Connect with us

Internet

Google déclare la guerre aux faux boutons de téléchargement

Google poursuit ses efforts contre les attaques de type « social engineering ».

Il y a

le

decept

Depuis des années, Google bloque les sites suspects via sa fonctionnalité appelée Safe Browsing. Et en novembre, il a décidé de s’occuper via celle-ci des sites qui font du « social engineering ». Ce type d’attaque consiste à tromper les internautes en les faisant croire par exemple qu’ils sont en train de saisir leurs mots de passe sur Facebook alors qu’en vérité ils sont en train de l’envoyer à un hacker localisé à l’autre bout du monde, ou encore qu’ils doivent installer un logiciel (malveillant) alors que ce n’est pas le cas, pour activer un contenu.

Aujourd’hui, la firme de Mountain View poursuit son action en ciblant cette fois-ci les contenus intégrés sur les sites web, le plus souvent des publicités, qui permettent de faire ce type d’attaque. Il s’agit généralement de faux boutons et si vous fréquentez les sites de streaming ou de téléchargements illégaux, vous en avez certainement déjà vu.

decept

decept

D’ailleurs, si depuis ce matin, vous n’arrivez plus à accéder à des sites comme KickassTorrents (et si vous voyez une bannière rouge à la place d’une liste de fichiers), cela a peut-être un rapport avec cette annonce faite par Google. En effet, comme le rapporte TorrentFreak, depuis aujourd’hui, le site de téléchargement illégal est considéré comme « Dangereux » par le validateur de Google.  Cependant, KickassTorrents ferait déjà le nécessaire pour changer ce statut.

(Sources : 1 / 2 )

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Mr Rigueur

    13 avril 2016 at 8 h 36 min

    Cest du phishing pas du social engineering, qui lui consiste à recuperer des informations pour trouver un mot de passe ou repondre a une question de réinitialisation en se renseignant sur les reseaux sociaux, d’ou le nom.

  2. GamingCloud

    13 avril 2016 at 16 h 22 min

    Quand on connaît un peu le web, faut quand même y aller et se faire avoir par les faux boutons…

    • Eric

      13 avril 2016 at 17 h 50 min

      Oui, quand on connait un peu le Web. Ce qui n’est pas le cas d’une grande partie des internautes, et il faut aussi penser à eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests