Connect with us

Internet

Google : chiffre d’affaires record pour le groupe Alphabet

Le groupe Alphabet a récemment publié son rapport trimestriel. Ce groupe possède le moteur de recherche Google, mais aussi Waymo, Nest, YouTube, Calico, etc.

Il y a

le

Sundar Pichai CEO de Google
© Virendra Singh Gosain / Hindustan Times - Getty Images

Dans son rapport, le géant a dévoilé un chiffre d’affaires de plus de 33 milliards de dollars célébrant ainsi le plus important trimestre de son histoire. C’est également 21% de plus comparé à l’année précédente.

Google enregistre les plus gros revenus de son histoire au troisième trimestre 2018.

Crédits : Statista

Dix ans plus tôt, Google (Alphabet n’existant pas encore) ne présentait que 5 milliards de chiffre d’affaires au premier trimestre 2008. Cependant, il ne faut pas s’y méprendre, ce ne sont pas les différentes sociétés qui complètent Alphabet qui sont le moteur de ces revenus astronomiques. Google, et principalement son réseau publicitaire suivi de ses autres services tirent les milliards vers le haut.

« Notre activité continue de connaître une forte croissance à l’échelle mondiale, sous l’impulsion de la recherche mobile et de nos nombreux produits qui aident des milliards de personnes chaque jour, » a déclaré Ruth Porat, directrice financière d’Alphabet et de Google dès l’introduction du rapport. « Les revenus de l’alphabet se sont élevés à 33,7 milliards de dollars, en hausse de 21 % par rapport au troisième trimestre de 2017, et nous restons concentrés sur la réalisation des opportunités que nous voyons. »

> Lire aussi :  Google a signé un accord (secret) avec MasterCard pour suivre vos achats

Les GAFAM sont en bonne voie pour avoir un poids financier énorme face à quelques licornes et celles en devenir. Reste à voir si les revenus de Google vont poursuivre leur croissance effrénée ou ralentir face à un certain protectionnisme européen, ou d’ailleurs.

En effet, la Commission Européenne a imposé au géant de réduire la dépendance à ses services sur Android. Cela a pour effet d’ajouter un coût supplémentaire aux fabricants de smartphones qui voudraient installer Firefox et Qwant de base, par exemple. Néanmoins, Google a plus d’un tour dans son sac et ne s’en cache pas. La Chine se présente aujourd’hui comme un eldorado pour le moteur de recherche.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests