Google aussi se mettra à l’OLED pour son prochain Pixel 2

Google serait en pleine négociation avec LG pour s’assurer un approvisionnement d’écrans OLED flexibles destinés à équiper son prochain smartphone Pixel 2.

Avec un marché toujours plus demandeur en écran OLED et des constructeurs avides de conquérir le marché des téléphones haut de gamme, on craint les ruptures de stocks sur ce composant en particulier. Les fournisseurs d’écrans qui ne s’attendaient pas à une demande aussi forte se voient forcés de s’adapter dans l’urgence. Pour le Pixel 2, Google a décidé de prendre les devants et de faire une offre à LG pour sécuriser son approvisionnement.

Une pénurie d’écrans OLED

Alors qu’Apple a déjà passé une commande de 70 millions de dollars pour se fournir en écran OLED, Google semble s’inquiéter d’une possible pénurie. L’information provenant d’un média coréen révèle que le géant d’internet aurait fait une offre de 880 millions de dollars au fournisseur LG Display pour qu’il lui réserve des écrans OLED flexibles. En effet, alors que les fabricants de smartphones présentent un après l’autre leurs projets de smartphones haut de gamme, on anticipe une possible pénurie des écrans OLED, que les fournisseurs n’auraient pas prévue, tant la demande est forte.

Avec cette offre, le géant américain prévoirait ainsi de sécuriser son approvisionnement pour ses smartphones Pixel 2. La commercialisation  de l’appareil devrait débuter à l’automne 2017 et pourrait, selon quelques rumeurs, couvrir également le marché européen. Cependant les négociations auraient seulement commencé. Il se peut donc que le géant américain fasse une nouvelle offre plus élevée, si l’accord n’est pas conclu.

Des lignes de production encore inexistantes

Il faudra que l’accord se conclu rapidement car pour l’instant LG Display, spécialiste des écrans OLED, ne fournit que des écrans flexibles de petites tailles pour l’Apple Watch et les objets connectés de LG Electronics. Il n’existe pas encore de lignes de production capables de fournir le marché des smartphones.

L’investissement de Google devrait donc permettre la création de nouvelles lignes de production. Le fournisseur préparerait déjà deux lignes pour répondre à la demande du marché. La première ligne pourrait commencer la production à la fin du printemps et la deuxième être activée en 2018.

La firme américaine aiderait donc LG Display à financer ses lignes de production, mais serait réticente à l’idée que ces lignes puissent fournir ses concurrents à partir de son investissement. Avec le lancement du premier Pixel, en 2016, Google avait dû faire face à des problèmes d’approvisionnement en écrans, Google prend donc les devants !


Nos dernières vidéos

Répondre

Send this to a friend