Suivez-nous

Tech

Grâce à l’IA, un court-métrage datant de 1896 est disponible en 4K (60 fps)

Un développeur a utilisé plusieurs IA pour améliorer une vidéo datant de 1896. Celle-ci est maintenant disponible en 4K à 60 fps.

Il y a

  

le

 

Par

Capture d'écran sur la version améliorée (en 4K et 60 fps) par Denis Shiryaev de "L'Arrivée d'un train en gare de La Ciotat"
Capture d'écran sur la version améliorée (en 4K et 60 fps) par Denis Shiryaev de L'Arrivée d'un train en gare de La Ciotat

Une fois de plus, l’intelligence artificielle prouve qu’elle peut accomplir des miracles, comme transformer un film datant de 1896 pour que celui-ci soit disponible en 4K / 60 fps.

D’après une légende, lorsque ce court-métrage, L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat, a été projeté pour la première fois à Paris, le public aurait paniqué, car la projection donnait l’impression qu’un train allait réellement foncer sur eux.

Aujourd’hui, étant donné l’évolution des technologies, plus personne ne serait impressionné par ce film. Cependant, si L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat fait de nouveau parler de lui aujourd’hui, c’est parce qu’un développeur et youtubeur, Denis Shiryaev, a décidé d’utiliser l’IA pour qu’il soit disponible en 4K / 60 fps.

Si Shiryaev ne détaille pas le procédé qu’il a utilisé, celui-ci indique cependant avoir utilisé l’intelligence artificielle Gigapixel AI de Topaz Labs, ainsi qu’un outil de Dain, pour augmenter le FPS. Le son a aussi été ajouté pour plus de réalisme.

L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat en 4K : le résultat est bluffant

Nos confrères d’Engadget indiquent que Topaz Labs a entraîné une intelligence artificielle pour correctement insérer de nouveaux détails dans une image à faible résolution. Quant à l’outil de Dain, celui-ci génère des trames supplémentaires sur la vidéo, ce qui permet d’augmenter le fps.

Résultat : dans cette nouvelle version, le film L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat donne l’impression qu’il a été tourné durant cette décennie, avec un équipement moderne (même si on remarque quand même quelques défauts).

Et si vous voulez comparer, voici la vidéo source que Denis Shiryaev a utilisée pour mener cette petite expérience.

Par ailleurs, après la publication de cette version améliorée par Denis Shiryaev sur YouTube, quelqu’un a par la suite utilisé les algorithmes de DeOldify pour ajouter des couleurs à la vidéo, qui était disponible en 4K, mais toujours en noir et blanc.

Si actuellement, la manipulation d’images grâce à l’IA est souvent associée au phénomène deepfake (alors qu’un flux de fake news va de nouveau inonder la toile durant la période de campagne de l’élection présidentielle aux USA), l’expérience de Denis Shiryaev montre que l’IA pourrait également être utilisée pour améliorer des vidéos d’archive.

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. martin

    6 février 2020 at 12 h 38 min

    Il ne peut s’agir d’une « video », celle-ci n’existait pas à l’époque car inventée dans les année 1970, c’était un film.

  2. Dyldae

    6 février 2020 at 13 h 19 min

    C’est moi ou entre les deux versions les visages dans la version 4K souffrent un peu? J’ai l’impression qu’ils sont plus net dans la version originale.

  3. Arachboom

    6 février 2020 at 13 h 42 min

    une vidéo datant de 1896 … ben voyons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests