Google et Vinivi : petite chronique d’un partenariat inattendu

La belle histoire de la semaine…Techcrunch l’annonçait il y a quelques jours, Google et Vinivi ont conclu un accord de partenariat permettant à Google d’enrichir Google Maps avec des photos et avis de voyageurs extraits de Vinivi. Au-delà de la bonne nouvelle pour Gilles Granger et sa vaillante équipe de Vinivi, il m’a semblé intéressant

La belle histoire de la semaine…
Techcrunch l’annonçait il y a quelques jours, Google et Vinivi ont conclu un accord de partenariat permettant à Google d’enrichir Google Maps avec des photos et avis de voyageurs extraits de Vinivi.

Logo Vinivi Google

Au-delà de la bonne nouvelle pour Gilles Granger et sa vaillante équipe de Vinivi, il m’a semblé intéressant de tenter de connaître un peu les coulisses d’un accord entre une petite start-up française et le mastodonte de Mountain View.

Alors Gilles, comment ça se passe un accord avec Google ?
Première rencontre en Mars avec Google qui se dit intéressé par notre contenu. Nous renforçons leur intérêt lorsque nous leur disons que nous avons du contenu vraiment exclusif : la géolocalisation sur des endroits où il n’y a pas d’adresse (exemple: République Dominicaine, Océan Indien, Maroc, Maldives…)

Vous y allez tête baissée ou y a-t-il quand même quelques réticences chez vous ?
Avant de continuer, nous réfléchissons un peu : donner son contenu au géant de Mountain View suscite quelques interrogations. En clair, nous fournissons à Google des informations que nous sommes seuls à détenir, l’un de nos assets, récupéré manuellement.
Pour une entreprise à notre stade de développement, donner ce qui nous a coûté beaucoup à mettre en place peut être dangereux : et si Google lance demain un service d’avis de consommateurs (il en a déjà un, d’ailleurs). Comme argument rassurant : "Don’t be evil". Du coup nous faisons notre matrice risque/bénéfice :
le risque serait de donner le bâton pour se faire battre, mais le bénéfice serait clair : trafic, exposition, reconnaissance…

Vous avez un peu regardé autour de vous pour analyser des expériences similaires ?
Nous avons vu aussi comment Earth a fait exploser le trafic de Panoramio, nous craignons un peu pour nos serveurs… Après, il y a un moment où le risque vaut la peine d’être pris (lors de nos cogitations, je précise que Panoramio n’avait pas encore été racheté par Google). Donc, banco, de toute façon, il y a un moment où l’action doit l’emporter. La vie d’une entreprise est aussi faite de paris dont on ne maîtrise pas toutes les composantes.

Alors, la suite, dis !
Contact pris, signature de Non Disclosure Agreement : un document où l’on sent que Google, c’est aussi des avocats…
Aller-retour avec les équipes techniques pour valider le contenu : très réactifs, les gars comprennent très vite. Encore une fois, la compétence des équipes Google ressort : les employés de Google sont vraiment triés sur le volet, ce n’est pas un mythe. Détendus et directs, la meilleure façon d’avancer. Jean-François (notre expert Maps) fait des aller-retour par mail. Nous envoyons une première série d’information, pour tester notre capacité à intégrer (et la leur).
Attente.
Upgrade de notre serveur, vérifications. Et puis, nous commençons à voir les premiers trafic arriver de Maps.
Nous nous disons que cela est aussi très valorisant pour ceux qui déposent des avis sur Vinivi. Et puis, faire partie des fournisseurs de contenu Google, voilà qui nous met, à tous, du baume au coeur.

Bien joué en tout cas, même si cette forme de consécration n’arrive pas complètement par hasard : pour avoir déjà rencontré Gilles il y a quelques mois, puis avoir échangé quelques fois depuis, je peux témoigner de la détermination du garçon et de son équipe à creuser leur sillon et à proposer un service de qualité.

Rappel : Vinivi est un site indépendant permettant de partager son opinion, ses photos et ses vidéos sur des hôtels et chambres d’hôtes, partout dans le monde. Le site vient de faire peau neuve avec une nouvelle version publiée cette semaine.


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Une bonne idée cet ITW 😉

    Oh les gens cela fait deux fois que je suis le premier à commenter les billets d’Eric il n’y a plus personne?

  2. Merci Eric pour tes commentaires sur l’équipe. Au dela de la nouvelle, je dois dire que cette facon de traiter l’info est une très bonne idée. A bientot pour de nouvelles nouvelles. Gilles

Répondre