Suivez-nous

Smartphones

Huawei est toujours convaincu qu’il dépassera Samsung (en 2020)

Huawei veut devenir le numéro un du marché des smartphones. Et il pense qu’il dépassera Samsung dès 2020.

Il y a

  

le

 

Par

Présentation du Mate X par Huawei au Mobile World Congress 2019
Présentation du Mate X par Huawei au Mobile World Congress 2019

Alors que le marché des smartphones est au point mort, 2018 a été une bonne année pour le constructeur Huawei. De plus, les perspectives du constructeur chinois, qui a récemment lancé ses nouveaux hauts de gamme, semblent bonnes pour 2019.

Son objectif est désormais de devenir numéro un du marché des smartphones, un statut que l’entreprise pense atteindre en 2020.

« Nous dépasseront Samsung l’année prochaine”, a déclaré Richard Yu, le patron de Huawei, lors d’une interview avec le média allemand BILD, qui est relayée par Business Insider.

Lorsque le journaliste lui a demandé si les constructeurs chinois comme Oppo ou Vivo étaient les plus féroces concurrents de Huawei, Richard Yu a répondu : “Ce ne sont que de petites entreprises qui investissent peu d’argent dans le développement et ne peuvent donc que copier. Nos principaux concurrents restent Samsung et Apple car ils peuvent offrir de l’innovation”.

Des smartphones pliables à moins de 1000 euros en 2020

Le patron de Huawei a également pu évoquer les smartphones pliables dans cette interview avec BILD. Celui-ci a admis que tout le monde ne pourra pas s’offrir un Huawei Mate X à 2 000 euros, qui n’a pas été prévu pour le marché de masse.

Néanmoins, les coûts des smartphones pliables vont baisser, au fur et à mesure que les constructeurs en fabriqueront. “Plus nous fabriquons d’appareils, moins le prix sera élevé. L’année prochaine déjà, les téléphones mobiles pliables seront sur le marché de masse, même à moins de 1000 euros”, a expliqué Richard Yu.

D’ailleurs, Honor, la marque de smartphone de gamme intermédiaire de Huawei, a déjà indiqué que celle-ci proposera également des smartphones à écrans pliables, mais seulement lorsque les prix baisseront en 2020.

En ce qui concerne les systèmes d’exploitation que Huawei développe pour remplacer Android et Windows, Richard Yu a une fois de plus expliqué qu’il ne s’agit que de solutions de secours (en cas de sanctions américaines) et que l’entreprise est très satisfaite des systèmes d’exploitation de Google et de Microsoft.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests