Suivez-nous

Tech

Huawei poursuit l’opérateur Verizon pour violation de brevets

Huawei a intenté un procès contre l’américain Verizon pour la violation d’une dizaine de brevets portant sur plusieurs technologies.

Il y a

  

le

 
Huawei
© Presse-citron.net

En pleine guerre avec les autorités américaines, Huawei a annoncé jeudi qu’il lançait des poursuites contre l’opérateur de téléphonie mobile Verizon devant deux tribunaux de l’État du Texas. Pour le constructeur chinois, ce dernier aurait utilisé un total de 12 brevets lui appartenant. La firme assure qu’elle a tenté de résoudre ce conflit à l’amiable avec l’américain, sans succès.

« La véritable cible de Huawei n’est pas Verizon ; c’est tout pays ou toute entreprise qui la défie »

Pour ce qui est du contenu des brevets de Huawei, ils porteraient sur les communications vidéo, les réseaux informatiques ainsi que la sécurité des téléchargements. Actuellement, le groupe chinois serait en possession de plus de 80 000 brevets, dont 10 000 aux États-Unis. Au total, le groupe aurait gagné plus de 1,4 milliard de dollars en droits de licence depuis l’année 2015.

Dans un communiqué, Verizon a répondu en indiquant : « Le procès intenté par Huawei dans la nuit, au petit matin, n’est rien d’autre qu’un coup de publicité. Ce procès est une attaque sournoise contre notre entreprise et tout l’écosystème technologique. La véritable cible de Huawei n’est pas Verizon ; c’est tout pays ou toute entreprise qui la défie. L’action manque de fondement, et nous sommes impatients de nous défendre vigoureusement ».

Cette nouvelle ne devrait pas favoriser les relations entre Huawei et les États-Unis, dont la détérioration est exponentielle depuis l’an dernier. C’est justement à cette dernière que Verizon fait référence dans sa réponse. Pour les USA, la firme représente un risque pour la sécurité nationale de son territoire, car les autorités chinoises pourraient exploiter ses infrastructures à des fins d’espionnage. Le pays a ensuite mis la société sur liste noire afin d’empêcher le commerce entre cette dernière et les sociétés américaines.

En 2019, Huawei a réagi en intentant une action en justice contre le groupe au nom d’un projet de loi qu’il juge « inconstitutionnel ». Si l’année écoulée a été difficile pour le constructeur, cela ne l’a pas empêché de positionner comme numéro 2 sur le marché mondial des smartphones, dépassant Apple et ses iPhone.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests