Google envisagerait de supprimer la barre d’adresse de son navigateur Chrome

L’insatiable quête de simplicité qui est l’une des marques de fabrique de Google mènerait-elle le géant de Mountain View à envisager l’inconcevable ? Selon plusieurs sources, et à supposer que l’information qui a transpiré soit authentique, Google envisagerait de supprimer purement et simplement la barre d’adresse de son navigateur Google Chrome. Des croquis montrant quatre

L’insatiable quête de simplicité qui est l’une des marques de fabrique de Google mènerait-elle le géant de Mountain View à envisager l’inconcevable ?

Selon plusieurs sources, et à supposer que l’information qui a transpiré soit authentique, Google envisagerait de supprimer purement et simplement la barre d’adresse de son navigateur Google Chrome.

Des croquis montrant quatre hypothèse de design d’interface du navigateur montrent que l’une d’elle nommée « Compact » fait abstraction de la barre d’URL en la déplaçant directement dans le haut des onglets.

L’idée ici est de gagner bien sûr de la place verticalement en éliminant l’élément occupant une « ligne », à savoir la barre d’adresse, les boutons annexes (retour, suivant, rafraîchir, etc…) figurant alors à la hauteur des onglets. Concrètement cette option ferait gagner environ 1 cm en hauteur selon la configuration et la résolution de l’écran.

Quatre scénarios pour ne pas faire de mal… dans la navigation

En fait, toujours selon cette indiscrétion, quatre interfaces sont donc envisagées. Nommées Classic Compact, Sidetab et enfin Touchscreen, elles présentent chacune des solutions différentes, avec visiblement un point commun : gagner en place et en simplicité.

Rappelons que le navigateur Google Chrome, lancé en septembre 2008, occupe aujourd’hui environ 13% des parts de marché mondiales des navigateurs web derrière Firefox (29,7%) et Internet Explorer (43,8%). Des chiffres qui varient cependant sensiblement selon les sources, ici et ici par exemple.

(source)


Nos dernières vidéos

24 commentaires

  1. Hum, je demande à voir au niveau « simplicité », j’avoue que j’aurais beaucoup de mal a m’habituer. La barre de navigation est quand même le coeur d’un navigateur.

  2. Pingback: Tweets that mention Google envisagerait de supprimer la barre d'adresse de son navigateur Chrome -- Topsy.com

  3. C’est une démarche logique, le navigateur étant vu juste comme une fenêtre vers du contenu ou des applications en ligne.
    Je ne connais pas de chiffres à ce propos mais je pense que beaucoup d’utilisateurs lambda n’utilisent pratiquement jamais la barre d’adresse.
    Ils ont Google en page d’accueil et l’utilisent pour accéder aux sites qu’ils désirent.
    Ceux à qui le changement ne plait pas pourront certainement toujours afficher cette barre en cliquant quelque part dans les options du navigateur.

  4. Mais du coup, question stupide : comment je fais pour me rendre sur un site en particulier ? Obligé de l’avoir en lien quelque part, ou d’utiliser les bookmarks (ces bookmarks qui prennent d’ailleurs une ligne en plus) ?

    Par contre, les tabs sur le coté sont un bonne évolution pour les écrans larges. Vous pouvez déjà ativer cette fonction en tapant about:flags dans votre barre d’adresse, et en activant « side tabs ».

  5. Très bonne initiative de la part de Google Chrome. Comme Romain le souligne, je ne tape presque plus d’adresses dans la barre URL, ayant les sites principaux en favoris ou sur igoogle.

    Et même pour un site en particulier que je voudrais voir, taper ma requête dans google permet de trouver d’autres sources d’infos sur le sujet.

  6. Personnellement, je trouve la barre inutile pour l’internaute de tous les jours. Cela ne lui sert pas à grand chose de voir l’url d’une page. Quelques boutons de navigation avec une petite barre de recherche suffit amplement.
    Google Chrome me séduit de plus en plus.

  7. Quelle serait la grande conséquence ? Tout site que google déréférencerait deviendrait invisible, inaccessible.
    Même si certains internautes pensent que cela serait sans conséquence, internet deviendrait google, qui pourrait toujours plus les conserver, et leur servir des pubs à la moindre recherche commerciale…

  8. Pourquoi pas … mais je suis quand même assez surpris de la façon dont Google fonctionne sur Chrome : çà fait depuis le début de Chrome qu’il y a cette saleté de barre de downloads qu’il faut fermer manuellement et qui mange une place folle.

    C’est clairement un des trucs que je trouve assez lourd à l’usage sur Chrome, je ne suis d’ailleurs visiblement pas le seul (il y a un ticket ouvert sur çà avec pas mal de personnes qui s’expriment en ce sens), et çà n’a jamais été corrigé / modifié par Google (alors que rien qu’une combinaison de touches pour cacher la barre (m’)aurait suffit …).

    Donc à mon sens qu’ils règlent déjà ce genre de (petites) choses avant de faire disparaître la barre d’adresse …

  9. Google s’impose véritablement comme la porte du Web.

    c’est assez impressionnant …
    et ça va dans la logique de Chrome OS.

    Surtout depuis l’annonce du premier produit par Acer, finalement Chrome OS a bien ses chances de s’imposer par la force ..

  10. SRG: que la barre reste, c’est indispensable pour moi. Trop utile pour le Drag & drop vers Gmail et Google Docs.

    Par contre, je suis d’accord pour qu’une option soit disponible pour la cacher automatiquement ou autre.
    Mais si on clique sur la pièce jointe, la barre se referme toute seule, je trouve ça pas mal moi.

  11. Désolé Éric mais comme nombre de bloggeurs (Techrunch par exemple), tu t’es trompé. Ce « redesign » ne s’adresse pas à Chrome mais Chrome OS cf les rapports de bugs parlant de la version compact de chromium, ou le fait que ces idées de redesign parlent bel et bien de chrome os…

  12. et pour partager une page qu on aime sans pouvoir copier l’adresse on ferait comment ???

    perso la barre d’adresse me sert en permanence, pour aller sur un site, et lancer une recherche, je n utilise jamais directement google.

    mais l idée de tout placer sur le côté de l’ecran et rien en haut, me plait, la plupart des sites ne depasse pas les 1000px de large, ce qui laisse toujours des bandes verticales inutiles sur les côtés d une page.

  13. Bonjour,

    C’est un bonne idée si la barre est toujours accessible facilement et que l’url du site est visible quelque part.

    Car comment vérifier si un site ne se fait pas passer pour un autre sinon ?

    Pour ce qui est des recherches sur google, pouvoir les taper directement dans la barre d’adresse c’est tout de même bien plus pratique que d’ouvrir une page « igoogle » longue à charger.

  14. La barre d’url reste tout de même l’élément central d’un navigateur. La retirer déstabiliserait pas mal de monde, moi le premier.

    Personnellement j’utilise la solution « full screen » (f11) lorsque j’ai besoin d’espace et que je ne veux pas être perturbé.

  15. Je ne sais pas ce que ça peut donner en pratique mais il est certain que Google s’appuie sur une pratique et a du remarquer pour cela que les gens cliquant sur un lien sont plus nombreux que ceux tapant leur adresse directement.

    Cette sûrement une tendance qui arrange Google et qu’ils veulent mettre en avant car ça veut dire que si les gens naviguent en cliquant sur un lien ils le font depuis une page de départ qui est une page présentant les sites les plus souvent vus (dont la page Google, certainement). Une page de démarrage qu’ils pourront organiser à souhaits avec pub etc.

    C’est vrai qu’en observant bien beaucoup de nouveaux utilisateur ont pris l’habitude de ne plus taper dans la barre d’adresse mais dans la barre du moteur de recherche en dessous, souvent Google, justement… Là où les utilisateurs « historiques » tapent encore leur adresses précises (soucieux de naviguer comme ils le veulent)…

    Bref je serais pas étonné que cette piste ne soit pas suivi sérieusement par Google.

    D’ailleurs si on observe bien, le but qui est aussi de gagner de l’espace à la verticale en remontant les boutons sur la barre d’onglet est également le choix déjà opéré par Microsoft sur Internet Explorer 9 où on conserve une barre d’adresse (fusionnée avec la barre de recherche) à côté des onglets. D’ailleurs bel exemple de sobriété d’interface, ce dernier IE…

  16. Effectivement, cela est stratégie « à la Apple » pour forcer les gens à utiliser la barre de recherche google ainsi que la possibilité de cliquer sur les publicités à tout moment.
    Côté business, bonne idée.
    Cependant, est-ce que cela plaira aux internautes d’être enfermé dans la « bulle google » et comment partagerons nous les liens.
    Grandes questions à résoudre par Google.
    On remarque tout de même que pas-mal de novice en informatique ne savent pas utilisé cette barre de lien et tape tous leurs sites sur la barre de recherche…
    à voir donc !

  17. perso je suis repassé sur mozilla à cause de ça….Et aussi à cause des nombreux processus (4.5 processus chrome pour 1page ouverte )(sans extensions

  18. Compètement stupide…!!!

    Comme ça tous les arnaqueurs pourront s’épanouir…
    Pendant qu’on va croire être sur le site de notre banque par exemple, on pourra se trouver sur un site copie d’arnaqueurs…
    C’est déjà le cas aujourd’hui si les internautes ne font pas attention alors si on ne peut pas voir sur quel site on est, ça va être encore plus simple de se faire arnaquer.

    Vraiment une très mauvaise idée !

Répondre