Suivez-nous

Tech

Google vire un employé qui aurait fait fuiter des documents aux médias

Un employé de Google aurait été renvoyé pour avoir partagé des documents avec la presse tandis que deux autres auraient été mis en congé forcé. Plusieurs collaborateurs de la firme s’inquiètent.

Il y a

  

le

 
Google
© Unsplash / Arthur Osipyan

Un employé de Google aurait visiblement divulgué le nom ainsi que des informations personnelles sur un autre salarié de la firme américaine. C’est justement parce qu’il aurait partagé ces documents privés que cette dernière aurait pris la décision de se séparer de lui.

Un rapport de Bloomberg atteste qu’une enquête serait actuellement en cours au sein de Google afin de déterminer si un autre employé a fait de même en accédant à de nombreux documents. Celui-ci aurait préalablement reçu un avertissement lui indiquant de ne pas le faire. Un troisième salarié aurait aussi surveillé les agendas individuels des équipes dédiées à la communication et aux ressources humaines de l’entreprise. Google a mis ces deux personnes en congé le temps de l’enquête.

Les employés de Google s’inquiètent

Cette nouvelle intervient alors que Google est secoué par plusieurs tensions internes. Un précédent rapport a révélé que l’entreprise utiliserait un outil lui permettant de surveiller les agendas des employés. Dès que ceux-ci envoient une invitation à plus de 100 personnes de la société, la firme en serait informée.

De son côté, Google a assuré que cet outil permettait d’éviter les spams, mais les collaborateurs de la société craignent que les rassemblements et les manifestations soient surveillés par la société.

Rappelons que la firme a connu de nombreuses manifestations l’an dernier, dont une partie portait sur la façon dont Google a traité les cas de harcèlement sexuel au sein de l’entreprise. Il y a quelques mois, il a été révélé que cette dernière avait payé au moins deux de ses cadres pour étouffer des affaires les concernant. Le fondateur d’Android, Andy Rubin, et l’ancien vice-président principal de la recherche, Amit Singhal, sont tous deux concernés par ces accusations. Des employés ont manifesté contre ce traitement et certaines ont d’ailleurs évoqué des représailles et une mise au placard.

En janvier 2019, Alphabet a annoncé l’ouverture d’une enquête portant sur la façon dont Google traite les plaintes pour harcèlement sexuel au sein de la société.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
87,0 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests