Suivez-nous

Applications

Grindr sera finalement revendu pour protéger les utilisateurs

Les propriétaires chinois de Grindr ont conclu un accord permettant la revente de l’application de rencontre gay dans les années à venir. Voici pourquoi.

Il y a

le

Grindr
© Grindr

Si le conglomérat chinois Beijing Kulun Tech a terminé de racheter Grindr au cours de l’année 2018, celui-ci est finalement dans l’obligation de revendre l’application. En effet, les États-Unis ont déclaré que les utilisateurs de Grindr se devaient d’être protégés des risques d’espionnage venus de Chine, ce qui oblige le conglomérat à se séparer de l’application.

Grind revendu dès juin 2020

Dans les faits, le gouvernement chinois est légalement autorisé à accéder à plusieurs données personnelles des utilisateurs de l’application par le biais des data centers, ce qui effraye les USA.

Si certains utilisateurs de Grindr n’ont pas fait leur coming out, l’app peut également contenir des photos intimes et le statut VIH d’autres. Il est également possible que certains militaires, dirigeants et autres agents utilisent l’application, ce qui pourrait représenter un risque pour la sécurité nationale dans le cas où la Chine déciderait de se pencher sur la question et de faire chanter les USA.

Interrogé par ABC, le Dr Guido Noto La Diega de l’université de Northumbria (Royaume-Uni) indique au sujet de ce risque avec Grindr : « En matière de protection de la vie privée, les lois sur la sécurité permettent aux organismes chinois d’exercer une surveillance omniprésente […] [Les craintes des USA, NDLR] sont réalistes, comme en témoignent les poursuites engagées contre des utilisateurs pour des activités sur l’application de messagerie WeChat ou le fait que Rela, une application de rencontre pour les lesbiennes, ait été fermée en 2017 ».

En conséquence, Grindr sera revendu par le conglomérat sous peu, une cession qui avait déjà été ordonnée par le comité sur les investissements étrangers (CFIUS) au mois de mars. La revente de l’application de rencontre se fera donc le 30 juin 2020.

Pour rappel, le conglomérat chinois a racheté Grindr en 2016 pour 100 millions de dollars et le rachat a été officiellement terminé en 2018.

La revente de Grindr intervient dans un contexte où les relations entre la Chine et les USA ne cessent de se déliter, principalement car ces dernières s’inquiètent du risque d’espionnage. C’est cette même raison qui a poussé le gouvernement américain à ordonner à Google d’arrêter de proposer la licence Android à Huawei et Honor.

Lassé de Tinder ? Voici 6 alternatives toutes aussi efficaces

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests