Connect with us

Actualités

Hubble découvre l’étoile la plus lointaine de l’univers

Le télescope Hubble vient de repousser les limites de notre univers « visible »en mettant en évidence une étoile 100 fois plus éloignée que la plus lointaine dont nous disposions á ce jour comme référence.

Il y a

le

Hubble fête ses 25 ans d'anniversaire dans l'espace

100 fois plus loin que la précédente

« Vers l’infini et au-delà ». Jamais les mots de Buzz l’éclair, le personnage de Toy Story n’auront sans doute jamais parus aussi adaptés. Une étoile dont la découverte a été réalisée grâce au télescope Hubble permet de fixer un nouveau point de repère très loin dans l’univers. De s’interroger sur l’immensité réelle de ce qui nous entoure.

Cette supergéante bleue se situe à 9,3 milliards d’années-lumières de la Terre. A ce niveau, difficile de réaliser ce que représentent réellement les distances. Le plus important ? Elle est 100 fois plus loin que le record précédent selon la publication de Nature Astronomy. Avec une telle distance, la lumière que l’on voit a en fait été émise il y a très longtemps, 4,5 milliards d’années après le Big Bang. L’univers était alors tout jeune.

Une étoile déjà morte

Comment a-t-elle été découverte ? A une telle distance, normalement, on ne peut voir que des amas d’étoiles. Pas une seule parmi la multitude. Grâce à beaucoup de chance. Les chercheurs étaient au bon endroit au bon moment. Ils utilisaient alors le télescope Hubble pour observer une galaxie lointaine en utilisant un « zoom spatial« . Concrètement, un amas d’étoiles qui rend ce qu’il y a derrière lui 50 fois plus lumineux.

> Lire aussi :  La sonde Hayabusa 2 a largué deux rovers sur l'astéroïde Ryugu

C’est à ce moment-là qu’ils ont vu apparaître un point de lumière. L’étoile, déjà 10.000 fois plus lumineuse que le soleil est passée au centre de cet amas. Baptisé Icarus, l’étoile porte dans les faits un nom un peu plus compliqué  : MACS J1149+2223 Lensed Star 1. Son observation relève de la chance expliquent les chercheurs. Surtout, il s’agit d’un message du passé. Le temps que sa lumière nous parvienne, Icarus était déjà morte. En effet, ces étoiles massives sont beaucoup plus éphémères que le soleil. Quelques dizaines de millions d’années contre 10 milliards pour notre bon vieux Soleil. Une goutte d’eau dans l’espace.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Moi

    5 avril 2018 at 9 h 32 min

    Jamais les mots […] n’auront […] jamais paru ; dan l’univers ; …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests