Suivez-nous

Navigateurs

Google découvre des vulnérabilités sur les fonctionnalités anti-traceurs et anti-cookies de Safari

Google a découvert des failles sur la fonctionnalité anti-traceurs de Safari. Celles-ci auraient pu faciliter… le traçage des internautes par des hackers.

Il y a

  

le

 

Par

MacBook Pro 15 batterie
© Markus Spiske

L’Intelligent Tracking Prevention de Safari, qui permet de protéger la vie privée des internautes contre les cookies et les traceurs, contenaient des failles qui aurait pu permettre à des hackers de… surveiller la navigation des utilisateurs.

Et celui qui a découvert ces failles, c’est Google. Comme le rapporte le Financial Times dans un article publié cette semaine, les ingénieurs de la firme de Mountain View ont découvert au total 5 failles sur la fonctionnalité de Safari. Et ceux-ci prévoient de détailler ces découvertes dans une publication scientifique.

D’après les explications du FT, ces failles auraient permis à des personnes malveillantes de collecter des informations sensibles sur les habitudes de navigation de l’utilisateur.

La fonctionnalité contre les traceurs aurait pu être utilisée pour tracer les internautes

Les chercheurs de Google expliqueraient dans cette étude que cela est possible parce que le système de protection intelligent d’Apple utilise des informations sur les sites visités. Outre cela, une faille aurait aussi permis de créer des empreintes numériques (fingerprinting) qui permettent de suivre un utilisateur non plus avec des cookies, mais grâce à des caractéristiques de son appareil et de son navigateur. D’autres failles auraient permis de savoir ce qu’une personne a recherché sur les moteurs de recherche.

A priori, ces failles n’ont pas été utilisées et après le signalement de Google, Apple aurait déjà résolu ces problèmes.

D’ailleurs, dans un billet sur le blog de Webkit, publié en décembre, un ingénieur d’Apple remercie la firme de Mountain View. « Nous souhaitons remercier Google de nous avoir envoyé un rapport dans lequel il explore à la fois la capacité de détecter les cas où le contenu Web est traité différemment par la prévention du suivi et les mauvaises choses qui sont possibles avec une telle détection. Leur pratique de divulgation responsable nous a permis de concevoir et de tester les modifications détaillées ci-dessus », lit-on à la fin dans ce billet.

Et de son côté, Google assure que son objectif n’est pas de tacler son concurrent. « Le document technique explique simplement ce que nos chercheurs ont découvert, afin que d’autres puissent bénéficier de leurs résultats », lit-on dans une déclaration recueillie par le Financial Times.

En tout cas, ce n’est pas la première fois que Google découvre des problèmes sur les services Apple. Et parfois, ces découvertes (ou la façon dont elles sont expliquées) enveniment les relations entre les deux entreprises.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
84,4 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests