Google lance une fonctionnalité pour les chercheurs d’emplois

Vous cherchez un emploi ? Google veut vous aider.

Lors de sa conférence Google I/O, très axée sur l’intelligence artificielle, la firme a levé le voile sur une fonctionnalité qu’elle appelle Google for Jobs.

Afin de proposer des résultats qui se veulent plus pertinents, la firme de Mountain View combine Google Search et une technologie qu’elle appelle Cloud Jobs API.

Quand ils sont à la recherche d’un job, beaucoup de personnes utilisent déjà la recherche Google. Et la fonctionnalité qui a été dévoilée cette semaine ne fait qu’optimiser les résultats, notamment grâce au machine learning, pour mieux aider ces personnes.

Avec sa Cloud API, Google aide déjà des entreprises telles que Johnson & Johnson à trouver les meilleurs candidats. Et celle-ci aurait augmenté de 18% les chances qu’un chercheur d’emploi dépose une candidature.

La firme de Mountain View n’a (pour le moment) pas sa propre plateforme de recrutement, mais travaille avec des sociétés comme Facebook ou LinkedIn, et affiche des offres d’emploi hébergées par ces sociétés sur les résultats de Google for Jobs.

Des résultats plus pertinents et des fonctionnalités supplémentaires

L’un des avantages de Google for Jobs est la façon dont les résultats sont référencés.

Lors de l’ouverture de Google I/O, le PDG Sundar Pichai a donné un exemple : si l’internaute fait une recherche avec le mot-clé « retail job », l’AI qui propulse Google for Jobs est capable de trouver d’autres mots-clés associés à celui-ci et donc de proposer d’autres résultats que ceux qui apparaîtraient normalement sur Google Search.

D’autres fonctionnalités sont également proposées, comme la possibilité de filtrer les résultats selon d’autres critères comme la date ou le type de contrat, ou encore la possibilité de recevoir des alertes lorsqu’une nouvelle offre est disponible.

Malheureusement, cette fonctionnalité ne sera proposée dans un premier temps qu’aux Etats-Unis. Mais Google prévoit de la déployer dans d’autres pays.

(Source)


Nos dernières vidéos

3 commentaires

Répondre