 2019 at 23 h 57 min

    Les catapultes mises devant l’infanterie, c’était… original.

  20. Dada

    29 avril 2019 at 23 h 58 min

    Pour ma part je ne pense pas que les marcheurs blancs soient tous vaincu je pense qu’en effet quelques monstres ont survécu et que nous les verrons peut-être dans les épisodes suivants qui continueront à nous envahir et après il reste cerSeille Comment ceux du nord Conbatre cette menace en ayant perdu tous leurs immaculés et 90% de leurs troupes

    Je pense donc qu’il aura encore de très belle surprise 😏
    N’oublions pas Que cette série toujours remplie de mystères

  21. Melua

    29 avril 2019 at 23 h 59 min

    Ceci résume entièrement mon ressenti. Merci je me sens moins seule

  22. Valentin

    30 avril 2019 at 0 h 12 min

    C’est la magie de got arrêtez de chercher, examiner les épisodes. Il y aura toujours des dessus, des on peut mieux faire, mais connaissez une série plus épique? Perso non car elle a fait des choix surprenant (les noces funèbres par exemple) il faut subir les choix et c’est ce qu’il l’a rend exceptionnel. Vous imaginez un producteur de got dire on fait comme ça car on a pas le choix ?! Vivement l’épisode 4

    • Brassah

      30 avril 2019 at 2 h 10 min

      👍👍👍👍👍👍👍

    • charles

      30 avril 2019 at 4 h 26 min

      « Heureusement, pendant ce temps, on peut compter sur Bran qui met en œuvre des années de progression de personnage, une quête épique au-delà du mur et des sacrifices déchirants pour déployer ses pouvoirs prodigieux et…
      mater l’action de plus près avec des corbeaux ? What the fuck ? »

      MDRR x1000 tu ma fait explosé de rire

    • DURAND

      30 avril 2019 at 7 h 45 min

      👍👍👍👍👍👍👍

    • Bob

      30 avril 2019 at 9 h 31 min

      Par pitié, continuer de discuter, chercher, proposer des analyses et même si elles ne sont pas dingues comme c’est le cas ici (Désolé Captain mais tu t’es pas foulé sur ce coups-ci, un empilement de trucs bancals fait pas un bon argument 😉 ). En tout cas, si vous n’aimez pas l’analyse vous pouvez tout simplement 1/ arrêter de lire (mais ça, ça à l’air en bonne voie d’une manière plus générale) et 2/ cessez de chercher à faire taire les autres. Et on vous dit merci.

  23. BornStormMowgli

    30 avril 2019 at 0 h 40 min

    Au sujet de la non intervention des marcheurs blancs, elle me paraît assez logique pour plusieurs raisons :
    – On a pu voir dans les dernières saisons qu’ils n excellent pas dans l’art du combat (ils sont plus forts qu’un soldat lambda mais il faut 2 coups avec la bonne épée pour Jon Snow)
    – La mort d’un marcheur blanc entraîne la mort de nombreux soldats de l’armée des morts
    – Pour finir le surnombre des morts fait que la force de combat des marcheurs blancs n’était pas nécessaire pour gagner la bataille, ça aurait plus été un risque inutile de pris (cf 2eme argument)

    • Glim

      30 avril 2019 at 12 h 18 min

      Je me posais aussi la question de l’inaction des MArcheurs Blancs mais tu y apportes un éclaircissement assez logique. Merci !

  24. K

    30 avril 2019 at 0 h 42 min

    Arya se sert de ses pouvoirs de polymorphe qu elle a acquis chez les sans visage

  25. Etrillard

    30 avril 2019 at 0 h 48 min

    Personnellement je ne suis pas d’accord sur plusieurs aspects mais celui avec lequel je suis le plus en désaccord c’est : c’est trop simple comme mort du roi de la nuit.
    Donc les millier de morts, le fait que tous les personnages principaux frôlent la mort (un peu trop frôlé, sans morts réels certe), le château des starks ravagé etc…), je n’appelle pas ça être trop facile.
    Le dragon sert le scénario et l’histoire puisqu’empêchant.
    Quant au fait que Arya résous cette histoire « simplement », moi je suis super content de cette fin.

  26. Steph

    30 avril 2019 at 1 h 21 min

    Et si Arya avait mis à profit tout ce qu’elle a appris chez les sans visages ? À étre invisible ? À se battre ? Ce qui explique son arrivée surprise façon dragon Ball Z.
    Sous cet aspect la je comprends enfin le sens de ce lonoooong passage concernant Arya chez les no one, je ne sais plus sur quelle saison.

  27. X-oR

    30 avril 2019 at 1 h 23 min

    Pour Arya il me semble qu’on voit son entraînement au bâton quand elle est aveugle, notamment lors de son combat avec celle qui est mandatée pour la tuer.
    Le coup des catapultes devant l’infanterie je dois avouer que je n’ai pas compris non plus, tout comme la charge de la cavalerie même si c’est pas trop justifié dans un commentaire précédent…y a pas mal d’incohérences en effet mais dans sa globalité, ça passe bien quand même :-P. Le loup je me suis dit « ok cool mais il sort d’où Lui? Si encore Jon se le traînait dès qu’il en avait l’occasion…mais là c’est pas là cas, donc il était où quoi? Il devient quoi après?
    J’ai été aussi étonné de voir finalement si peu de « gentils » mourir alors qu’ils sont en mega galère tout le long avec des hordes de squelettes à ne plus savoir qu’en faire. A quoi bon faire en sorte que le roi des morts ne bronche pas d’un millimètre quand il se faire rôtir, mais éclate comme un con avec un coup de dague. Bref, comme dit plus haut plusieurs fois, on peut noter pas mal de bug dans l’épisode, mais la vérité c’est qu’on a pris notre dose quand même 😛

  28. antoine

    30 avril 2019 at 1 h 42 min

    J’étais persuadé qu’Arya avait pris le visage du marcheur blanc derrière le Roi de la nuit et que c’est ainsi qu’elle arrive juste derrière lui sans avoir à utiliser de tyrolienne.
    Vous aurez surement des centaines de choses à opposer à cette interprétation mais il faut avouer que si c’est bien le cas cela rend la scène bien moins banale.

    • mire32

      30 avril 2019 at 9 h 24 min

      Je vois pas où est ce qu’elle aurait recupéré un visage de marcheur blanc … elle ne les fabrique pas sur mesure … par ailleurs ces derniers sont totalement detruit une fois tué …
      explication foireuse

      • Madeline

        30 avril 2019 at 11 h 38 min

        Pas forcément foireuse, c’est peut être un visage de zombie qu’elle a récupéré puisqu’eux ne sont pas detruits quand ils meurent. Et comme l’endroit est déjà infesté de zombie, un de plus n’a pas fait tiquer les marcheurs blancs. Bref on peut ne pas être d’accord avec une théorie mais pas besoin d’être agressif.

        • Sylvain BlackMoon

          30 avril 2019 at 18 h 44 min

          Où c’est peut-être aussi le visage de Barack Obama u’elle a utilisé pour se camoufler et attaquer le roi de la nuit. Il faut arrêter d’aller avec des si et des si à n’en plus finir et vouloir absolument justifier cette facilité scénaristique. Et même si tel était le cas, à savoir qu’elle s’est camoufler en prenant le visage d’un spectre, vous m’expliquez qu’elle est l’intérêt d’enlever ce masque lorsqu’elle s’apprête à bondir sur le roi d ela nuit pour le tuer??? Où a t-on vu Arya une fois après avoir pris le visage de quelqu’un enlever son masque avant de lui avoir asséner le coup de grâce??? Où a t-on vu ça dans la série depuis qu’elle utilise ce pouvoir (technique) dans Game of Thrones?? Elle ne l’a jamais fait car ce n’est pas pratique du tout qu’on on veut assassiner quelqu’un. L’intérêt lorsqu’elle se camoufle a toujours été d’approcher suffisamment sa victime, le frapper à mort et ensuite se révéler comme étant Arya. Les fanatiques de Game of Thrones qui ne sont pas foutus d’être sincères avec eux mêmes que le scénario comprend des lacunes, je vous tir e mon chapeau pour votre fanatisme outre-mesure. Dans la vie quand il y a des incohérences, il faut avoir l’intégrité d’esprit et le courage de les relever. Et dire qu’ici, oui, je reconnais que ça été mal fait dans le fond.

          • Madeline

            7 mai 2019 at 15 h 07 min

            Ouille ouille ouille… on respire un grand coup, ça va passer

  29. Michel

    30 avril 2019 at 2 h 30 min

    Ca fait plaisir de voir un article comme celui-là.
    L’épisode est un très bon divetissement mais pas un bon « film ».
    Ils ont mis beaucoup de moyens pour faire una bataille hommes vs « zombies » à grande échelle avec combat à dos de dragons en prime et avec une très bonne musique.
    Une scène de bataille qui vient concurrencer celle du gouffre de Helm dans le Seigneur des Anneaux.
    Mais tous les choix de scénario ou de mise en scène ont été fait pour privilégier les effets visuels, dramatiques et spéctaculaires au détriment de la cohérence…
    Ils auraient pu faire quelque chose de plus sensé sans pour autant enlever le spectaculaire/dramatique (voir en en rajoutant 1 ou 2 morts qui boulverseraient l’intrigue du trône).

    Je n’ai pas arrêté de regarder l’épisode en me demandant « mais pourquoi ils font ça… » et quand je l’ai regardé de nouveau c’était pire (ce qui prouve que c’est quand même un bon divertissement mais bon avec beaucoup de moyens ce n’est pas très surprenant).
    Le nombre de scènes où les héros sont submergés mais résistent… En alternance avec les scènes où les spectres arrivent un par un comme dans les films d’actions des années 80…
    La quasi-totalité des morts des persos connus (que des seconds rôles) se voient venir de loin et souvent en utilsant des clichés…
    GoT est une série qui m’a en génral surpris par son intrigue, ses rebondissements et ses morts de personnages importants. Là ça n’a pas été le cas (sauf quand j’ai pensé qu’ils allaient oser tuer quasi tout le monde à la fin puisque il n’y avait logiquement plus aucun espoir). J’ai eu 2 min de tension en 80 min.111

  30. giminy

    30 avril 2019 at 2 h 36 min

    comique la théorie de la tyrolienne mais j’ai plutôt pensé qu’Arya avait pris un visage de marcheur blanc pour s’avancer vers le roi et lui sauter dessus… d’où Mélisandre lui dit « les yeux bleus » et la réaction d’Arya qui se dirige immédiatement vers Bran. Après, je suis toujours sur ma faim après chaque épisode depuis la saison 1, mais je ne suis jamais déçue ! 🙂

    • Totof

      30 avril 2019 at 8 h 53 min

      Ok mais pourquoi elle ne prend pas un visage de marcheur blanc dans la bibliothèque 😉

    • Rymmia

      30 avril 2019 at 11 h 08 min

      Le pouvoir des « sans-visages » ne consiste pas à prendre l’apparence de qui ils veulent juste par magie. Les « sans-visages » doivent récupérer des visages de gens morts (qu’ils sont obligés d’assassiner parfois) pour les découper et se constituer une réserve de visages qu’ils peuvent ensuite utiliser. Quand Arya quitte le lieu où elle apprend à être un « sans-visage », elle vole d’ailleurs quelques visages que sa soeur Sansa retrouvera ensuite dans son sac. 😉

  31. Kyle

    30 avril 2019 at 2 h 40 min

    Ça va les copiers collers de video de captain popcorn ça vous derange pas trop ?
    Ou alors cest assumé je sais pas mais votre article sors exactement les memes avis et tournures de phrases que lui, dans le meme ordre.

    • Zetura

      30 avril 2019 at 7 h 41 min

      C’est une blague ?

    • Stéphane Ficca

      30 avril 2019 at 8 h 34 min

      Oui, et il y a pire encore… l’auteur de l’article s’appelle…. Captain Popcorn !! 😉

      • Vincent Bouvier

        30 avril 2019 at 8 h 43 min

        ❤️

    • Hyzoka

      30 avril 2019 at 16 h 12 min

      Toi t’es mon héros, Kyle ♥

  32. steven5650

    30 avril 2019 at 3 h 58 min

    la ou je ne suis pas d’accord c’est pour arya, il me semble que melissandre lui dit que ces yeux ce refermeront pour toujours mais elle lui dit des yeux bruns des yeux vert et yeux BLEUE. donc je pense q’elle c’est déguiser en marcheur blanc pour pouvoir ce rapproché du roi de la nuit plutot que la tyrolienne

    • mire32

      30 avril 2019 at 10 h 26 min

      aucun rapport … melissandre lui dit  » des yeux marrons, des yeux vert, des yeux bleu, des yeux que tu fermeras pour toujours » sous entendu la couleur des yeux des personnes qu’elle tuera.

      comme deja dit, elle ne peut pas porter le visage d’un marcheur blanc, tout simplement parce qu’il faut au prealable que ce visage ait ete recupéré sur un cadavre de marcheur blanc, or il n’existe pas de cadavre de marcheur blanc … ces derniers se desagregent lorsqu’ils sont tués

  33. Shaft

    30 avril 2019 at 4 h 00 min

    Très bel article, mais je ne partage pas l’avis générale.

    je peux comprendre que l’on soit deçu. Il y en aura toujours. Surtout pour une série comme Game of thrones qui a vu je ne sais combien de théories voir le jour. Il ne faut pas tout le temps chercher très loin et juste voir la cohérence du récit.
    Je reste persuadé que beaucoup sont déçus car ils attendaient se confirmer certaines prophéties. Problème: si elle s’avéraient vraies, la critique aurait été « que c’était prévisiiiiible »

    Dès la fin de la saison 6, je me suis dit que la suite va aller trèèès vite. La série a passé 6 longues saisons à nous installer un décors de stratégies, trahisons, etc. Certains oublient qu’il ne se passait pas grand chose dans certaines saisons. Chacune commençait par l’arrivée d’une nouvelle famille et il fallait attendre vers l’épisode 7 pour avoir un petit frisson. 6 saisons de longs préliminaires qui tendent inévitablement vers du bourrin 🙂

    Je contredis ici quelques points de l’article :

    « mater l’action de plus près avec des corbeaux ? What the fuck ? »

    Il faudrait faire là un peu d’introspection. Se remettre dans le contexte du personnage. Bran est supposé justement tout voir/savoir. Il doit être en mesure de pouvoir décrire les événements si jamais il survit. N’oublions pas qe Bran n’est plus un homme, dont la caractéristique est d’être soumis à des envies de survie. Non, Bran a une mission. Il ets le witness et quoiqu’il arrive, il réalise « froidement » sa mission.

    « …Malheureusement, les scénaristes mettent une idiotie dans la bouche de Sansa, —critiquer Daenerys alors que ses armées meurent pour eux, n’est pas bien malin… »

    Encore une fois, il faut se mettre dans le contexte du personnage. C’est une chef, une leader qui, sans états d’âme, voit le bien des siens avant celui des autres. Elle se doit de voir l’après et le danger que represente Danearys pour le Nord.
    Prenant cela en compte, son commentaire ne me semble pas mal venu.

    « Je suis déçu que, pas une fois, quelqu’un ne mentionne les passages secrets du château, on sait pourtant qu’ils existent et cela aurait donné un rôle actif à Sansa pour protéger son peuple. »

    la réponse à cette remarque vaut pour beaucoup d’autres. Certaines scènes ont peut-être été filmé, mais coupées au montage car sans réels intérêts et aussi par contrainte de temps limité.

    En échangeant autour de moi, j’ai aussi eu la critique sur la bataille baclée. « Nous faire chier depuis la S01E01 avec winter is coming pour clore cela en un épisode ».
    Perso, je ne pensais pas qu’ils auraient fait tenir cela dans un épisode entier. Mais sur un plan purement scénaristique, c’était la limite. L’intrigue est avant tout celle du trône de fer. Sachant la contrainte des 6 épisodes, il faut le temps de poser le contexte de ce qui va arriver.
    Mais si on se remet encore une fois dans le contexte des forces en place. On a d’un côte le Night king qui peut littéralement décimer Winterfell en quelques heures (moins d’un épisodes). Et d’un autre côté, la défense qui se doit d’aller à l’essentiel si elle veut avoir une chance, i.e tuer le Night king. D’un côté la guerre va vite s’achever et d’un autre, on n’a pas intérêt à ce qu’elle s’éternise.

    Après, que ce soit Arya qui mette fin à la guerre peut paraître un peu léger, mais je ne vois pas qui, parmis les vivants, auraient été mieux placés…

    Tout cela pour dire que dans le temps imparti, je ne vois pas comment faire un récit aussi cohérent qu’intéressant. Une issue aurait peut-être été de partir sur encore 5, 6 saisons, comme le pense G.R.R. Le problème est que j’imagine mal ni les acteurs, ni les showrunners, bloquer toute leur carrière sur une seule série.

    N’oublions pas que HBO prépare un prequel sur westeros

  34. Sharon

    30 avril 2019 at 4 h 31 min

    Moi j’ai pas regardé!
    Depuis le début de cette saison je m’attends à la fourberie des scénaristes qui depuis le début de cette série prennent du plaisir à nous faire du mal. je lie les romans, j’ai suivi toute la série TV, j’ai adoré beaucoup de choses, mais je déteste cette façon de triturer nos émotions avec des morts violente abominables (lire ce n’est pas voir et entendre). Pire, le dénouement qui devrait être une joie, est castré, car l’évènement est amoindri,réduit au maximum. On retrouve exactement le même effet scénaristique que dans la nouvelle trilogie Star Wars, on tue beaucoup pour finalement résoudre la menace en un tour de passe passe.
    Conclusion: On bouffe des scènes d’une tristesse inouïe, pou se retrouver in fine avec des pseudo joies, des frustrations. Tout ça est cousu de fil blanc, et je vous laisse imaginer, vu l’étendu du désastre scénaristique ici, ce qui va suivre. Rose Leslie est est resté muette pendant 3 jours… A bon entendeurs…

  35. Emmanuelle P

    30 avril 2019 at 4 h 52 min

    Lectrice de A Song if Ice ans Fire, je suis également déçue de cette fin du roi de la Nuit tué d’un coup de dague par Arya. Pour moi cette histoire est la geste d’Aegon Targaryen, qui incarne le feu et la glace. Il est le prince qui fut promis et devait être celui qui sauve le monde des vivants. Pourquoi avoir gardé son ascendance secrète depuis le premier épisode de la série et jusqu’aussi loin pour gâcher cela ? À la poubelle toute l’évolution du personnage et toutes les prophéties, tout ça pour une minute de surprise à l’écran ? S’il quitte Daenerys (car lui ne pourra passer outre le fait que c’est sa tante) et refonde la garde de nuit comme 1000ième lord commandant avec Sam comme Mestre pour l’aider à reconstruire le mur (car la menace ne saurait être effacée ainsi et les marcheurs blancs pourraient revenir, même quelques milliers d’années plus tard, non ?), ça me réconciliera peut-être un peu avec la série…

  36. Flaco 27

    30 avril 2019 at 5 h 10 min

    Arya est une sans visage … pas de tyrolienne elle a pris l’apparence d’un des chefs des marcheurs blanc, ceux qui sont à côté du roi de la nuit, d’ailleurs elle attend le moment ou il lève le bras pour agir on entend un FFFFFFF et la elle apparaît mais pas comme par magie, c’est une sans visage !!

    • Totof

      30 avril 2019 at 8 h 57 min

      Arya aurait pu le faire dès la bibliothèque, de mémoire elle n’a pas changé d’apparence depuis sa sortie du temple

    • mire32

      30 avril 2019 at 10 h 30 min

      arretez ave ces conneries … la « magie » des sans visages exige d’avoir recuperer au prealable le visage de la personne sur son cadavre, donc votre theorie tombe à l’eau …et est aussi credible que la tirolienne …

  37. Aurelius

    30 avril 2019 at 5 h 12 min

    Totalement d’accord avec l’article. La mise en scène est sublime, petit bémol à cause de la luminosité, je sais que c’est filmé de nuit mais on pourrait aussi croire que c’était fait exprès pour optimiser le budget de l’épisode.
    Le scénario par contre, très déçu… on voit bien que c’est pas du George R. R. Martin, les showrunners ont pondu un scénar très casual avec pas mal de clichés du cinéma pour satisfaire le plus grand nombre ce qui dénature le travail d’auteur 🙁
    Pauvre Bran, réduit à un rôle d’appât xD

  38. Valar Morghulis

    30 avril 2019 at 5 h 46 min

    Perso je pense que l’on a pas vu les marcheurs blancs combattre car le night King ne voulait pas prendre le risque de perdre ses lieutenants et meilleurs soldats dans cette bataille car il savait que les humains étaient équipées d’acier valyrians et de verre dragon…Souvenez vous la bataille de durlieu quand le night King ramène tous les morts en spectre,il a vu jon tuer un marcheur blanc et pareil lorsque jon à tué un marcheur blanc lorsqu’il part en mission au nord du mur avec sandor beric gendry et compagnie et que danaerys vient les sauver avec ses dragons…Un marcheur blanc n’est pas un mort transformé en spectre c’est un être humain transformé par le night King lui même( cf les bébé de craster) et donc beaucoup plus dur et long à obtenir qu’une armée de morts vivants.

  39. DURAND

    30 avril 2019 at 6 h 52 min

    Captain pop-corn, tu es le meilleur metteur en scène…à part critiquer tu as fait combien de film ? Cette épisode aurait dû être montré au cinéma….grand salle, dans le noir, grand écran, beau son…..pour grand spectacle !!!
    J’adore depuis le seigneur des anneaux, je n’ai vue rien d’aussi bon, on n’est pas là pour analyser les tactiques de combat…. on est là pour rêver et en prendre plein les yeux, tout y était belles images, belles musiques et jusqu’au bout on ne savais pas qu’ils allaient tuer le Seigneur la nuit…. alors tant pis pour les rabat-joie j’ai adoré…. mais j’ai hâte de voir, la prochaine série que va mettre au point capitain pop-corn…Lol

    • Bob

      30 avril 2019 at 9 h 27 min

      Un oublis de prise de cachets sans doute.

    • Kolov

      1 mai 2019 at 14 h 26 min

      Vous n avez rien compris à la série alors.Si vous voulez juste appréciez le spectacle sans avoir à réfléchir vous allez voir Avengers. GOT nous a souvent surpris par ses intrigues et le développement de ses personnages pas juste pour la beauté de ses scènes d action. C est venu au fur et à mesure que la série grandissait en terme de notoriété. Mais quand on regarde les 1eres saisons,c est différent. Les scénaristes nous ont habitués à mieux par le passé. Très belle réalisation mais je reste sur ma fin pour la clôture de l arc narratif sur les marcheurs blancs.

  40. Aurélie

    30 avril 2019 at 7 h 00 min

    Pour Arya et sa tyrolienne +1 😂
    Que le roi de la nuit meurt d un coup de dague pourquoi pas? Mais je m attendais à des révélations plus surprenantes sur son sujet. Bran et ses pouvoirs m ont bien fait rire.
    La bataille en elle-même j ai cru garder la mâchoire crisper tout le long.
    La mort de Mélisandre un peu prématurée.
    Entre la mort du roi de la nuit de Mélisandre toutes les réponses mystiques que l on pouvait imaginer piouf envolées… En tous cas j espère que Cersei va mourir mais pas aussi facilement le Night king!

  41. Aryo

    30 avril 2019 at 7 h 35 min

    La dague est en acier Valyrien, pas en dragonglass. Ce n’est pas la même chose, et justifie que l’acier Valyrien fonctionne car créé par les anciens Valyrien dans ce but.

  42. Mario

    30 avril 2019 at 8 h 07 min

    L’attente de la bataille était flippant à souhait. Bien vu pour la tyrolienne
    😉 Bon allez je retourne à la fabrication de mon fauteuil

  43. Dan

    30 avril 2019 at 8 h 21 min

    Episode épique, ceux qui ont participé peuvent être fiers de leur travail. Le talent est de leur coté. Après il y aura toujours des pisse vinaigre ou des « journalistes » qui adoptent des postures…

    • mire32

      30 avril 2019 at 10 h 32 min

      aucune posture à adopter, cet episode est tres criticable …

  44. De seroux Louisd

    30 avril 2019 at 8 h 29 min

    Pour Arya, certes cela peut paraître un peu étrange (même si j’adore ce personnage, j’ai du mal à comprendre ce choix des scénaristes) mais admettons : en réalité, arya n’a pas eu un entraînement si court que ça. On voit dès le premier épisode qu’elle a un goût et un talent prononcé pour le combat (le tir à l’arc avec Bran). De plus, elle subit divers entraînements tout au long de la série : d’abord avec Syrio Forell, qui lui apprend la grâce, la rapidité, l’agilité ; puis, au contact d’autres tueurs et combattants comme le limier, ou des ennemis, elle apprend tout simplement à tuer, sans pitié, ce qui est important pour un personnage tel qu’elle. Enfin, son entraînement chez les sans-visage est montré comme intensif, et plutôt long : on la vois échouer plusieurs fois, et en plus elle combat à l’aveugle, comme les jedi dans satr wars, et cela lui permet une excellente anticipation sur les coups et gestes de l’adversaire. On voit d’ailleurs les résultats de ces exercices lors de son combat avec brienne, qui a elle même vaincu le limier (cela voudrait dire qu’il serait possible qu’elle puisse vaincre le limier). Enfin bref, tout ça pour dire que je ne m’étonne qu’un tout petit peu de l’adresse d’Arya, tout simplement parce qu’ici, il s’agit bel et bien du Roi de la Nuit.
    Mais en réalité, la raison de sa réussite peut être expliquée selon moi par quelque chose de tout à fait typique : le manque d’attention de l’adversaire qui se trouve face à son succès. En effet, le but ultime du roi de la nuit était d’atteindre Bran, et il est là, face à lui, prêt à donner le coup fatal. Il peut clairement éprouver quelque « sentiment » tel que l’euphorie puisqu’ on le voit sourire à daenerys lorsqu’elle tente de le tuer avec le feu dragon. On peut donc penser que sa satisfaction face au succès de sa mission obnubile totalement son attention, d’où le manque de réaction des spectres lorsque Arya arrive. En effet, les spectres sont contrôlés par le Roi de la Nuit, tels les corbeaux par Bran, qui a un pouvoir de change-peau (ça à été démontré dans de multiples épisodes précédents) moins puissant que le Roi de la Nuit. Ainsi, le roi de la nuit ici aurait tellement concentré son attention sur Bran qu’il va enfin pouvoir tuer, qu’il ne se rend compte qu’au dernier moment de la menace. Le sentiment de supériorité aussi peut lui faire faire l’ultime erreur : la sous-estimer. Un peut du style « oh tiens Arya Stark qui fait une tentative désespérée pour me vaincre. Certes elle est forte, mais j’en ai vu d’autres. Et puis j’ai d’autres chats à fouetter: j’ai un oiseau de malheur à tuer » et hop, il est tellement sur de lui qu’il se fait avoir.

    Certes, ces explications peuvent paraître simplistes mais ce sont les seules que j’ai trouvé pour expliquer le succès d. Arya et surtout la défaite du roi de la nuit.
    Après, du côté scénaristique pendant la bataille, je suis d’accord que ça faisait un peu bâclé pour simplement surprendre le spectateur, donner du spectacle. C’est ce même sentiment que j’avais ressenti en voyant le deuxième volet des Animaux fantastiques où ils avaient tout misé sur les effets spéciaux et les lumières colorées en oubliant de donner un scripte cohérent par rapport aux Harry Potter. Mais ça c’est une autre histoire.

  45. Miva

    30 avril 2019 at 8 h 43 min

    Coudonc je crois que je n’ai pas vue la même chose que la plupart des gens, moi j’ai adoré adoré adoré, c’est tellement pas grave que ce sois pas Jonh qui l’ai tuer on s’en fou. Tout le monde s’attendait a ca, ca aurait été poche et c’est quoi la connerie de la tyrolienne, franchement, elle as utilisé ses entraînements pour se faufiler, comment on s’en fou… Imaginer 2 secondes qu’elle ne l’ai pas fait a ce moment la… Tout le monde aurait crever la série aurait été fini et Cersei aurait tout gagné… Wowww… Ils essaient de nous surprendre un peu, je criais de joie, avec mes amies, sur le bout de mon divan, j’adore Arya… Nos préférés son pas encore mort profiter en donc dans 3 sem.ce sera fini pour toujours… Pi arrêter de chialer pour rien dire… Même si j’ai fait pareil parce vos conneries m’ont fâcher, je déteste le cave pop-corn la…

  46. pouet

    30 avril 2019 at 8 h 49 min

    Quelqu’un peut m’expliquer pourquoi il y a des rectangles noirs toutes les 10 lignes dans cet article ?

  47. Biboutes

    30 avril 2019 at 9 h 05 min

    Bizarrement, contrairement à ce que tu écris, les morts-vivants saignent quand on les tue !

  48. Manu

    30 avril 2019 at 9 h 20 min

    Pour Arya, c’est la dague qui a créé le night king donc ça peut se justifier, il y a des théories sur Arya depuis 2013
    https://asoiaf.westeros.org/index.php?/topic/93103-why-i-believe-arya-is-azor-ahai/&page=3
    En revanche là le lien avec la prophetie n’est pas clair du tout, même dans Martin c’est clair que ce n’est pas Jon car trop attendu, voir la mort d’Aegon 2 dans Fire and Blood. Mais la la survie de tous les gentils durant la bataille et la mort de Theon était très décevante un côté hollywoodien et politiquement correct pas du tout réaliste

  49. Vicens

    30 avril 2019 at 9 h 25 min

    Tout le monde semble oublier qu’il était évident, du moins pour moi, que c’était Arya qui tuait le roi de la Nuit avec sa dague.
    Dans la saison 7, Sam parcourt les pages d’un livre et on y voit clairement un dessin de la fameuse dague. De plus, Bran a donné cette dague à Arya, après un petit temps de réflexion, comme s’il savait déjà.
    Enfin, comment penser que la rencontre d’Arya avec Jaqen ait été le fruit du hasard ? Comment croire qu’un assassin aussi habile que Jaqen ait pu se retrouver dans une cage, sauf s’il souhaitait être là ? Et c’est lui qui engage la conversation avec Arya, et c’est lui qui l’entraine, plus tard. Dans quel but, sinon celui-là ?
    Tout était écrit, il suffisait de savoir regarder sur la durée.

    Concernant l’épisode en question, j’ai été aussi très déçu du manque de stratégie des défenseurs. Ramsay aurait été bien utile ! Utilisation absurde des catapultes, sacrifice inutile de la cavalerie, pas d’huile enflammée déversée du haut des remparts, pas de pointes d’obsidienne fixées sur les murs… franchement, s’ils sont aussi balourds devant Port-Réal, Cersei peut dormir tranquille !

    Quant au roi de la Nuit, s’il ne parle pas, c’est qu’il est muet, tout comme les morts. Cela me semble le plus logique. Sa fin est due à un excès de confiance de sa part. Classique !

    • Milord

      30 avril 2019 at 10 h 22 min

      J’avais le même ressenti au sujet de la dague à savoir qu’elle avait un rôle pas juste limité à l’écorchage de Ser Baelish. Arya en aurait besoin contre les marcheurs blancs (qui sont juste bons à ranger au placard dans cet épisode). Mais contre le Roi de la Nuit ce n’était pas inattendu mais plutôt un peu rapide. La lutte espérée n’était pas au rendez-vous (il devait avoir trop froid pour ça malgré cette petite flambée généreusement offerte par Daenerys ^^ – inutile car on savait qu’il était invulnérable au feu depuis la saison 6).

    • SRH

      30 avril 2019 at 10 h 36 min

      Totalement d’accord avec vous ! Il ne faut pas oublier qu’Arya s’entraîne depuis le premier épisode où l’on devine qu’elle va accomplir quelque chose de grand, devenir une grande combattante.Si elle parvient à arriver derrière le roi de la nuit sans bruit, il ne faut pas oublier que la discrétion est le mot clé de ses entraînements.

      • mire32

        30 avril 2019 at 10 h 47 min

        ya une difference entre etre discret derriere une seule personne et etre discret derriere une seule personne ET aux yeux d’une quinzaine de marcheurs blancs et des lieutenants du night king … la camera nous prend vraiment pour des cons …
        les seuls à ne pas critiquer ça sont juste des fan d’arya dont le fanservice livré par cet episode satisfait au delà de tout sens critique

  50. Mae

    30 avril 2019 at 9 h 37 min

    Il ne faut pas oublier certaines choses:

    – Tuer un marcheur blanc, c’est tuer tous les spectres qu’il a relevé. Soit des centaines de milliers… Je pense qu’ils ne prennent pas part à la bataille pour cette raison. Ce serait trop facile de se focaliser sur eux pour tuer toute l’armée des morts. De plus, les marcheurs blancs ou les morts sont-ils déjà intervenus sans un ordre direct du Roi de la Nuit ? Il ne me semble pas… Il les contrôle tous… Du coup quand il était en mode « je vais buter la corneille », il a baissé sa garde puisqu’il pensait certainement qu’il n’y avait plus personnes pour se dresser contre lui (Il venait de relevé tous les « nouveaux » morts et ils s’occupaient des vivants et Viserion bloquait l’accès à Jon…), il n’a donc donné aucun ordre aux marcheurs ou aux morts pour barrer la route à Arya.

    – Arya qui a appris à se déplacer sans bruit. Comme on peut le voir dans la scène de la bibliothèque. Quelques secondes avant de la voir attaquer par derrière le Roi de la Nuit on peut voir les cheveux d’un marcheur blanc bouger (Comme un courant d’air… Qu’Arya aurait produit en courant à proximité). Si le Roi de la Nuit s’est retourné au dernier moment c’est parce qu’on peut (je crois) voir Bran ciller une mini fraction de seconde. Il se retourne donc pour chopper Arya et l’empêcher d’utiliser le poignard qu’elle a. Elle fait son fameux « tour de passe-passe » pour le défoncer avec son poignard en acier Valyrien.

    -Pour ce qui est du poignard, ce n’est pas n’importe quel poignard… Pour rappel, c’est celui qui a été utilisé pour essayer de tuer Bran. Sauf que Catelyn Stark s’est interposée et utilise ses mains pour saisir la lame, ça devient chaud pour elle, Eté débarque au dernier moment et attaque l’assassin. Sur ce poignard a coulé le sang d’une mère qui a défendu son fils et qui aurait pu y laisser la vie en faisant cela, c’est un sacrifice (Comme celui de Nissa Nissa ?? Après effectivement ça ne devient pas un poignard de Foufou avec des pouvoir ou autre) et c’est sa propre fille qui l’utilise. Je pense donc que si Bran donne ce poignard à Arya ce n’est pas sans raison. Il sait d’une part qu’elle va tuer le Roi de la Nuit et d’autre part que c’est cette arme précisément qui va le détruire.

    C’est assez bien vu de se dire que le poignard qui aurait dû l’assassiner dans la première saison a finalement détruit le Roi de la Nuit qui voulait le tuer….

    Bien évidemment ce ne sont que des théories. Nous en sauront peut-être davantage dans les derniers épisodes ?

  51. Mae

    30 avril 2019 at 9 h 48 min

    Il ne faut pas oublier certaines choses:
    – Tuer un marcheur blanc, c’est tuer tous les spectres qu’il a relevé. Soit des centaines de milliers… Je pense qu’ils ne prennent pas part à la bataille pour cette raison. Ce serait trop facile de se focaliser sur eux pour tuer toute l’armée des morts. De plus, les marcheurs blancs ou les morts sont-ils déjà intervenus sans un ordre direct du Roi de la Nuit ? Il ne me semble pas… Il les contrôle tous… Du coup quand il était en mode « je vais buter la corneille », il a baissé sa garde puisqu’il pensait certainement qu’il n’y avait plus personnes pour se dresser contre lui (Il venait de relevé tous les « nouveaux » morts et ils s’occupaient des vivants et Viserion bloquait l’accès à Jon…), il n’a donc donné aucun ordre aux marcheurs ou aux morts pour barrer la route à Arya.
    – Arya qui a appris à se déplacer sans bruit. Comme on peut le voir dans la scène de la bibliothèque. Quelques secondes avant de la voir attaquer par derrière le Roi de la Nuit on peut voir les cheveux d’un marcheur blanc bouger (Comme un courant d’air… Qu’Arya aurait produit en courant à proximité). Si le Roi de la Nuit s’est retourné au dernier moment c’est parce qu’on peut (je crois) voir Bran ciller une mini fraction de seconde. Il se retourne donc pour chopper Arya et l’empêcher d’utiliser le poignard qu’elle a. Elle fait son fameux « tour de passe-passe » pour le défoncer avec son poignard en acier Valyrien.
    -Pour ce qui est du poignard, ce n’est pas n’importe quel poignard… Pour rappel, c’est celui qui a été utilisé pour essayer de tuer Bran. Sauf que Catelyn Stark s’est interposée et utilise ses mains pour saisir la lame, ça devient chaud pour elle, Eté débarque au dernier moment et attaque l’assassin. Sur ce poignard a coulé le sang d’une mère qui a défendu son fils et qui aurait pu y laisser la vie en faisant cela, c’est un sacrifice (Comme celui de Nissa Nissa ?? Après effectivement ça ne devient pas un poignard de Foufou avec des pouvoir ou autre) et c’est sa propre fille qui l’utilise. Je pense donc que si Bran donne ce poignard à Arya ce n’est pas sans raison. Il sait d’une part qu’elle va tuer le Roi de la Nuit et d’autre part que c’est cette arme précisément qui va le détruire.
    C’est assez bien vu de se dire que le poignard qui aurait dû l’assassiner dans la première saison a finalement détruit le Roi de la Nuit qui voulait le tuer….
    Bien évidemment ce ne sont que des théories. Nous en sauront peut-être davantage dans les derniers épisodes ?

  52. Poonette

    30 avril 2019 at 10 h 24 min

    Je dois avouer que mes sentiments sont très partagés sur cet épisode. Pour moi depuis quelques saisons la seule fin valable était celle de la victoire des marcheurs blancs. Je trouvais cet épilogue cohérent avec le reste de la série qui ne tendait pas vers le happy ending. Pourtant hier en le regardant, je ne pouvais plus accepter cette idée et je suis presque soulagée d’avoir eu tort.
    Comme toujours avec ce genre de grandes batailles, les combats sont improbables et la plupart des héros auraient dû mourir à un moment ou à un autre. Je trouve aussi dommage qu’aucun des personnages les plus centraux n’ait été tué. C’est un peu trop facile…
    Par contre pour l’arrivée d’Arya, je suis surprise de ne pas avoir vu dans les commentaires (ok je ne les ai pas TOUS lus) ou l’article une théorie crédible sur son arrivée. A priori, Arya avec son pouvoir de sans visage aurait pris la place d’un des marcheurs blancs qui accompagnait le roi. On en a la preuve car juste avant son assaut, on aperçoit ce marcheur blanc cligner des yeux (choses qu’ils ne font pas !) ! Arya était donc tout près depuis quelques minutes et a attendu le bon moment (en tout cas le plus propice au suspense !) pour attaquer.
    J’espère en tout cas de l’auteur finira sa sage et que l’on pourra avoir sa vision de l’histoire !

    • Izzy

      30 avril 2019 at 12 h 21 min

      Cette théorie a été soulevée mais elle ne tient pas, Arya peut se transformer après avoir récupéré le visage découpé sur un cadavre. Or, d’une part, les marcheurs blancs sont restés ensemble bien planqués pour ne pas risquer de mourir, (quand un meurt c’est tous ceux qu’il a relevé qui meurent) d’autre part les marcheurs blancs ne laissent pas de cadavre, ils explosent en mille morceaux à leur mort. Donc pas possible de récupérer un visage… J’aurais aimé une théorie cohérente. Peut-être que l’épisode suivant reviendra dans ses premières minutes sur la bataille en apportant quelques explications.
      Mais j’ai vraiment l’impression que ces réalisateurs, comme un Moffat, privilégient l’effet d’annonce et les gros trucs spectaculaires au détriment de toute cohérence. Dommage.

      • Lusso

        1 mai 2019 at 0 h 53 min

        Dans ce cas elle a pris l’apparence d’un simple zombie ?

    • Louis Collin

      30 avril 2019 at 12 h 33 min

      Le pouvoir des sans visages ne marche pas comme ca, il faut recuperer le visage au prealable hors c’est impossible de recuperer celui des marcheurs blanc

    • Colino

      30 avril 2019 at 12 h 42 min

      Son pouvoir de sans visage n’est pas vraiment un pouvoir vous etes totalement a coter de la plaque elle doit recolter les visages qu’elle veut utiliser et elle en fait des masques (que sansa trouve dans la saison precedente) impossible donc pour arya d’avoir celui d’un marcheur car il tombe en miette une fois mort) et meme si c’etait possible un marcheur blanc c’est plus qu’un vjsage blanc et des yeux bleux ils sont tous liés au night king, « on en a la preuve » lol la seule preuve qu’on a c’est que vous avez mal compris beaucoup de chose sur la serie

      • Poonette

        30 avril 2019 at 14 h 22 min

        Je pense surtout que c’est l’explication que vont nous donner les scénaristes dans les prochains épisodes ! Ce n’est pas complètement fidèle à tout ce que l’on sait mais ce ne sera pas la première fois… Les indices du clignement d’yeux et le fait que sinon elle sort du nulle part me font pencher de ce côté en tout cas !

    • Louis

      30 avril 2019 at 13 h 20 min

      Le pouvoir de sans visage comme vous l’appeler n’est pas vraiment un pouvoir, elle recolte sur les cadavres les visages dont elle veut se servir et en fait des masques pour les utiliser (masques qui sont trouver par sansa dans la saison précédente) récolter un visage de marcheur blanc est impossible car il tombe en miette à leurs mort, et même si c’etait possible un marcheur blanc est plus qu’un visage blanc et des yeux bleux ils sont liés au night king. « On en a la preuve » lol la seule preuve qu’on a c’est que ya beaucoup de choses que vous avez mal compris.

  53. Dragonic

    30 avril 2019 at 10 h 32 min

    Déçu, c’est en effet le mot !
    Depuis le début, l’épisode 1 de la saison 1, on sait que les marcheurs blancs c’est LA menace ! Et se faire dézinguer comme ça d’un coup de dague dans un moment critique je trouve ça complètement ridicule d’un point de vue scénaristique.
    Si ça se limitait qu’à ça malheureusement. Les scénaristes semblent avoir trop peur de faire disparaître les stars du show. Sam aurait dû crever au moins dix fois avec tout ce qui l’entourait. Un peu le même constat pour Brienne, Podrick, Jaime, …, tout ceux qui sont dehors en fait. La facilité scénaristique du « il va mourir mais un allié surgit de n’importe où au denier moment pour aider » est quasi permanent que s’en est désolant !
    Pour continuer sans avoir à en faire un pavé à chaque fois :
    – Le Roi de la Nuit fait son show, mais les autres marcheurs blancs n’ont rien foutu de tout le combat
    – En parlant de rien foutre, on ne peut pas faire pire que Bran qui aurait sans aucun doute pu faire bien plus que de simplement regarder pendant des heures à travers des corbeaux. Je suppose qu’il était en train de mater Avengers
    – Où sont passés tous les autres géants mort-vivants ? On en voit qu’un seul !

    Enfin bref, cet épisode est certes distrayant, mais d’un point de vue scénaristique c’est d’une nullité affligeante ! La plus grosse menace de l’histoire est vaincu, non totalement sans mal, d’un petit coup de dague, avec quasiment tous les personnages principaux qui survivent au massacre que ça aurait dû être !

  54. MasterBOX

    30 avril 2019 at 10 h 32 min

    Il était prévisible que Jon ne servirait à rien, depuis le début de la série c’est un looser chanceux.

  55. SRH

    30 avril 2019 at 10 h 33 min

    A mon avis, trop d’attentes pour certains sur le sort du roi de la nuit.. mais en y réfléchissant rien ne vaut un retournement de situation comme celui là. Tout le monde s’attendait à un sacrifice de Jon ou Dany, ou même la mort de Bran.. on se prend une sacrée claque quand même je trouve.
    Le seul point négatif, on aurait aimé, peut être, en savoir plus sur les intentions du roi de la nuit. Ok il voulait tuer Bran pour sa mémoire tout ça, mais la scène est trop courte entre eux 2, j’aurais aimé quelques mots de la part de Bran, nous révélant quelque chose, je ne sais pas … je ne pense pas qu’il soit resté inutile tout le long de la bataille et j’espère qu’on en saura davantage par la suite.
    Il reste que 3 épisodes, il fallait bien en finir à un moment donné avec les marcheurs blancs, et se concentrer maintenant sur le sort de Cersei. J’ai hâte.
    Je m’attendais à plus de mort mais à mon avis nous ne sommes pas au bout de nos peines.
    En tout cas, la bataille est incroyablement bien réalisée, on s’en prend plein les yeux, on ne sait plus où regarder, c’est normal qu’il fasse sombre ça donne ce côté réaliste.. une tension extrême jusqu’à la fin ! Je n’ai jamais ressenti ça auparavant devant ma télé.

  56. Rymmia

    30 avril 2019 at 10 h 56 min

    Excellent article.
    Cela fait du bien de lire un point de vue détaillé qui soulève certaines incohérences ou quelques situations improbables.
    J’ai moi-même été très déçue côté scénario car j’étais partie tellement loin dans mes théories que j’ai du mal à concevoir que cet épisode puisse les réduire à un « banal » combat épique entre le chaud et le froid.
    Mais peut-être que l’une de mes suppositions serait encore possible et donnerait alors une toute autre « vision » de cet épisode si elle s’avérait vraie.

    Pour revenir sur quelques points de l’article, le passage « Arya la guerrière » me semble un peu incohérent. En effet, on la découvre assurée et excellente au combat corps à corps brut, ce qui n’est pourtant pas sa spécialité initiale. À contrario, quand elle se retrouve dans la bibliothèque (un peu en position d’assassin infiltré agissant en silence et discrétion, c’est-à-dire sa spécialité ultime non ?), elle apparaît beaucoup plus nerveuse, flippée et maladroite. J’aurais plutôt eu tendance à inverser ces 2 états d’esprits.

    Pour la crypte, j’avais déjà trouvé particulièrement saugrenue l’idée d’envisager un tel endroit comme refuge quand on a en face un adversaire qui ramène les morts à la vie…
    Je n’ai donc pas été très surprise par ces momies qui se mettent à casser leur tombeau en pierre d’une pichenette d’os. Déçue oui, mais surprise non.
    En revanche, j’avais imaginé que, vu que le tombeau familial des Stark se trouve à Winterfell et que les corps n’ont, en théorie, jamais été brûlés, on aurait assisté au grand retour de Ned et sa tendre épouse en zombies prêts à attaquer leur progéniture.
    Cela aurait pu être intéressant car cette perspective offrait une nouvelle dimension à la force de l’armée des Marcheurs Blanc, qui auraient ainsi confirmé leur suprématie en ajoutant la déstabilisation émotionnelle à leur panel de forces obscures et mystiques. Comment tuer des morts ?
    Voilà déjà un dilemme déroutant mais imaginer nos protagonistes préférés devoir se confronter avec leur chers disparus à l’origine de toute leur bravoure chevaleresque, ça aurait eu de la gueule quand même…

    Enfin, pour en revenir à ma théorie, je reste toujours un peu perplexe sur le personnage de Bran.
    Au fil des saisons, j’avais relevé à 2 reprises quelque chose d’assez troublant concernant ses visions du passé.
    Il ne semblait en effet pas se contenter d’être un spectateur passif de l’Histoire avec un grand H.
    À 2 reprises, la série a suggéré qu’il pouvait interagir avec ce passé.
    La première fois, Bran a la vision de son père jeune et il tente de l’appeller. Ned se retourne, comme s’il avait pu l’entendre (d’ailleurs, cette vision a été découpé en 2 parties, la 2ème commençant justement sur cet étrange phénomène, comme s’il y avait une volonté scénaristique de suggérer subtilement que ce n’était pas anodin). La seconde fois est plus flagrante puisque Bran découvre quand et comment Hodor est devenu Hodor.
    Et il n’est pas possible, à mon sens, de ne pas se dire que si Hodor, dans sa jeunesse, s’est soudain mit à beugler sans raison le fameux « hold the door » prémonitoire, c’est bel et bien parce qu’il semble y avoir une interaction temporelle entre le passé et l’avenir, que Bran (ou la Corneille à 3 yeux plus exactement) pourrait maîtriser.

    Voilà pourquoi j’ai été déçue, dans un premier temps, par cet épisode qui rend ces 2 scènes complètement inutiles et incohérentes.
    Mais en y réfléchissant, peut-être que cette théorie peut toujours être d’actualité ?
    Et si Bran pouvait réellement interagir avec l’espace-temps ?
    Cela pourrait expliquer son agaçante passivité tout au long de cet épisode non ?
    Peut-être que son impassibilite ne vient que du fait qu’il a déjà vécu cette guerre à maintes reprises et qu’il en connait l’issue, et que son rôle a été d’observer à chaque fois le déroulement du combat pour pouvoir intervenir dans le passé et en modifier l’issue, qui, jusque-là, était systématiquement fatale ?

    Voilà… Sans doute suis-je un peu naïve de persister dans ma théorie mais je ne peux pas m’empêcher de croire que cette série a été tellement bien développé tout au long des saisons que je la vois mal faire l’impasse sur ses incohérences assez flagrantes, ou se permettre de laisser en vie aussi longtemps un personnage amorphe comme Bran, sans lui octroyer un rôle final épique, à la plus grande surprise de tous.

    • mire32

      30 avril 2019 at 12 h 05 min

      si cette serie etait bien developpée tout au long des saisons c’est parce qu’il y avait l’auteur et ses livres derriere pour tirer les ficelles, ce n’est plus le cas depuis un moment et on voit directement l’impact sur la serie … RIP nos espoirs de voir un finish memorable

      • Rymmia

        1 mai 2019 at 10 h 39 min

        J’avoue que je n’étais pas au courant pour l’auteur. Merci pour l’info.
        Je n’ai pas lu les livres et je pensais que la saga avait déjà été entièrement publié (oui, je vis dans une grotte… Ne me jugez pas…lol).
        Ça peut expliquer en effet toutes ces nombreuses incohérences.
        Quand même… Ils ont pris 2 ans pour cette saison finale. Les scénaristes avaient le temps de re-mater les saisons précédentes et prendre quelques notes, non ?

        Bon, malgré ma déception sur la tournure qu’a prit le scénario, je reste quand même admirative de la qualité de réalisation de cette série.
        Et je continue d’espérer secrètement quelques surprises qui mettraient les incohérences au piquet (oui oui, je vis un peu au pays des Bisounours, je sais…)

        Bonne fête du travail et bonne journée

    • Bob

      1 mai 2019 at 14 h 53 min

      Chouette hypothèse (une théorie c’est inversement le truc le plus solide) pour Bran. Les faits que tu rapportes semblent bien l’appuyer. Même si je ne parlerai pas d’espace-temps pour GoT.

      Tu as bien raison de citer la scène de la mort de la précédente corneille à trois yeux. Le Hodor du passé qui est terrassé par le « hold the door » de la Meerah du futur est un élément en faveur de cette action sur le passé. L’autre que tu cites égalemet, ou Bran semble avoir une influence sur Ned jeune, la encore via la parole dans un rêve un peu plus tôt. Ce qui fait dire à certain que Bran ne fait pas qu’un « rêve-souvenir » mais bien un « rêve-voyage ». Il y est tout autant qu’il voit. Le rapport de Bran au temps semble un peu similaire à celui des êtres fantastique de Tolkien, il comprennent et voient bien plus dans la nature que nous n’en serons jamais capable. Mystique au sens premier du terme.

      Je ne sais pas si ces deux scènes sont rendues complètement inutiles ou incohérentes par cet épisode (pourquoi) en tout cas, j’apprécie ta remarque consistant à dire qu’il y a peut être des choses que tu n’as pas vu ou comprises qui permettent de rendre cela cohérent. On peut même imaginer que connaissant les effets des « rêves-voyages » sur Hodor il a décidé de ne plus les utiliser, craignant des effets dévastateurs. Et un peu à la manière de Gandalf, son rôle n’était pas de combattre, mais de rendre le combat possible. Que sais-je. 🙂

      Ce qui me fait dire (avec une grande mauvaise foi – puisque les anathèmes sont de rigueurs ici… avec le silence assourdissant du captain qui assume à mort) que l’élément le plus mystique (pour peu qu’on accorde comme le captain semble le dire que mystique = magique / occulte) de la série, une foi encore c’est bien Bran (ou ce qu’il est devenu) et non pas *seulement* les effets pyrotechniques des dragons et de Mélissandre.

      • Rymmia

        6 mai 2019 at 12 h 46 min

        Merci beaucoup de votre retour car celui-ci approfondit un peu cette idée vague qui me trottait en tête sans que je n’arrive vraiment à lui donner de sens.
        Peut-être que cela a contribué à ma déception d’ailleurs (l’attente d’une explication issue de simples points anecdotiques).
        Je me rend compte qu’en effet, la capacité de Bran version Corneille à 3 yeux ne rend finalement pas l’épisode incohérent.
        J’attendais d’avoir plus de réponses sur cette étrangeté mystique et j’ai cru y voir une piste d’évolution scénaristique qui jouerait un rôle capital dans le dénouement de la série, mais je me suis piégée toute seule dans cette hypothèse.
        Le personnage de Bran ne cesse de me questionner car j’ai pris l’habitude de me méfier des personnages de second plan mystérieux… Et d’ailleurs, la référence à Gandalf est assez judicieuse je trouve…

        Merci pour cet échange.

        Je reste déçue par cet épisode (et encore plus de l’épisode 4 que je viens de voir mais je n’en dirai rien pour éviter tout spoil) mais je ne remets pas en cause le travail et la qualité de la série. Je pense que j’attendais simplement un approfondissement de certaines choses au détriment d’autres et que ce n’est tout simplement pas cette direction qui a été choisi par les auteurs.

        • Bob

          7 mai 2019 at 15 h 16 min

          De rien, c’est agréable de répondre à des commentaires dénués de mépris (que ce soit dans la posture ou dans le contenu).

          J’allais dire « au plaisir de vous recroiser », mais en ce qui me concerne, les articles et vidéos de Captain Popcorn c’est fini. Le type ne s’embête pas à répondre lorsqu’on prend le temps de lire et d’écouter ses vidéos d’avis et d’analyse. Il rejoint les Fossoyeur et consorts dans cette posture détestable, mais qui a l’air d’être un cimetière des éléphants de l’amateur. Et la qualité de ses « analyses » ne valent pas de s’y attarder sans discussion. On est pas au collège du Melon, on est sur youtube et pressecitron.

          • Vincent Bouvier

            8 mai 2019 at 9 h 45 min

            Hello Bob,

            Captain est un chic type, je pense juste qu’avec les 9500 commentaires générés par cette vidéo il n’a tout simplement pas le temps de répondre à tout le monde, que ce soit sur YouTube ou Presse-citron 🙂

  57. Max

    30 avril 2019 at 11 h 36 min

    C’est comme dans la réalité ce sont les pauvres soldats qui meurent et pas les généraux (cavaliers, contes et autre princesse blonde.
    bref du Santa Barbara sauce moyen age, reste à espérer que Cersei reste sur le trône sinon c’est de la merde

  58. Valorum

    30 avril 2019 at 11 h 44 min

    Hey captain ! « Cela fait environ trois ans maintenant que l’on sait que c’est Arya qui va porter le coup fatal », révèle David Benioff, l’autre créateur de la série. « On espère éviter ce qui est attendu et Jon Snow a toujours été le héros, le sauveur, mais pour ce moment, ça ne collait pas. On savait que ça devait être de l’acier valyrien, à l’endroit exact où l’Enfant de la Forêt a enfoncé la lame de Verredragon pour créer le Roi de la Nuit… » J’ai compris que cela ne vous convient pas comme explication mais il faut parfois accepter la vision et le choix des showrunners qui permettent au plus grand nombre d’accéder à des univers réputés inconciliables avec le cinéma… avant que quelqu’un ne le fasse (oui, oui je pense à vous Peter Jackson).

    • Jssyjss

      30 avril 2019 at 18 h 39 min

      Bizarrement… il me semble que le lieu est où le Night King a été transformé est bien différent de celui où Arya le tue. Le Night King le devient au dela du mur, face à « la montagne en forme de flèche », on la voit bien sur la scène de la transformation (https://www.youtube.com/watch?v=NgZFBy0zF50). Cette montagne se trouve au nord du mur on la voit lors de l’expédition de la saison 7. Ce n’est pas le même endroit que le barral de Winterfell. Si un des réalisateurs a bien dit cela… ça fait un peu peur sur leur volonté/capacité à donner un vrai sens à ce dénouement. Merci la cohérence.

      Enfin, on ne peut pas nous parler du Prince qui fut promis depuis l’apparition de Stannis, voir autant de signes tout au long des saisons qui montrent qu’il s’agit de Jon ou Daenerys, et décider de tout bonnement faire comme si cela n’avait jamais existé juste pour surprendre les gens. Je suis curieuse de savoir qui GRRM avait prévu pour vaincre le Night King (ou ne serait-ce que son avis sur cet épisode), je serais très surprise qu’il s’agisse d’Arya. A mon sens il s’attache bien trop à montrer que les prophéties et les rêves ont un vrai sens pour nous dire à la fin « oh ba non, en fait cette prophétie centrale, ce fil rouge qui batit toute l’histoire, ne sert à rien ». Si les réalisateurs ont réellement pris une telle liberté par rapport à l’auteur (je dis ça sous réserve d’avoir un jour les derniers romans), c’est un vrai manque de respect pour la subtilité de l’oeuvre et au fond, pour les fans qui appréciaient l’équilibre parfait imprévisibilité/anticipation que l’on nous offrait.
      Malgré cela, cet épisode reste un moment de « cinéma » intense qui a su me faire vivre beaucoup d’émotions, avec une réalisation plutôt irréprochable et malgré tout un sentiment d’accomplissement rarement éprouvé devant une télé. Un vrai grand spectacle qu’il convient de saluer.
      Mais attention à la cohérence…. En espérant que les 3 derniers épisodes nous donnent des éléments de compréhension ! Mais je n’y crois plus vraiment. A tous les coups ce n’est pas Jaime qui va tuer Cersei car « on s’y attend trop »…………

      • Bob

        2 mai 2019 at 12 h 18 min

        Psst psst, il parle de l’endroit dans le corps ou doit être planté la dague… pas de la position GPS.

        Toujours essayer de faire l’hypothèse qui fait que ce que dit votre interlocuteur a du sens.

      • Valorum

        2 mai 2019 at 12 h 34 min

        Bonjour Jssyjss, merci pour ta réponse argumentée et cohérente pour le coup. Juste une précision quand à « l’endroit exact », il parlait de la partie de son corps et non du lieu géographique où le Night King « nait ».

        • Jssyjss

          2 mai 2019 at 17 h 24 min

          Ah effectivement je n’avais pas lu ça comme ça ! Bon cela dit Arya lui plante plutot dans l’abdomen (mais on ne voit pas très bien) alors que le verredragon est au niveau du cœur non ? Je vais pas chipoter allez 🙂
          Cela étant dit, du coup j’apprécie un peu plus l’action avec ce semblant de symbolisme ! Alors merci de m’avoir éclairée

  59. JohnnyWhiteWalker

    30 avril 2019 at 11 h 53 min

    C’est un épisode surprenant et donc un très bon épisode.

    Je ne comprends pas ces attentes sur Bran : il n’a jamais fait que voir le présent, le passé ou l’avenir, c’est juste une source d’information.

    Pour Arya, il me semble qu’elle sait se camoufler quand elle veut, comme d’autres l’ont dit.

    L’idée des scénaristes est claire : on fait mourir des seconds rôles et on se garde le meilleur pour l’affrontement avec Cersei.

  60. Vincent

    30 avril 2019 at 12 h 15 min

    Atrocement déçu par cet épisode qui, au-delà des problèmes de lumière et de nimport’ nawak scénaristique, choisit idiotement de se débarrasser du Night King et des Walkers bien avant la fin, et qui – de mon point de vue – gâche la dimension symbolique essentielle de la geste et de potentiels dénouements bien plus émouvants. La théorie selon laquelle le Night King serait allé directement à Kings’Landing où il aurait tout réduit en cendres (sauf Cersei dont la mort via Tyrion ou Jaime aurait été remise à plus tard) et serait revenu à la tête d’une armée de morts encore plus innombrable, permettant ainsi un face-à-face définitif et monumental, aurait été selon moi bien meilleure. Ainsi que celle d’une nécessaire transformation de Jon en Roi de la nuit bis pour pouvoir combattre et vaincre le Roi de la nuit, avant de s’exiler très mélancoliquement, seul, dans le Grand Nord, ayant tout sacrifié y compris le trône de fer laissé à Daenerys ou à Sansa. Tout ça m’énerve franchement. GRRM doit s’en mordre les doigts ou rire jaune. L’incompétence des scénaristes de la série me sidère.

  61. Bob

    30 avril 2019 at 12 h 53 min

    Salut Captain,

    alors déjà merci d’avoir pris le temps d’écrire tout ça (même si on voit que y’a de la précipitation par moment). Ensuite désolé pour ceux qui te crachent à la gueule parce que tu dis simplement ta déception.

    Deux mots pour te dire que – quand même – dans ton analyse tu n’es pas ultra charitable. Lorsqu’une hypothèse crédible permettrait d’expliquer ce qui te semble insupportable ou totalement incohérent, tu ne la mentionne même pas (ne serait-ce que pour la nier). Alors je ne sais pas si c’est parce que tu ne les as pas vu, ou si c’est de la malhonnêteté (oui, je me permets parce que tu te gênes pas pour traiter les scénaristes de malhonnêtes, je me dis que tu l’acceptera donc pour toi aussi) mais tout de même tu y vas un peu fort.
    Je pense par exemple à l’analyse que tu donnes de la stratégie de bataille qui selon toi (hors de toutes références) n’est pas bonne. Tu dis que la stratégie est évidement idiote mais enfin on peut très bien penser qu’il n’y a pas dans la bibliothèque de Winterfell de « tuto pour affronter l’armée des morts », je veux dire que les circonstances étant exceptionnelles ont peut facilement imaginer une part de fébrilité de la part des stratèges, donc des erreurs. Que la stratégie ne soit pas bonne ne fait pas un mauvais épisode, on peut même imaginer un très bon épisode qui montrerait une très mauvaise stratégie.
    On pourrait aussi penser légitimement que les différentes armées agglomérées pour la bataille ont des styles de combat différents et que l’utilisation de la cavalerie n’est pas la même des deux côtés de l’océan (ou l’hypothèse « barbare » au dessus).
    Enfin dans le cas d’Arya, il me semble (comme le dit quelqu’un d’autre un peu plus haut) qu’elle a passé des années à s’entrainer à l’art du camouflage et de la manipulation. Si ce n’était pas le moment d’être exceptionnelle, c’était quand ?

    Enfin j’ai de bonnes nouvelles pour toi Capt’ain. Il me semble que tu as regardé l’épisode avec un oeil fermé. « Elle a atteint son objectif ultime, elle a utilisé toute son énergie vitale pour canaliser le pouvoir allumant la tranchée malgré le blizzard du Roi de la Nuit. Elle meurt et avec elle tous les aspects mystiques de la série qui me fascinaient tant. » Et Bran ? C’est du poulet ?

    On a tout à fait le droit de ne pas aimer cet épisode de GoT, de ne pas aimer GoT. On a tout a fait le droit de couper les cheveux en quatre sur un épisode de série, d’en discuter ad nauseam n’en déplaise aux esprits fragiles qui ne supportent pas d’être contredit ou qu’on puisse ne pas aimer la même chose qu’eux. Rien que pour ça : merci Capt’ain de faire vivre un esprit qu’on peut dire « geek », de fan ou typiquement français (je m’en fiche) mais dans lequel on peut prendre du plaisir. En revanche pas merci pour être aller un peu vite sur beaucoup de choses, on a vraiment l’impression en te lisant que ton avis découle plus d’une posture, d’une envie de faire des blagues (allez la tyrolienne = mouarf) mais que tu te prends à ton propre jeu et laisse de côté l’analyse. Il suffit de voir la structure de ton papier pour s’en rendre compte, les titres ne veulent rien dire et n’ont qu’un lointain rapport avec leur partie.

    Enfin, j’aimerai croire à la sincérité du papier. Malheureusement les exemples de manipulations de ce type pour créer de la polémique sont trop nombreuses et entre les Durendal, Fossoyeur, etc. on a pu voir que le clic, le « fame », et le brouzouf ne sont jamais loin. Alors, un peu fatigué lors du visionnage ou lors de l’écriture ? Les deux peut être ? Allez, on va dire que c’est sincère. 😉

    • mire32

      30 avril 2019 at 15 h 58 min

      ya une difference netre pas de strategie dans les bouquins de winterfelle et adopter la strategie la plus debile que meme un gosse de 5ans te dirait que c’est une mauvause idee … quelle mauvaise foi dans ta réponse …

      et concernant arya, tu dis « si ce n’etait pas maintenant l’occasion de la mettre en lumiere, alors quand ? » et c’est bien le gros probleme de ces deux derniers episodes et il y a fort à parier du reste de la saison, à savoir, faire du FANSERVICE !! les showrunners se sont mis en tete que pour faire plaisir aux spectateurs il fallait forcement offrir son heure de gloire tous les persos de la serie … quelle betise, c’est comme ça qu’on se retoruve avec une mormont seule à seule face à l’unique geant de glace de l’armee de la nuit … bah voyons …

      et puis concernant le commentaire de la disparition de melissandre signifiant la fin du mysticisme de la serie, OUI ! ce n’est bran et sa manipulation de pigeons qui incarnait la magie noire et l’occulte de GOT … mais bel et bien les pretresses de feu, et je plussoie captain concernant le lien avec Varys qui je l’espere ne passera pas totalement à la trappe …

      • Bob

        1 mai 2019 at 10 h 06 min

        Oui oui je suis de mauvaise foi. On a tous nos petits défauts hein. Je te laisse deviner le tient. Maintenant si un jour comprendre quelque chose t’intéresse plus qu’insulter les autres, tu peux aller voir ce qu’est le mysticisme et voir que Captain se plante quand il dit ça. Je pense même qu’il n’a rien compris à GoT si il pense que c’est une histoire fantastique. Les dragons, etc. ne sont là que pour parler des hommes, de leur politique. Et de la même manière que lire les films de Romero avec le prisme des zombies masque la plus grande partie du propos, réduire GoT à sa part de fantastique c’est se planter complètement. On ne comprends pas les enjeux de la série si on pense que c’est une histoire de magie et des hommes vs les morts.

        Si on veut bien voir que le rôle du NK était celui d’une menace maximale et lointaine (on ne le voit pas pour ainsi dire dans la série) qui met en perspective les querelles humaines, alors pour le coups celui qui raisonne comme un enfant de 5 ans en s’extasiant devant le merveilleux et l’occulte n’est pas être pas celui que tu crois. Mauvaise foi toi même ! Oh, pardon. Mau vaise foie toim ême !!

        @Captain regarde sur Slate l’analyse proposée de la scène de la charge de cavalerie, tu verras que tu n’as pas été très charitable, voire un peu courte vue sur ton analyse. D’ailleurs tu te fais chier à répondre ou tu t’en tapes ?

  62. Louis-Clem

    30 avril 2019 at 13 h 05 min

    Hey,

    Je suis assez d’accord sur l’aspect tactique. Envoyer des milliers de Dothrakis charger un ennemi dans l’obscurité n’a absolument aucun sens. Ils auraient dus être utilisés autrement. C’est vraiment dommage, ils méritaient mieux.

    Quant à la bataille en elle-même, il faut bien avouer qu’en effet il y a de vraies incohérences. Au début, les premières lignes sont littéralement submergées par les morts-vivants et à la fin on nous montre des petits groupes de 3-4 gars survivant à découvert et on aurait presque tendance à penser que c’est un combat à forces égales. C’est vrai que c’est gênant.

    Les héros ne sont pas tous morts, alors que nous pensions qu’ils mourraient pour la plupart. C’est critiquable certes, mais cela a eu le mérite de me surprendre de ne pas tous les voir clamser.

    Je suis d’accord également avec le moment de la crypte. Je pense qu’il a été sous-utilisé. Mais là je pense que c’est dans un souci de respect de temps et de cohérence.

    Par contre, je n’ai pas le même avis sur la façon dont meurt le nightking. Je pense que c’est un parti pris de la part des auteurs: Nous pensions qu’il faudrait du mysticisme, des rituels et de la magie pour le tuer etc. Non, le nightking se tue d’un coup de poignard aussi froid et rapide que la mort elle-même.
    Pour tuer la mort, Arya a dû la duper.

    De toute façon à quoi pouvait-on s’attendre ? Un combat ? impossible, il les aurait tous démontés en une seconde et à une main. Une fin grandiloquente ? Le nightking n’est pas bavard. S’il est bien l’allégorie de la mort, le nightking est parti comme il le devait : silencieusement et en emportant tous ses mystères.

    Personnellement, j’apprécie l’idée qu’au final, nous ne sachions, ni ne comprenions pas tout.

    Je respecte tout à fait ton avis, mais je pense qu’après autant d’attente, on s’en est tous fait tout un monde, il y a forcément une petite part de déception car ce n’est pas exactement ce que l’on attendait même si on ne savait pas trop à quoi s’attendre.

    Après en effet, il y a peut-être des facilités scénaristiques comme Jon bloqué par le dragon. Mais si Jon avait pu rejoindre Bran, nous aurions également critiqué en trouvant étonnant qu’il puisse traverser une armée de morts-vivants. 🙂

  63. Glim

    30 avril 2019 at 13 h 10 min

    Je salue les choix artistiques pour cet épisode. Il m’a tenu en haleine et m’a filé de bons moments de stress mais … m’a laissé un arrière goût de « oh merde, c’est tout? »

    Le rythme tout d’abord. Six saisons avec une certaine lenteur au service de l’histoire et au développement des personnages et des intrigues. Une septième où les déplacements sont soudainement incohérents et expéditifs et enfin une huitième saison, avec un épisode, un seul, pour terminer cette lutte entre vivants et morts. Trop rapide. Même si je comprends que ramené à une échelle de six épisodes, on ne pouvait surement difficilement faire autrement.

    Concernant Arya moi je trouve ça totalement logique que se soit elle qui explose le Roi de la Nuit. D’autres ont bien mieux expliqué pourquoi plus haut.
    Seul bémol : là encore, trop rapide. J’aurai préféré un face à face épique avec John Snow, avec avantage pour le Night King et une Arya qui arrive, in extremis, lui cristalliser la face avant qu’il n’exécute John.
    En revanche, le rappel par Melissandre de sa prophétie et l’utilisation des mots de Sylvio cassent le suspense pour ceux qui n’avaient pas envisagé cette option. Dommage.

    La grosse déception pour ma part vient du peu de morts parmi les héros. Au vu des scènes montrées, il est juste impossible qu’ils s’en soient quasi tous sortis.
    Ils étaient tous en première ligne lorsque le MUR de morts leur tombe dessus. Et là, rien, tout le monde réussi easy peasy à rester debout et à batailler. Je ne compte pas le nombre de fois où ils ont tous été sous-numéraires face à l’ennemi. Je veux bien qu’ils soient tous valeureux et particulièrement doués mais quand même.
    Je ne parle même pas de John et ses ennemis soudainement très ralentis et qui l’attaquent bientôt un par un … Ni de Daenerys qui, malgré l’intervention héroïque de Jorah, est elle aussi entourée de toute part par des centaines d’ennemis …
    Grosse déception pour ma part.
    Ou alors GoT m’a trop habitué à tuer les gentils … ^^

    Toujours est-il que je crains maintenant un happy end à cette série, où John et Danny s’aimeront et auront beaucoup d’enfants (malgré la prophétie), entourés de tous leurs amis (toujours vivants) et régnant sur les 7 royaumes réunifiés dans la joie et la bonne humeur. =/

  64. Beaumont

    30 avril 2019 at 13 h 30 min

    Episode extraordinaire qui sera dans mon top 5 avec celui de la Terre qui explose dans Star trek entreprise notamment ( oui, les effets visuels ont un gros impact sur moi).

    Il y a une scène avant l’arrivée d’Arya la sauveuse de l’humanité, où on voit un marcheur blanc ressentir un courant d’air ( out la tyrolienne). Le passage de la dague ( réfléchi ou non ?)d’une main à l’autre, est tout bonnement grandiose.

    Je suis juste déçu car c’est un épisode que l’on ne voit qu’une fois ( pas comme l’explosion de la terre 🙂 ).

    Niveau script, je pense au contraire que c’est très riche et profond , dans le sens de la profondeur ( je vais m’expliquer) : et pendant ce temps-là qui a encore pris la meilleure décision ? Un indice : Port Réal…

    Alors oui, il y a un décalage entre les scènes dans la cour du château et à l’intérieur ( transition absente), oui Arya passe de maitresse assassin, puis à petite fille perdue , puis à sauveuse de l’humanité en un épisode, oui le maitre des morts aurait pu plus profiter de l’obscurité ….

    Mais quel kiff final !

    Aller, 10 € sur Cersei.

  65. Chronos67

    30 avril 2019 at 13 h 59 min

    Je vais rester très basique dans mon commentaire. En fait je ne peux pas commenter ce que je n’ai pas vu. J’entend bien que j’ai regardé l’épisode, mais que vu que 98% de l’action se déroule dans le noir le plus profond, je n’ai rien vu.
    Dans le genre devant l’épisode : « ah tiens je crois que c’est Arya ? », « Est que c’est Jon Snow qui se bat là ? », « C’est un des dragons survivants ou alors le dragon mort-vivant ? »
    J’ai bien compris que c’est un effet de style recherché, pour créer une ambiance angoissante et prenante, mais à force de ne rien y voir l’agacement à pris le pas sur l’intérêt.
    Et puis effectivement il y a des éléments scénaristiques bien WTF. Comme l’arrivée de nulle part d’Arya (j’ai bien aimé l’hypothèse de la tyrolienne ☺) et la fin du roi de la nuit est bien pitoyable pour un méchant qui se voulait charismatique.
    Comme le dit Captain Popcorn dans sa vidéo, le seul point positif c’est qu’il reste encore trois épisodes pour proposer une bonne fin à tous ceci…à moins que Westeros ne soit touché par une éclipse de soleil.

  66. C.

    30 avril 2019 at 14 h 50 min

    Juste pour info, il n’y a pas de tyrolienne..
    Arya s’est « déguisée » en marcheur blanc.
    Long (très très) échange de regard entre Bran et le Night King. Il ne sourcille jamais. Les marcheurs ne clignent jamais des yeux. Et hop, vu sur un des commandants, et lui cligne des yeux.
    Voilà où était Arya.

    xoxo 😘

    • Vincent Bouvier

      30 avril 2019 at 15 h 31 min

      Bien joué je viens de regarder le passage c’est bien ça

      • mire32

        30 avril 2019 at 16 h 07 min

        ridicule, cette theorie traine sur les reseaux depuis hier. comment t’expliques la tenue ? et puis je suis convaincu que les lieutenants ont deja clignés des yeux eans les episodes precedents.
        enfin la plus grosse absurdité, comment aurait elle récupéré un visage de white walker … ?

        et dernier point deja dit par un autre, les WW sont liés au NK par un lien mystique, il ne se seriat jamais fait berner

  67. R0d0lphe

    30 avril 2019 at 15 h 14 min

    Un épisode qui en met plein les yeux affectivement. 3 points de frustration néanmoins
    – Avant tout, l’élimination du Night King, le monstre millénaire qui se prend un coup de picot dans le nombril par une jeune femme catapultée de nul part :o(
    – Ensuite, les images globalement trop sombre (épisode regardé sur OCS avec écran 70 pouces)
    – Enfin, la survie de toutes les têtes d’affiche. Ce n’est plus l’esprit de l’auteur…

    Par contre, en voyant le Night King commencer à sortir son épée devant Bran, j’ai eu l’impression qu’il allait ensuite …. se prosterner plutôt que le tuer. Et si on ne nous disait pas tout ?

    • Cydjy

      1 mai 2019 at 12 h 58 min

      Concernant ta dernière remarque, pour ma part moi aussi je trouve que Bran n est pas aussi clair qu il veut le faire paraître… il y a un lien plus complexe entre lui et le NK. Se sert il d’eux pour manipuler l’avenir des hommes de Westeros ?

  68. Max

    30 avril 2019 at 15 h 59 min

    Le droit d’être déçu ?

    Bien sur que oui.

    Mais rendons-nous bien compte d’une chose… admettre que cet épisode est une déception (du moins, en terme de scénario), c’est aussi reconnaître à quel point GOT a placé la barre haut en terme de qualité. Parce que techniquement et visuellement… cet épisode était tout simplement incroyable.

    Néanmoins, cet épisode me laisse encore, plusieurs heures après l’avoir vu, dubitatif.

    Je n’arrive pas à « l’aimer », comme c’est le cas certains épisodes clés. Pour moi, le point d’orgue de GOT est l’épisode consacré à l’incommensurable bataille des bâtards de la saison 6.
    Que ce soit en terme de réalisation, de dramaturgie ou de suspense, je n’ai pas retrouvé mieux dans la série depuis.

    Néanmoins, concernant ce fameux épisode 3, je n’arrive pas à le détester non plus.

    Il y’a une telle générosité dans ce que l’on veut nous montrer, du moins techniquement et visuellement, que j’ai envie de lui passer ses (trop?) nombreux défauts, notamment en terme de scénario.

    Cette série a tellement placée la barre haute, notamment à travers ses différentes séquences épiques (encore une fois, je vous invite de re-matter la bataille des bâtards, incroyable d’intensité, de maîtrise et de réalisme), que sur cet épisode, nous sommes en droit d’être un brin déçus.

    Pour résumé, les showrunners ont clairement sacrifié la vraisemblance et la cohérence au profit du rythme, du spectaculaire et de l’émotion.

    Personnellement, en terminer avec les marcheurs blancs de cette manière (la plus facile possible) et aussi tôt dans cette ultime saison, ça relève de l’incompréhension.

    J’attends néanmoins de voir la suite afin de voir si GOT se terminera d’une manière outrageusement conformiste (chemin qu’elle semble ouvertement prendre désormais) ou si une surprise viendra émailler et redonner de l’intérêt aux ultimes épisodes.

  69. Sire_Concis

    30 avril 2019 at 16 h 12 min

    Bonjour a tous,
    Je remercie le cap’tain pour son analyse que je partage presque totalement.
    Je pense que les scénaristes ou réalisateurs devraient prendre des conseillers tactiques pour les scènes de batailles…
    Déjà la bataille des Batards, c’est n’importe quoi ! Jean Neige qui charge comme un con, les autres qui laissent encercler, les chevaliers du val qui arrivent pour sauver les crétins, c’est NUL.
    Dans cette bataille, on pourrait relever des tas de conneries :
    1) Le sacrifice inutile de la cavalerie légère (ca ne sert a rien dans un charge frontale
    2) L’artillerie en première ligne au niveau des immaculés, il fallait la mettre en dernière ligne pour continuer à tirer pendant que l’infanterie tiens la position.
    3) Ou sont les archers ??? on voit 15 abrutis qui tentent de tenir un portail, un scène avec Davos qui crie « Archers, enflammer, Archer tirer ! » Ce fait très classe et donne un petit repit à l’infanterie de première ligne
    4) La porte est tenue par une gosse (certes badass) et 30 oursons.
    5) l’Utilisation des dragons insuffisante pour sous-tenir la ligne
    On pourrait compter les incohérences jusqu’à 10 !

    Et que dire de l’armure scénaristique ! Tous nos copains en premières lignes on 1000 raisons de mourir…leurs survie est improbable !

    Quand à Arya qui sauve le monde, ca ne me pose pas de problème, même si c’est en mode ‘easy’ et pour conclure: je trouve Jean Neige toujours aussi con !

  70. Savoye alex

    30 avril 2019 at 16 h 42 min

    Suis-je le seul à penser que ghost avait été oublier et qu’ils ont fini par le rajouter dans deux scènes histoire de faire plaisir aux fans?
    Les deux fois ou on le voit, personne ne réagit sur sa présence, si il n’était pas présent sur les scènes cela n’aurait rien changé ..

    • Jssyjss

      30 avril 2019 at 18 h 47 min

      Oh oui, très décevant ! Où est passé son lien si fort entre Jon et son loup ? Pas une caresse, pas un mot pour son compagnon de toujours. Alors les premières saisons nous ont habitué à voir une si belle relation entre eux, pleine de complicité. Fini ! On le met en première ligne pour aller se faire croquer par des zombies et plus aucun signe de vie. N’importe quoi ! Pourquoi Jon enverrait son loup chéri à l’abattoir ?
      Jon a l’air de n’en avoir rien à faire, peu crédible selon moi par rapport au Jon du début de la série. J’espère vivement qu’ils corrigeront cet aspect dans les prochains épisodes (on apercevrait Ghost sur le trailer de l’espisode 4…..)

  71. Imoen

    30 avril 2019 at 17 h 12 min

    C’est la première fois que je m’ennuie autant devant un épisode de GoT… mais depuis le début de la saison 7, ce n’est pas la première fois que la série me déçoit.
    C’est vraiment devenu trop manichéen. Les intrigues du début, où chacun avait une part d’ombre, ont laissé place à des personnages très très gentils ou très très méchants (merci Hollywood). Et évidemment, c’est bien connu, les gentils ne meurent qu’en se sacrifiant pour sauver d’autres gentils, et les méchants meurent parce qu’ils sont vilains.
    …et je caricature à peine. C’est d’un triste.

    La mort de Baelish m’avait déjà laissée très dubitative. Le mec est à l’origine de quasi toutes les intrigues depuis le début, et on nous fait un retournement de situation hyper malhonnête en tirant des grosses ficelles scénaristiques invisibles, et on le fait mourir comme une crotte. Il méritait mieux… mais bon, il était méchant, pas très aimé des fans et en plus on savait plus trop quoi en faire vu que les dialogues sont réduits à néant (avec des blagues trop LOL) et qu’il savait faire que ça, monter tout le monde les uns contre les autres avec des mots…

    Avec le Night King, même combat, sauf que lui il parlait pas. On nous bassine depuis 7 saisons que Winter is coming, que c’est LA menace, que le mec est quasi invincible avec sa magie et sa gigantesque armée, et il a droit à une fin pitoyable, en un épisode. UN seul épisode (goddammit) !! Les grosses ficelles scénaristiques sont de retour, la meuf sort de nulle part (merci Hollywood), le mec a des dons surnaturels qui ne lui servent à rien dans ce cas précis, et à vrai dire de tout l’épisode… bref c’est du grand n’importe quoi.

    J’ai trouvé la mise en scène toute nulle aussi, à part l’effet visuel sur le sacrifice idiot des Dothrakis et Arya dans la bibli qui m’a fait pensé à une partie de cache cache avec des gardes dans Ocarina of Time. C’est quasi hystérique, saccadé, monté avec mes pieds franchement (et encore, y aurait eu plus de plans séquences). Je n’en reviens pas que ce soit le même réal que sur la Battle of the Bastards… je sais pas ce qu’on lui a filé entre temps, mais ça n’a pas bien fonctionné.

    Bref on est content, les gentils ont gagné et ils sont tous en vie, merci pour eux (ok y’a eu des morts, mais tout le monde s’en fout franchement), le bien a triomphé du mal comme dans tout bon scénario hollywoodien…
    Si vous aimiez bien Cersei, attention spoiler : elle va bientôt mourir.

    • Bob

      1 mai 2019 at 10 h 29 min

      Mdr

    • Lusso

      1 mai 2019 at 11 h 51 min

      Après honnêtement une saison 7 où on se serait contenté de voir les marcheurs blanc déglinguer le monde entier ça aurait nul à chier non ?

      Et t’aurais voulu que le NK découvre qu’il avait un cœur et qu’en fait il aimerait se faire de nouveaux amis peut être ?

  72. valyria

    30 avril 2019 at 17 h 25 min

    Le roi de la nuit a été créé par les enfants de la forêt et c’est avec un poignard en obsidienne que le sacrifice est fait.
    L’acier de Valyria cité antique qui existe depuis 5000 ans avant d’être détruite par les volcans, cataclysmes naturels, le sacrifice a eu lieu par les enfants de la forêt il y a 8000 ans, donc pas d’acier valyrien à cette époque.
    Pour le reste beau visuel, scénario mauvais, que ce soit le plan d’attaque, les personnages principaux protégés à outrance, Jon qui ne sert à rien, Daenerys pas plus.
    Bran aux abonnés absents.
    merci Mélisandre, Jorah et Theon pour élever un peu cet épisode le plus médiocre de la série depuis la saison 1.

  73. SophieM

    30 avril 2019 at 17 h 45 min

    Bonjour à tous,
    Merci pour cet article dont je partage l’essentiel.
    En revanche je trouve logique d’un point de vue strictement politique que ce soit Arya qui tue le Night king, même si les prophéties ne le prévoyaient pas (m’enfin une prophétie, ça se déjoue aussi)
    Si Daenerys avait occis le vilain (j’avais lu cette théorie quelque part), imaginez un peu le melon de la reine Dothraki, une Targaryen en plus ! Le Nord (et pas seulement Sansa) n’aurait jamais pu le lui pardonner ; par honneur il ne plierait pas d’avantage le genou si elle s’emparait du Trône de Fer et ce serait la guerre.
    Si c’est Jon Snow qui l’avait fait, c’est presque pareil ; mi Stark mais quand même descendant du roi fou et héritier légitime des Targaryens. Pas sûr que son engagement auprès des Nordistes aurait suffi à ce que le Nord ravale sa fierté et trouve un arrangement avec lui s’il s’avère que c’est Jon qui s’empare du Trône.
    En revanche Arya est une vraie Stark, une vraie Nordiste. En tuant le Night King, elle a permis que tout le Nord (derrière sa propre maison) soit l’acteur principal de la victoire finale contre les marcheurs blancs. Elle donne au Nord un rôle de 1er plan au delà de la contribution de celui-ci en hommes et en matériel. Et cela pèsera (je l’espère) dans la balance quand Daenerys, Jon ou même un.e autre montera sur le Trône, que le Nord décide de se soumette ou qu’il souhaite devenir indépendant.
    D’un point de vue prophétique, l’exploit d’Arya est peut-être bancal.
    Mais d’un point de vue politique il est pertinent pour le Nord.

  74. Philippe

    30 avril 2019 at 17 h 51 min

    C’est tout a fait extraordinaire cette fâcheuse manie des internautes de vouloir absolument étaler leur science et de défaire et refaire se qui a été fait.
    s’étaler sur des pages entières en s’affichant comme des critiques avertis de cinéma, sans bien sur posséder le moindre master en Etudes cinématographiques ou encore de Master Professionnel Didactique de l’image.
    c’est cool internet…. ça donne la parole au « con », tous ceux qui aurai été gentiment refoulé des plateaux télé ou autre éditeurs, ceux à qui ont aurai dit « mais oui bien sur, on vous rappelle, ne vous inquiétez pas, en les ramenant ver la sortie ».
    Vous ne pouvez pas faire comme la plupart des gens en parler avec votre femme ou vos amis comme on fait en sortant d’un cinoch…. non, il faut vous faire passer pour un pro de l’image, et vous étaler devant le plus grand nombre…. moi votre avis , je suis ni pour, ni contre, je le trouve juste pathétique !
    Car un spectacle, on le regarde pour ce qu’il est et pas pour ce que l’on « aimerai » qu’il soit.

    • Vincent

      1 mai 2019 at 9 h 59 min

       » Un spectacle, on le regarde pour ce qu’il est et pas pour ce que l’on « aimerait » qu’il soit. »

      Crétin du jour.

      (J’ai corrigé ta faute d’orthographe)

    • Rymmia

      1 mai 2019 at 10 h 27 min

      Il existe une astuce incroyablement ingénieuse pour s’éviter des souffrances inutiles et des moments qu’on a pas envie de s’imposer : ne pas lire ce qu’on a pas envie de lire.
      Ça se décline sur pleins de choses d’ailleurs : ne pas côtoyer des gens qu’on aime pas, ne pas acheter des brocolis si on déteste le goût des brocolis, changer de chaîne quand on aime pas le programme qu’on regarde, changer de site web et ne pas se taper la lecture de 120 commentaires quand on a même pas envie d’en lire un etc…

      Ne me remerciez pas pour l’astuce, je suis tellement honorée d’avoir pu partager ce petit conseil, moi qui ne suis qu’une médiocre petite « conne » efrontée.
      J’ai tellement honte d’avoir osé échanger et communiquer sur nos divergentes opinions avec des gens ouverts d’esprits et dans la bonne humeur !

    • Kolov

      1 mai 2019 at 14 h 50 min

      Oui c est bien internet ça donne la parole aux cons. La preuve avec vous. Il y aussi cette manie à venir faire la morale pour tout lorsqu on est pas d accord. Il y a une manière + simple c est de ne pas lire ce qui nous dérange. Je ne savais pas qu il fallait être pro dans un domaine pour pouvoir donner son avis

  75. MercCrypto

    30 avril 2019 at 17 h 55 min

    D’accord avec l’analyse!
    Le contenant est bien, le contenu est plutôt faible… J’ai été capté par l’action et le suspense de l’épisode, mais au final j’ai quand même été déçu. Dans les saisons précédentes on fait un gros hype au tour des origines de Jon, du mariage secret, des prophéties à sont endroit, il l’on même ressuscité! tout ça pour quoi au final? Pour foutre la merde entre lui et Dany à cause de leur origine? il l’on ressuscité pour ça ? vraiment?
    Déjà que le personnage de Bran apporte pas grand chose à la série, là il va être complètement inutile!
    La mort de Melissandre, ou son suicide… est-ce qu’elle était vraiment obligé de retirer son collier et mourir? au finale le personnage n’aura servi à rien! à part de dire à Arya d’aller tuer le Night King… Un autre personnage qu’on a vu marcher, marcher, marcher, faire des symboles avec des corps mutilés, pour finalement se faire tuer d’un coup de dague? (d’ailleurs cette dague, je n’ai pas revu l’épisode, mais Arya ne l’avait pas donnée à Sansa au début de l’épisode? ou c’était une dague d’obsydienne qu’elle lui donne?)

    Personnellement je crois que c’est une diversion. Et si le Night King n’était pas mort? et si c’était jsute une lueur d’espoire pour les habitants de westeros. Ils croient avoir gagner la guerre contre le NK , mais j’en doute (enfin j’espère entk). Le prochains épisode guerre contre Cercei et les 2 derniers encore une guerre contre le NK fait son come back et les prophéties se réalises. À moins que se soit guerre contre Cersei, puis guerre entre Jon et Dany (ou le nord et Dany)

  76. JOE

    30 avril 2019 at 19 h 00 min

    A partir du moment ou la bataille entre les morts et les vivants se situe à ce moment de la saison et à moins que celle-ci ne se déroule sur plusieurs épisodes,il y avait fort à parier que la fin allait en mécontenter plus d’un, c’était la disparition des uns ou des autres avec une éventuelle alternative d’une minorité vaincue arrivant à prendre la fuite, je n’y crois pas, mais çà seul l’avenir nous le dira. Je ne pense pas que les scénaristes aient pensé une seule seconde à faire périr le fleuron des personnages de la série à ce moment de la saison, alors quoi, après avoir anéanti Jon et les siens, le roi des morts aurait fondu sur Cersei et son armée au quatrième épisode ? Non, les vivants devaient l’emporter, pendant une bonne partie de la diffusion, j’attendais l’éclair, l’idée de génie qui allait faire que tout serait bien qui finirait bien, et puis Arya parut, pas vraiment l’idée fulgurante que j’espérais mais bon, je prends tout de même et je comprends tout à fait la déception de certains mais, je le répète, cette bataille pour moi, arrive trop tôt dans cette dernière saison.

  77. Je veux vous claquer des doigts

    30 avril 2019 at 19 h 22 min

    Force est de constater qu’il y aura toujours des mécontents, entre endgame et ça. Soyez content déjà d’être a une époque où fantastique et super heros prennent vie dans nos écrans. Le public francais est sûrement un des moins crédible et le plus détestable.

  78. Ungars

    30 avril 2019 at 20 h 47 min

    Mal regardé ? il faudrait d’abord qu’il y ai quelque chose a voir !!!
    85% d’ecran noir sur 97% d’un épisode de 1h30 NUL A CHIER
    Même avec les volets/rideaux tiré on voit juste QUE DALE il suffit de voir les captures d’écran c’est tout le long de l’épisode comme ça
    UN FOUTU CLAIR DE LUNE ÉTAIT TROP DUR
    UNE GROSSE MERDE
    LE PIRE EPISODE DE TOUTE LES SAISONS
    VIVE LE TELECHARGEMENT / STREAMING

  79. Banana

    30 avril 2019 at 20 h 54 min

    Bonne ambiance ici, sympa, décontracté – pas du tout agressif.

    Bon, sinon je m’amuse beaucoup de ceux qui estiment que « le Night King tué par une gamine avec un picot, c’est franchement trop naze »… Et qui ont néanmoins regardé chaque épisode de chaque saison 4 ou 5 fois, lu les livres 10x, etc.

    Je m’explique : GoT nous a habitué a des retournements de situations bizarres, des culs-de-sac scénaristiques, des alliances contre nature, des morts soudaines, des disparitions rapides de personnages aimés et charismatiques, des changements d’humeurs et d’attitudes, etc. C’est le sel de cette série : beaucoup d’événements-clés ne se résolvent pas de manière « classique », façon « hollywood »…
    Rappelons-nous de Ned Stark… Combien pensaient qu’il serait sauvé in extremis ?
    Ou les noces pourpres… Qui aurait cru à un tel massacre ?
    C’est la part de réalisme de GoT : parfois dans la vraie vie, les choses cruciales se dénouent de manière presque anecdotique, sans panache ni héroïsme, sans flingues ni explosions…
    Parfois, les grands méchants manipulateurs qui se pensent invincibles meurent tués par leur propre rejeton alors qu’ils font caca, et parfois, les forces du mal sorties de l’enfer, trop confiantes, se font dézinguer par une gamine armée d’un couteau de cuisine qu’ils n’avaient pas vue venir…

    Cet épisode et ce dénouement, finalement, c’est une façon presque ironique de souligner l’inutilité de Jon Snow, l’inefficacité de son héroïsme christique – ça bat en brèche la logique narrative du cinéma hollywoodien (et son principe tellement rabâché de « grand duel final »), pour proposer quelque chose de plus Shakesperien, une mort sale, mais « réaliste » …

  80. Pierre BOUSQUET

    30 avril 2019 at 23 h 02 min

    Outre le fait que on n’y voit rien la plupart du temps dans cet épisode , je rejoins le commentaire initial qui respecte quand même les bons moments émotionnels … mais il y a trop d’incohérences pour le budget de l’épisode… J’aimerai savoir par ailleurs si quelqu’un a repéré durant cette bataille au moins à l’intérieur du fort, le commandant de la garnison fort de sa grosse cuirasse qui est toujours en présence de SANSA à l’épisode précédent pour se faire systématiquement dégager une fois par Tyrion et l’autre fois, par Daenerys ? il est parti avant le conflit ou il refusait de tourner la nuit ? juste pour savoir si quelqu’un la vu …..

  81. JeanMichelpascontent

    1 mai 2019 at 0 h 47 min

    complètement d’accord… un etre quasi-invincible nous attaque? Pas de problème! Donnez à Arya la faculté de voler, un canif et hop! Voilà des glaçons!

  82. Arnold

    1 mai 2019 at 6 h 38 min

    1000 000 de fois d’accord avec tout cela…
    Résumer ma fin du roi findus en un coup de dague, après des dizaines d’épisodes où rien que l’évocation de son nom nous glaçait le sang, c’est juste incroyablement débile ! C’est aussi prendre le spectateur pour un débile. Une suggestion, un roi invincible qui aurait été défait de toutes ses armées en perdant par exemple son pouvoir de contrôle ou de conversion sur les macchabées.
    Autre suggestion, plus tactique celle-la, pourquoi ne pas avoir envoyé les 2 dragons en première ligne. Les attaques aériennes ne précèdent-elles pas les affrontement au sol dans tous les conflits ? A croire que les scénaristes n’ont jamais vu aucun film sur le 2nde Guerre Mondiale… ??? Et pourquoi ne pas les avoir envoyés cramer l’armée des morts qui attend sagement que le feu des fossés ne s’éteigne ?
    Bref, trop d’imprécisions et de contradictions dans la proposition militaire de cet épisode.
    Super déçu ! ! ! !

  83. Beaumont

    1 mai 2019 at 7 h 32 min

    Il y a quand même une certaine logique à ce que se soit la gamine qui a subit l’entrainement d’assassin chez un maitre de l’illusion qui tue le grand méchant, et pas un Sam qui aurait fait moins de 5 secondes au 100 m , ou un All- Bran avec un double bénéfique qui serait arriver à fond les bananes sur un fauteuil de compète !!

    Après je m’étonne des nombreuses interrogations sur le maître de la nuit et ses motivations : il n’est plus humain que je sache ! Il est là pour détruire l’humanité point barre. On sait comment il a était créé, par qui et dans quel but (!), et surtout pourquoi il en veut à Bran, une corneille à trois yeux, qui a été capable de voir le passé et donc connait la vérité.

    Après, encore une fois, on parle on parle, mais personne, je dis bien personne, n’a eu le moindre petit mot pour les pauvres gars qui vont devoir nettoyer Winterfell !! Là, avec les normes ISO 99999, ils peuvent faire une croix sur leur 1 et 8 mai !! J’espère au moins que les gens du nord donneront minimum une pièce d’or quand ils passeront pour les calendriers !!

    • Glim

      7 mai 2019 at 9 h 47 min

      J’ai ri.

  84. Peno

    1 mai 2019 at 7 h 53 min

    Personnellement comme dans toute la série mais encore plus dans cet épisode je n y ai vu que des métaphores de la vie avec des cellules cancéreuses ( les marcheurs blancs) avec chaque organes vitaux qui se defendent… les 7 couronnes.les dragons brûlants les cellules.(les rayons) avec même un dragon qui brûlent les bonnes cellules … l appel à un faiseur de secret (la dame rouge) qui crée un garage au mal par des prières. Et sous l arbre rouge … le coeur ! Qui une fois atteint par la maladie meurt ! ( ne voit on pas avec le coeur) les corneilles ? C est ma petite voix intérieur qui me le dit ( le nain) …. à la fin de l épisode 3 le cancer à l air battu … mais ce n ai qu une rémission…..

  85. Mao

    1 mai 2019 at 8 h 33 min

    Vous sous estimez un peu Arya et surestimez un tantinet Bran.
    Bran n’a qu’un pouvoir mnésique: son don d’ubiquité le rend par omniscient.
    Et Arya est bien  » sortie de l’enfer ». N’oublions pas qu’elle a été/ qu’elle a presque été/ qu’elle est une sans visage.

  86. Ahabel Nab

    1 mai 2019 at 8 h 47 min

    Je pense que chacun d’entre nous avait une théorie ou une envie de voir telle ou telle situation ( la mort du roi de la nuit , bataille sanglante , etc) certains donc ont été déçus d’autres non .
    Moi je suis mitigé .
    Je m’attendais à beaucoup plus de pertes et fracas , donc soulagé de ce côté là ( perte de perso et biensur la victoire) .Par contre que La bataille avec les morts ce soit si vite déroulée et terminée oui un peu déçue .
    Je pense aussi qu’on attendait beaucoup de cette bataille qu’on a laissée Cercei de côté et Elle prépare quelque chose ( on le sait ) mais quand même on peut s’attendre à tout avec elle . Soit je m’attend a encore de la fight mais ça va faire court en 3 épisodes , soit les scénaristes vont jouer plus sur les personnages les maisons (sur de la trahison par exemple ( pourquoi pas Daenerys , après tout elle le veut son trône et maintenant qu’elle sait pour Jon; ça pourrait être pas mal comme revirement de situation ) voilà je pense à des revirements de situation de ce style .
    Et par pitié que Quelqu’un tue Cercei mdrr ( j’aimerais bien par Jaime ou Daenerys )

  87. Cydjy

    1 mai 2019 at 10 h 48 min

    Après 15 minutes à me demander pourquoi mon écran avait un aussi mauvais rendu, et le reste à me dire : ok sympa le visuel la fin va être grandiose, je suis finalement (comme vous tous) déçue de cet épisode 3 (si ce n est de l’ensemble de ce début de saison 8 (dont nous venons de passer la moitié…).
    Pour ma part j’ajouterai :
    – Sansa et Thirion que passent pour des couards cachés derrière un caveau tandis que les enfants de Winterfell se font massacrés. Pourtant Sansa sort de son manteau une dague en verre dragon et Thirion semble lui faire tendrement ses adieux, on peut alors penser qu’ils vont se battre (comme ils ont déjà su le faire en d’autres occasions) … bah non, image suivante ils ont juste rejoint une autre planque ! J ai le sentiment qu’une scène a été coupée faute de temps ??
    – les loups du Nord (celui de John et Arya) je m attendais à leur vrai retour dans cette bataille pour la survie du Nord surtout en tant qu emblème de Winterfell. Bon ça c’était ma théorie…
    – le symbole laissé par les marcheurs lors de lors de leur passage et que l’on distingue à plusieurs reprises dans les saisons précédentes : aucune réponse ! Ou ai je loupé quelque chose ?
    En tout cas merci pour cet article et tous les commentaires car par chez moi tout le monde semblait avoir adoré !
    FAN OK mais pas aveuglément

  88. Fred

    1 mai 2019 at 11 h 15 min

    Vos petites théories moisies au sujet du night king ne se sont pas concrétisées alors vous démontez l’épisode?
    Dans tous vos commentaires négatifs je ne relève que des gens frustrés parcqu’il n’ont pas vu venir ce qui allait se passer…
    Et ensuite y a les lecteurs de roman qui veulent de donner un « genre »
    J’ai aussi lu les romans et j’adore cette serie!
    Arrêtez de tout décortiquer et prenez-le pour ce que c’est! Une belle fiction!
    Vous vous gâchez le plaisir et surtout vous gâchez celui des autres…

    • Rymmia

      1 mai 2019 at 14 h 35 min

      M’enfin, je comprend pas….
      Certes il y a quelques commentaires virulents mais dans la majorité des cas, les gens échangent juste leurs points de vue sur l’épisode, sans pour autant rabaisser ceux qui ne sont pas du même avis qu’eux.
      Vous êtes autant insultant envers vos proches s’ils ont le malheur de ne pas apprécier un film que vous auriez aimé ?
      Je ne comprends pas pourquoi tant d’agressivité, et d’irrespect ?

      Je suis moi-même en amour de cette série, j’admire énormément de choses, et même si cet épisode m’a déçu je ne remets pas en cause la série entière.
      Mais pour autant, je ne mets pas à traiter les personnes de frustrés, moisis parce qu’ils émettent des critiques que je ne partage pas !

      Par ailleurs, je n’arrive définitivement pas à comprendre pourquoi vous avez cliqué sur cet article, qui s’intitule « le droit d’être déçu », prit le temps de le lire, ainsi que tous les commentaires puisque vous dites que cela vous gâche le plaisir ?

      J’avoue là, je n’arrive pas à comprendre ce paradoxe masochiste alors que les articles, blogs et autres médias qui ensenssent l’épisode sont pourtant légion et vous apporteraient satisfaction sans vous gâcher quoique ce soit. Tout le monde serait content !
      C’est bête hein ? Mais finalement, se faire du bien (et surtout, ne oas se faire du mal), en fait, c’est supra simple et ça ne dépend que de VOUS !

      Pour ma part,je prenais plaisir à lire les différentes opinions, théories … car ça semblait pour une fois se faire sans trop de jugements ni d’insultes (au début malheureusement…)
      Durant les 7 premières saisons, j’ai volontairement choisis de ne jamais lire un seul article concernant GoT car je ne voulais pas me spoiler la série, ni, comme vous le dites, me gâcher le plaisir.
      Jamais il me serait venu à l’esprit de me forcer à cliquer sur un article que je ne voulais pas lire, juste pour laisser un message rabaissant et insultant et me plaindre aux gens de… ben d’avoir écrit un contenu que j’ai parfaitement le choix de ne pas lire si j’en ai pas envie !

      Vraiment, le net, les réseaux, ça fait perdre tout sens logique…
      Vous ne réalisez même pas que l’élément qui gâche le plaisir d’un échange cordial entre gens conssentants sur un sujet annoncé, c’est vous, par votre méchanceté…
      Si vous avez eu une mauvaise journée, j’en suis sincèrement désolée pour vous mais sachez que derrière l’écran, il y a des êtres humains qui n’y sont strictement pour rien et qui n’ont pas à subir vos humeurs en se faisant gratuitement insulter.

      • Lusso

        2 mai 2019 at 16 h 35 min

        C’est quand même incroyable que parmis tous les commentaires haineux et insultants de l’article, vous choisissez le plus soft et respectueux pour déverser toute votre bile….

        • Rymmia

          6 mai 2019 at 13 h 09 min

          Je ne reçois pas toutes les alertes des commentaires car beaucoup avaient basculé dans mon dossier « spam » donc désolée si c’est tombé sur vous alors qu’il y avait sans doute « pire que vous » comme vous dites mais c’est votre message que j’ai lu, et il s’avère que votre message n’est pas très respectueux.
          Je n’ai rabaissé personne dans aucun de mes commentaires, y compris dans ceux qui ont un avis contraire au mien et je trouve dommage que la réciproque ne se fasse pas.

  89. zeb

    1 mai 2019 at 12 h 15 min

    et si le night king au lieu de vouloir tuer Bran voulait lui faire allégeance en lui tendant son épée…

  90. Vincent

    1 mai 2019 at 12 h 51 min

    Bon, je vous conseille plutôt de vous intéresser à l’écriture de scénario et d’être un peu logique au lieu d’imaginer des théories, très à la mode dans le ciné d’aujourd’hui. Comme si les films ou séries ne suffisaient pas, qu’il fallait imaginer des trucs n’ayant au final rien à voir avec la série elle-même. Vous pouvez imaginer des milliers de théories loufoques basées sur absolument rien du tout, c’est facile. Comprendre l’écriture de scénario par contre, ça demande d’étudier.

    N’empêche que:
    1. On savait que cet épisode était LA bataille. Soit les marcheurs blancs gagnaient et c’était la fin de la série, soit et c’était sûr à 100%, ils perdaient vu qu’il reste trois épisodes. Bah ils ont perdu. Rien de surprenant, ils allaient pas se battre pendant quatre épisodes. La cœur de la série a toujours été la politique, les échanges, les personnages, pas les batailles.
    2. On savait aussi que le seul moyen de vaincre les marcheurs blancs quasiment invincibles était de tuer le roi de la nuit. Donc là aussi, c’était sûr à 100%, toute la bataille était perdue d’avance jusqu’à ce que quelqu’un le tue. Ça aurait pu être Jon, ou Jaime, c’était Arya. Un très bon choix. Certes, la façon dont elle débarque est un peu étrange, mais justement surprenant. Une sorte de Deus Ex Machina, sauf que c’était le seul personnage a justement être capable de se faufiler jusque là. Tout son parcours est basé là dessus! Et se demander comment elle a fait pour être s’y forte, franchement??? Vous croyez que tout ce qu’il se passe chronologiquement dans la série vous le voyez??? Ce n’était là non plus pas une surprise, du tout.
    3. D’un point de vue purement scénaristique, les marcheurs blancs n’ont jamais été autre chose qu’une excuse pour les différents groupes de devoir s’unir. Rien de plus. S’attendre à plus, c’est ne pas comprendre comment une histoire fonctionne (comment elle est écrite, où elle va, quel est le rôle de chacun, etc).

    Les gens déçus le sont à cause d’eux-même, pas à cause de la série qui a justement délivrer un épisode logique qui va parfaitement avec le reste de la série.
    Mais arrêtez de critiquer bêtement la série à cause de VOS théories.

    • Cydjy

      1 mai 2019 at 13 h 20 min

      Bonjour Vincent
      Tes points sont exactes (pour le 3 je pense qu ils sont plus que ça) mais le titre de cet article est simplement « le droit » d’être déçu par cet épisode et pour certains d’entre-nous c’est le cas. Cet épisode même s’il est visuellement bon, est bien en dessous de ce qui a pu nous être proposé dans les saisons précédentes au niveau scénaristique. Ce qui ne remet pas en cause la qualité de l’ensemble de la série que nous adorons tous.

    • Bob

      1 mai 2019 at 16 h 34 min

      Salut Vincent,

      d’accord avec tout ce que tu écris. Petite remarque, juste pour enquiquiner, mais on peut être déçu par la série / l’épisode avec de *bonnes raisons*. Justement en lien avec ce que tu dis, mauvaise écriture, etc. et encore une fois, tu as tout à fait juste, il faudrait savoir justifier, argumenter, illustrer son avis avant de traiter les autres de de « con » ou « d’idiot ».

      Bref, juste pour dire que bien souvent tu as raison mais il ne faut pas tomber dans le travers inverse, ce n’est pas parce que la critique de captain et de beaucoup de gens ici est franchement bof, facile et rapide que lorsqu’on a des attentes différentes ont ne comprends pas.

    • Dragonic

      2 mai 2019 at 14 h 36 min

      « Soit les marcheurs blancs gagnaient et c’était la fin de la série, soit et c’était sûr à 100%, ils perdaient vu qu’il reste trois épisodes »
      C’est complètement débile comme réflexion.
      Un contre-exemple tout bête : les marcheurs blancs gagnent la bataille : Bran est tué, d’autres héros sont tués, par exemple tous ceux qui étaient dans la crypte (adieu Thyrion, Sansa, Varys). Daenerys est blessée et meurt peu de temps après en demandant à Jon de sauver Westeros et prendre le trône en son nom et le sien. Du coup un petit groupe de héros s’enfuit vers les îles de Fer reprisent par la sœur de Théon. S’en suit deux épisodes de préparation à une grosse bataille finale marcheurs blanc VS Cersei VS Jon à Port-Réal.
      En quoi c’est si improbable un tel scénario ? C’est même bien plus cohérent à l’ambiance initiale du show et du livre que ce dernier épisode qui contient des situations vraiment incohérentes, zéro stratégie, et où la menace est vaincu clairement trop facilement face à ce qu’elle représente depuis le début.

      • Lusso

        2 mai 2019 at 16 h 19 min

        Euh non Dragonic ton scénario ne tient absolument pas la route. Comment veut tu que Jon ait le temps de préparer une nouvelle armée (qui ne sera jamais aussi importante que celle qui combattait à Winterfell) et de forger des milliers de nouvelles armes en verredragon avant que les marcheurs blancs envahissent Westeros ? Cersei n’a aucune chance contre eux.

        Une victoire des marcheurs blancs à Winterfell était simplement la fin de l’humanité. Les derniers épisodes aurait juste montré des scènes de carnages et la mort de l’ensemble des personnages qu’on suit depuis le début.

        • Dragonic

          3 mai 2019 at 10 h 54 min

          De l’aide y en a sur l’autre continent. En voyant que la compagnie dorée est parti vers Westeros, peut-être qu’ils sont en chemin en renfort surprise. De plus il n’est pas nécessaire d’avoir une grande armée pour défaire les marcheurs blancs, une bonne stratégie concentrée sur le roi de la nuit ou les commandants suffit (et justifiant au final un peu plus qu’un simple coup de poignard)! Et quand je disais Marcheurs VS Cersei VS Jon, ça peut être que l’équipe de Jon arrive en plein milieu de la bataille pour aider dans un moment décisif, sans forcément avoir à combattre l’armée de Cersei sur cet instant.
          C’est quoi votre problème en fait ? Vous n’arrêtez pas de dire que c’est pas possible comme scénario alors qu’on vient d’avoir la preuve du contraire avec Arya qui a arrêté toute l’armée des marcheurs à elle seule d’un ptit coup de poignard.

  91. Kolov

    1 mai 2019 at 15 h 00 min

    Je crois bien qu il a précisé qu il n était pas déçu parce que ça ne rejoognait pas ces théories ou d autres. Et il y a quand même des points positifs soulignés dans l article à commmencer par la réalisation. On peut relever certains points plus negatifs ou il faut dire que tout est parfait pour ne pas froisser les fans?

    • Bob

      2 mai 2019 at 0 h 54 min

      Sans exiger qu’il ait un avis positif sur l’épisode ce serait idiot), on peut demander tout de même ce qui le fonde a affirmer telle ou telle chose. De plus, analyser une œuvre ce n’est pas confronter ses envies personnelles avec les choix des auteurs, encore moins ses propres hypothèses (les tentatives d’explication des fans ne sont pas des théories) appuyées sur peu de choses ou alors des « c’est évident », ou « un enfant de 5 ans… ».
      Vous avez tout à fait le droit de ne pas avoir apprécié, et quelque part tant mieux, nous ne sommes pas tous des copies. Mais on a le droit de demander des comptes aux personnes affirmant des choses pas évidentes du tout.

  92. Vic Vega

    1 mai 2019 at 18 h 06 min

    Je pense qu’il est délicat de critiquer le scénario de cet épisode tout simplement parce qu’à mon sens il n’a pas de scénario. Si on fait l’analogie avec le Seigneur des Anneaux, cet épisode d’une heure serait l’équivalent de la bataille finale, le coup de poignard d’Arya étant l’équivalent de la chute de Gollum en annihilant en une seconde l’ensemble des armées ennemies.
    Il a donc fallu étendre cette bataille pour qu’elle entre dans le format d’un épisode et plutôt que d’en profiter pour en faire une histoire en soi, les showrunners ont opté pour une suite de saynètes épiques et en grande majorité surréalistes (dans le sens non réalistes). La charge des Dothrakis (excusez moi si l’orthographe est défaillante, j’aime beaucoup la série mais je n’en maîtrise pas toutes les arcanes) n’a effectivement aucun sens sur le plan tactique, et j’avoue avoir trouvé l’usage simultané des catapultes absolument ridicule; la distance parcourue par les chevaux est largement supérieure à la portée des armes qu’on nous a montré à l’écran. Un exemple typique où la beauté visuelle prend le pas sur la crédibilité.
    En toute logique, une attaque commune des deux dragons destinée à décimer les flans des marcheurs blancs semblait la meilleure option, alors qu’on voit les dragons intervenir au beau milieu de la bataille, tuant a priori aussi bien des marcheurs que des vivants.
    Quoi qu’il en soit, toute stratégie était vouée à l’échec, ce qu’on nous montre uniquement à la fin quand le chef des marcheurs relève d’un petit geste anodin tous les morts, ceux qui étaient déjà dans ses rangs et tous les nouveaux qui s’y sont ajoutés. Là j’étais carrément à deux doigts de m’étouffer de rire. Si encore on nous avait montré qu’un tel geste puisait dans son énergie et l’affaiblissait et qu’il devait donc l’utiliser avec parcimonie, passe encore. Mais non, il relève quelques dizaines de milliers de morts aussi simplement qu’il se cure le nez.
    On peut lister d’autres incohérences dont beaucoup sont soulignées dans cet excellent article et je pense même que son auteur a levé un peu le frein 🙂
    * La résistance du siège et d’une poignée de héros face à des milliers de morts-vivants dans l’enceinte de Winterfell… Cela crée un terrible faux suspense, ils sont au delà d’un péril mortel, il est de toute façon impossible de survivre à 1 contre 100 (et je suis généreux), donc que certains s’en sortent c’est de la poudre aux yeux
    * La résistance de Theon est encore pire. On voit qu’ils sont une demi douzaine autour de Bran, sans murailles ou protection, et ils résistent de longues minutes avec un Theon qui soudainement devient plus rapide que Legolas pour décocher des flèches et un Bran qui semble se demander quelle pizza il va commander le soir (je souligne au passage l’absence totale de charisme de Bran dont le silence et les non-dits permanents lui confèrent davantage un rôle d’un faire-valoir autiste qu’une pièce maitresse qu’il faut absolument préserver). Personnellement je n’ai pas du tout compris pourquoi le patron des marcheurs blancs devait absolument s’occuper de son cas, jusque là Bran ne semblait pas l’avoir gêné dans sa progression…
    * Jon contre le dragon jouant à cache-cache. Là c’était carrément la scène WTF? Je me suis même demandé si à un moment ils n’allaient pas poussé le ridicule jusqu’à montrer Jon décapitant le dragon
    * Je ne reviens pas sur la tyrolienne mais je suis entièrement d’accord avec l’auteur de l’article. Il aurait été cool de nous montrer Arya progressant jusqu’au boss final. Au fait, si un coup de poignard dans la cuisse a suffi, peut être qu’une flèche avec une pointe de la même matière était plus simple…
    En dehors du côté visuel et de quelques bons passages de mise en scène, ma déception sur cet épisode fut donc grande et amère. La psychologie des personnages a été évacuée, chacun a fait ses trucs dans son coin, quelques grands seconds rôles sont morts pour faire un peu de « shock value » à moindre frais mais on est loin des décisions radicales des premières saisons où un personnage principal pouvait mourir à tout moment. C’est un peu comme lorsque le dragon mort-vivant a détruit le mur millénaire en une seconde, l’impression triste d’un « tout ça pour ça ».

  93. valyria

    1 mai 2019 at 18 h 43 min

    Est-il possible de poster un message ici sans qu’il soit supprimé ?

  94. valyria

    1 mai 2019 at 18 h 46 min

    Visiblement on ne peut pas être négatif sur cet épisode…

  95. valyria

    1 mai 2019 at 18 h 48 min

    Non, nous ne sommes pas des frustrés comme certains le prétendent parce que nos théories ne se
    sont pas réalisées ou que nous n’aurions pas eu ce que nous attendions d’un épisode censé être
    époustouflant, grandiose, etc…
    C’est juste que le visuel est beau, mais le scénario médiocre après pas la peine d’insulter ceux
    qui n’ont pas apprécié cet épisode, le plus mauvais de la série GOT.
    Le scénario est creux, pas de plan de bataille depuis le début de l’épisode, des personnages
    protégés à outrances, Arya une tortue ninja sortie de nulle part et le méchant présenté dès la
    première scène de l’épisode 1 de la saison 1 pulvérisé en un épisode.
    Arya n’est pas Jaqen H’Ghar le vrai sans visage, il faut arrêter de dire n’importe quoi.
    Nous avons le droit de ne pas aimer si peu et de ne pas nous en contenter.
    PS : le genre de Game of Thrones est Fantasy médiévale, drame
    il faut le préciser certains ont oublié, même si les livres de GRR Martin traîte de politique
    comme la série d’ailleurs, rien que le nom « Game of Thrones », mais le genre Fantasy c’est Fantasy,
    hein…
    C’est quand même fou de voir la masse ou parfois des minorités imposaient leur point de vue aux
    autres.

    • Bob

      3 mai 2019 at 14 h 53 min

      « C’est quand même fou de voir la masse ou parfois des minorités imposaient leur point de vue aux
      autres. » Heureusement tout ça c’est du passé 😀

  96. valyria

    1 mai 2019 at 19 h 07 min

    @Vincent vous êtes un téléspectateur émérite pour sûr, trop intelligent pour le commun des mortels.
    Mais la série GOT comme les livres ont pour genre fantasy médiéval, drame.
    Pas que Cersei à la montagne, Cersei dans le château, Cersei à la plage, Littlefinger par ci, Olenna Tyrell par là, Tywin Lannister et j’en passe…

  97. valyria

    1 mai 2019 at 19 h 14 min

    je vous cite,
    « – Bon, je vous conseille plutôt de vous intéresser à l’écriture de scénario. »
    La bague du jour, justement dans le 8*3, il n’y a pas de scénario digne de ce nom, crédible, cohérent, mais visiblement la cohérence n’est pas un critère pour vous et pourtant…
    Je parle de la cohérence de la série aussi dans sa globalité depuis la saison 1 épisode 1.
    Pas depuis que la série n’a plus les livres comme support, comme trame globale même si elle s’en était écartée pour certains passages.

  98. Nepomuk3000

    1 mai 2019 at 22 h 47 min

    j’suis bien d’accord… par contre côté musique, moi je trouve qu’ils en ont bien bâclé quelques unes. Des synthé bien pourris qui sont censés ressembler à des violons, des rythmes pop…

  99. biboutes

    2 mai 2019 at 10 h 48 min

    SVP , pouvez-vous écrire Jon et pas John ? Merci pour lui ! 🙂

  100. fl13

    2 mai 2019 at 12 h 02 min

    C’est un bon épisode mais quelques incohérences au niveau de la forme et non sur le fond.L’intrigue est basé sur une lutte de pouvoir c’est sur mais dès le premier épisode lutte entre celle des morts et des vivants. Sur la forme, on nous parles du fameux « Winter Is Coming » tout le long des saisons. A l’intervention du roi de la nuit dans la fin de la saison 7, sa première donc, on s’aperçoit de sa force lorsqu’il envoie sa lance sur vous savez qui. La première incohérence (qui n’en est pas une), est lorsque le night king se retrouve pour la troisième ou quatrième fois, face à face à Jon Snow, se n’est pas le fait qu’ils se retrouvent face à face, mais le fait que les morts l’entourent par centaine. On pourrait se dire que le night king n’a aucune revanche personelle à prendre contre Jon Snow, et que c’est pour ça qu’il ne contrôle pas les morts pour le tuer(comme il le fait lorsqu’il est sur le zombi-dragon) et en faites c’est ça il se moque totalement de Jon Snow et il se dit qu’il finira par rejoindre son armée tôt ou tard et c’est là ou je dis que c’est pas vraiment une incohérence. Le roi de la nuit et son armée n’ont aucune stratégie autre que celle du combat et de la « résurrection ». Le roi de la nuit a une vision manichéenne et la plus simpliste qui soit, celle de combatre, contrôler et réssuciter les morts, il ne fait pas sa petite liste comme Arya le ferait. La deuxième incohérence qui cette fois en est une, est lorsque Arya arrive à mettre cette dague dans le coeur du night king. Les marcheurs blancs n’ont aucune stratégie, c’est un peu comme la série « The Strain » pour ceux qui connaissent sauf que là le maitre c’est le roi de la nuit. Certains disent qu’au bois sacré, les marcheurs blancs auraient pût former un bouclier autour du NK, pour le protéger d’éventuelle menace, mais lors des apparitions de la série, les marcheurs étaient soit côte à côte, soit derrière lui , mais n’ont jamais eu pour but de stratégie de défense envers lui. Cela est juste dû à un excès de confiance du NK, se croit vraiment invincible, on le voit encore lorsque il est face à Bran. J’en reviens juste à la force, il possède au moins 30 fois la force de Ser Gregor, il possède le reflexe d’un prédator pour attraper Aria à la gorge, il peux comme ça mettre à terre Théon d’une main, mais il n’arrive pas à tuer ou étrangler Arya, c’est juste là ou ça ne va pas. L’incohérence c’est celle d’avoir rendu quelqu’un inhumain, sans fasciès, froid, et de l’avoir rendu presque sympatique en un seul épisode.

  101. Jssyjss

    2 mai 2019 at 18 h 32 min

    Peut-on réellement être tranché concernant cet épisode ?
    Il nous a manifestement proposé ce que l’on attendait : la tension, l’excitation, la crainte, le suspens et la surprise. Et de l’exultation, c’est si rare à la télé. De belles scènes de bataille en pleine nuit (personnellement mon écran rendait très bien l’image, j’ai eu plus de chance que d’autres), un bref mais attendu combat de dragons, la victoire sur les morts tant espérée.

    Mais cet épisode nous a aussi laissé sur notre faim. Au delà du spectacle, et certes le spectacle est très important, c’est vraiment dommage que le fond de la série soit délaissé pour les sensations. L’un n’empeche pas l’autre.
    Là où les premières saisons relevaient d’un scénario avec une grande finesse, on sentait la maitrise, on sentait qu’on allait quelque part, à un endroit précis et que les scénaristes savaient exactement comment nous y mener tout doucement.
    Passons sur les motivations des marcheurs blancs, leurs symboles et 0 réponse… Là, je me dis juste qu’ils ont fini par céder aux sirènes du divertissement. « Il y a 3 ans on a décidé qu’Arya serait l’élue ». Mais l’élu est exactement le/la même depuis l’épisode 1 de la saison 1. Pourquoi l’avoir changé il y a 3 ans? Pour faire des surprises? Honnêtement qui aurait été déçu que Bran donne la clé de la victoire contre les marcheurs blancs et que son épopée ait un but précis ? Qu’il éclaire un peu son monde de tout ce qu’il a appris après un périple de plusieurs saisons ? Que Tyrion ait mis une nouvelle et peut-être dernière fois ses compétences de stratège à l’oeuvre ? Que les dragons de Daenerys aient une utilité, un destin plus mystique que celui de bruler des soldats Lannisters ou des rangées de zombies sans faire aucune différence ? Et oui : que Jon se retrouve face au NK ! Même si on pouvait s’y attendre, on le tease depuis si longtemps ! Est-ce que ça aurait rendu l’épisode si déplorable d’avoir un combat de titans entre les deux ? J’adore l’évolution du personnage d’Arya et c’est clairement lui faire honneur que de lui avoir laissé le privilège de tuer le NK, mais c’est aussi bien dommage pour les personnages dont le destin était lié à lui au point des les faire ressusciter ou de leur permettre de faire revenir les dragons au monde, pour rester complètement dans l’ombre au final. ça n’a juste pas de sens, c’est un fait c’est tout. Jon n’a pas été ressuscité pour le trone dont il se fout et Dany n’a pas eu ses dragons pour tuer Cersei avec… Alors pour quoi ?? Ba rien. Faire une grosse armée. Très bien…

    Enfin, à ceux qui dise « vous êtes dégoutés parce que votre petite théorie n’était pas bonne ». Euh oui on peut voir ça comme ça oui. Mais quand une série balance cette théorie de la saison 2 à la saison 7, pour ensuite l’écarter complètement sans aucune explication………… Ben c’est limite au niveau du scenario, c’est juste un fait. Si vous ne vous posez pas la question de qui est ce Prince qui fut promis, tant mieux pour vous, ceux qui y ont prêté attention depuis des années (parce que les scénaristes le voulaient !) et qui considéraient cela à juste titre comme étant un élément clé de l’histoire n’ont pas tort pour autant.
    On peut aussi se dire qu’une prophétie sert à brouiller les pistes mais c’est tout simplement pas le style de la maison de faire de fausses pistes avec les prophéties, les rêves etc. Les 3 feux/Les 3 montures/les 3 trahisons de Dany : ça se réalise. La prophétie de Cersei et ses enfants morts : réalisée. Les propheties de GoT n’ont jamais été là pour nous induire en erreur mais bien pour nous aiguiller sans jamais nous donner une réponse évidente. Oui elles peuvent être interprétées de 100 façons mais elles ne sont jamais fausses (quid de celle de Mirri Mas Durr et d’une Dany inféconde?). C’est précisément ça qui fait la beauté de l’histoire à mon sens… Mais que certains préfèrent voir une succession d’épisodes à sensations sans se poser de questions sur la cohérence je le conçois aussi. Chacun sa manière de vivre l’expérience !
    GoT reste pour moi de loin la meilleure série jamais créée et probablement pas égalée avant bieeen longtemps. C’est avant tout un chef d’oeuvre et on doit respecter les choix des réal, tout simplement parce qu’ils ne feront pas de fin alternative, que c’est leur show et que puisque c’est tout ce qu’on aura, autant se régaler avec parce que ça reste tout de même du très très bon niveau 🙂

  102. Nesse

    3 mai 2019 at 15 h 08 min

    De toute façon ,la série a décidé de ne pas suivre les livres Arya VS King pourquoi pas .
    Ce qui me choque ,est que Melissandre est MORTE , pourquoi elle.(je l ai autant aimé que détesté)
    Bien malin ,a savoir qui finira sur le trône je pari sur Sansa .

  103. karl

    5 mai 2019 at 14 h 12 min

    bof bof bof…..

    Trop de facilités avec le déroulement du scénario de cet épisode . Les deux épisodes précédent n’étaient que des longueurs sans réel interet. Une fin de saison qui vraisemblablement va être bâclée.
    De toute façon ils ont empoché un max.
    Dommage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests