Honor of Kings, le jeu qui fait peur à l’armée chinoise

Honor of Kings, le jeu n°1 sur mobile en Chine inquiète parents, professeurs mais aussi l’état-major du pays. Ce phénomène trop addictif, devrait bientôt arriver en Europe et aux Etats-Unis.  Un phénomène qui touche toute la population Honor of Kings. Vous n’en avez jamais entendu parler ? C’est normal. Le jeu sur mobile présent uniquement

Honor of Kings, le jeu n°1 sur mobile en Chine inquiète parents, professeurs mais aussi l’état-major du pays. Ce phénomène trop addictif, devrait bientôt arriver en Europe et aux Etats-Unis. 

Un phénomène qui touche toute la population

Honor of Kings. Vous n’en avez jamais entendu parler ? C’est normal. Le jeu sur mobile présent uniquement en Asie pour l’instant, n’est pas très connu en Europe. Mais, sur place, il s’agit d’un véritable phénomène. Avec 55 millions de joueurs quotidiens en Chine et 200 millions sur l’ensemble du continent, il s’agit d’un incontournable, qui plus est très addictif.

Qualifié de « poison » par les médias locaux, son usage a déjà été restreint pour les moins de 18 ans. Une heure par jour pour les enfants de moins de 12 ans et deux heures pour ceux âgés de 12 à 18 ans. Mais, ce sont désormais les militaires qui seraient dans le viseur. Le « Quotidien de l’Armée Populaire de Libération » pointe ainsi l’addiction des soldats. : « La menace pour la sécurité ne peut pas être ignorée si un soldat est absorbé par le jeu alors qu’il est appelé à une mission urgente de combat. »

Honor of Kings bientôt en Europe

Ce sera bientôt au tour de l’Occident de s’inquiéter toutefois. Alors que le jeu n’est pour l’instant disponible qu’en Chine, à Taiwan, en Thailande, à Hong-Kong ou encore en Turquie, il devrait probablement arriver en Europe et aux USA d’ici la fin de l’année.

L’objectif est double pour Tencent. Toucher un nouveau public et ainsi augmenter ses revenus bien sûr. Mais l’entreprise, véritable géant du web chinois, craint que de nouvelles régulations soient implantées dans le pays. Celles-ci pourraient mettre un coup d’arrêt aux revenus. Reste à voir toutefois si le public occidental accrochera autant que les chinois. Sans une compréhension sur les références historiques, tout reposera sur le game-play. Réponse dans quelques mois.


Nos dernières vidéos