Connect with us
bouygues bouygues

Actualités

Google présente un prototype de réalité augmentée pour les sites web

En plus d’ARCore pour les applications Android, Google a également développé plusieurs prototypes qui permettent d’avoir une expérience de réalité augmentée depuis un simple navigateur.

Il y a

le

Comme les lunettes Google Glass et Hololens coûtent encore cher, c’est via les smartphones que la réalité augmentée se démocratise.

Apple a lancé un outil appelé ARKit qui permet aux développeurs de créer des applications iOS de réalité augmentée. Quant à Google, il développe ARCore, qui facilitera aussi la création d’applications en réalité augmentée sur son système d’exploitation Android.

Mais en plus des applications, Google souhaite également que la réalité augmentée soit accessible depuis un navigateur mobile

« Dans les mois à venir, il y aura des centaines de millions d’appareils Android et iOS capables de fournir des expériences de réalité augmentée », explique l’équipe Daydream de Google.

« Vous pourrez ainsi regarder le monde à travers votre téléphone et placer des objets numériques où que vous regardiez. Pour aider à amener cela à autant d’utilisateurs que possible, nous avons exploré comment apporter la réalité augmentée à la plate-forme web, de sorte qu’un jour n’importe qui avec un navigateur puisse accéder à cette nouvelle technologie ».

Le prototype présenté par Google est baptisé Article

Il se présente sur les pages web comme un petit média qui permet de visualiser un modèle 3D.

Cependant, lorsque le navigateur de l’internaute est compatible avec la réalité augmentée, un bouton pour activer la réalité augmentée apparaîtra.

Et en appuyant dessus, l’utilisateur active la caméra ainsi que le mode réalité augmentée.

En interagissant avec son écran, l’utilisateur pourra déplacer ou repositionner le modèle en 3D.

Pour Google, la réalité augmentée sur le web pourrait avoir d’innombrables applications dans différents domaines comme le e-commerce, l’éducation, le divertissement et bien plus encore. Par exemple, dans la démonstration fournie par la firme de Mountain View, l’objet en 3D est un astronaute et la page web est celle d’un article Wikipédia.

> Lire aussi :  Google pose un gros problème de sécurité à la Belgique

L’essentiel, pour Google, est qu’on ne soit pas obligé de télécharger une application pour avoir une expérience en réalité augmentée. La firme indique d’ailleurs qu’elle a déjà développé une série de prototypes, dont Article fait partie.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests