Google Adsense : l’Afrique attend son fric

Même sur internet, même avec Google, la mondialisation semble parfois avoir ses limites. Témoin cette drôle d’histoire qui concernerait une grande partie du web et des blogueurs africains : selon l’Atelier des Médias de RFI, le programme de publicité contextuelle Google Adsense, utilisé par des millions d’éditeurs de site web dans le monde pour monétiser

Même sur internet, même avec Google, la mondialisation semble parfois avoir ses limites. Témoin cette drôle d’histoire qui concernerait une grande partie du web et des blogueurs africains : selon l’Atelier des Médias de RFI, le programme de publicité contextuelle Google Adsense, utilisé par des millions d’éditeurs de site web dans le monde pour monétiser leurs sites, et qui fait la fortune de Google, ne permettrait pas aux webmasters résidant en Afrique de toucher les revenus gagnés avec leurs sites.


Tableau Fofo et Koudjo (extrait)

C’est en fait le système de paiement qui est mis en cause. Si par ici nous avons le choix du moyen de règlement pour percevoir nos revenus (chèque ou virement automatique mensuel directement sur notre compte bancaire), en revanche Google ne propose aucune alternative aux blogueurs africains : c’est chèque sinon rien.

Or (sauf si cela a changé récemment) un chèque de Google Adsense provient généralement du siège de la société à Montain View, Californie, USA, et il est libellé en dollars, ce qui semble poser un problème insoluble d’encaissement aux banques africaines, y compris les banques d’origine américaine comme la City Bank de Dakar.

Bien sûr Google n’est pas seul en cause et n’est pas responsable des règles bancaires des pays dans lesquels il a des clients, mais il est étonnant, et regrettable que la possibilité de virement automatique ne soit pas proposée.

Google affirme travailler pour résoudre ce problème. En attendant ce sont encore probablement des centaines de webmasters qui ne peuvent percevoir leurs revenus, qui représentent parfois des sommes rondelettes (plusieurs centaines d’euros pour Serigne Diagne et son site Senactu.

L’émission Mondoblog fait le point sur l’affaire, et en a profité pour me poser quelques questions sur la façon de gagner de l’argent avec son blog.

Ecouter le podcast de l’émission Mondoblog :


Nos dernières vidéos

27 commentaires

  1. Il semble que le système bancaire Africain ne soit pas très performant. D’ailleurs, une banque gérée entièrement par téléphone (même les vieux appareils) a été créée : Wizzit. Elle était présente et fort remarquée aux Netexplorateurs 2009.

  2. Eric

    @charles-antoine :
    Non c’est pas marrant, tu sais qu’on empalait les porteurs de mauvaises nouvelles dans l’Antiquité ? 🙂

  3. Le paiement par western Union est possible pour le Maroc et l’Egypte, il est également posible de recevoir son paiement au Maroc par d’autres moyens…

    Ce n’est pas seulement de la responsabilité de google, paypal peut très bien étendre son activité aux pays africains, il le fait de façon partiel dans certain pays d’ailleurs. C’est plus légitime car c’est leur domaine d’activité (banque, envoi et réception d’argent).

    Cela dit, google a surement un énorme manque à gagner

  4. l’autre problème pour les sites africain est que la majorité des publicités proposé sur le site est pour des clients français ce qui réduit le nombre de clicks

  5. zeeta : je ne suis pas d’accord avec toi, car il y a plein des annonceurs africains et marocains.
    Cette émission mondoblog, un lien ?

  6. Ils se refont avec les scams via Western Union sur les sites de petites annonces français.
    Quand on voit qu’Alexa affiche LeBonCoin et Vivastreet dans le top 30 des sites les plus visités au Bénin, on sait comment les petits malins gagnent leur vie là-bas…

  7. Aucun problème de mon côté avec ma banque, je reçois mes chèques Adsense et je dépose le chèque à la banque. Le paiement se fait assez rapidement d’ailleurs (une à deux semaines maximum – le temps que le chèque soit envoyé aux US et approuvé).

    Ma banque est présente dans toute l’Afrique (et surtout l’Afrique de l’Ouest) alors je ne vois vraiment où est le problème.

    Par contre, en effet, Paypal est toujours indisponible dans certains pays d’Afrique mais ce problème est surtout du au fait que les pays africains n’ont pas (ou peu) de lois sur Internet (et la fraude).

  8. En Italie aussi Google offre seulement la possibilité du cheque, le chèque arrive de l’Irelande et cela coute 7 euro pour l’encaisser!

  9. Pingback: Cette semaine, j’ai aussi été énervé par… #25 - Café Froid .net

  10. Qu’est-ce qui empèche google d’ouvrir une boite en afrique juste pour payer les webmaster africains dans leur monnaie locale ?

  11. c’est très dommage d’autant que certains revenus de google « modestes », je veux dire aux alentours de 150-250 euros par mois permettent de faire vivre à temps plein un blogueur africain malgache par exemple !

  12. L'Africain on

    c’est la continuation du colonialisme par d’autres moyens: le monde « civilisé » se contente de piller les ressources de l’Afrique mais la mondialisation s’en fout de savoir comment vivent les africains puisqu’ils ne sont pas des consommateurs important (pauvres) dans ce grand cirque qu’est l’économie du marché mondial !!!

  13. ahmedagadir on

    Vous êtes vraiment des ânes à ne jamais rien savoir… Google a des partenaires dans tous les pays en développement pour faire envoyer des chèques en monnaie locale !

  14. Pingback: James does not make cash. And you won’t either « Technokeys

  15. Où est le problème lol ? on sait que c’est en afrique ou se loge les plus grosses escroqueries du net donc je vais pas les plaindre lol ils se font bien plus d’une autre manière et ca tout le monde le sais.
    c’est pas google qui ne paye pas, c’est leur système bancaire qui fait défaut, j’ai suffisamment été en afrique pour le voir

  16. Le système bancaire est ce vrai très déplaisant en Afrique.

    J’ai déjà reçu un chèque de google à encaisser à la citibanK. Je me suis rendu à la Citibank d’ici à Kinshasa, mais ils affirmeront ne pas avoir le matériel nécessaire pour vérifier l’authenticité du chèque et me donner le montant y inscrit.

    J’ai du me résoudre à bloquer mes paiements jusqu’à la proposition d’une nouvelle méthode par google.

    Ma mésaventure fut même le sujet d’un article sur mon blog : http://blogger-au-bout-du-doig.....ambre.html

    Que de fois c’est énervant d’avoir besoin de quelques euros pour payer sa facture internet et d’imaginer qu’on en a des centaines dans son compte Google mais sans pouvoir y toucher.

    Pour mes autres payements, ebuzzing et autres, une amie canadienne les reçoit pour me les transférer ensuite via wester union. Là encore, c’est parce que mon compte en banque ne dispose pas d’un Iban et que mon compte paypal pourtant vérifié n’accorde pas la possibilité aux habitants de mon pays de récevoir de paiement (on ne peut qu’en faire).

    Pauvre afrique, pauvre RDC, tout pour vous empêcher de toucher des sous, même s’ils vous appartiennent déjà.

  17. bonjour,

    je trouve triste de juger les gens sans les connaitre ou de condamné tous le monde pour la faute de quelques uns heureusement qu’il reste encore plein de jeunes africain qui on de la valeur je pense que les chances doivent être les même pour tous donc sachez que vos petits commentaires sur les africains et leur éthique condamne plein des jeunes en Afrique porteurs de projets très intéressant réfléchissez avant de faire vos commentaires

Répondre