Il essaie de rentrer dans le cockpit pour recharger son téléphone

Après faire une blague en affirmant avoir laissé une bombe dans sa valise, voilà ce que vous ne devez absolument pas faire quand vous vous trouvez dans un avion ! Tenter de rentrer dans le cockpit, même pour charger son smartphone….

Il veut charger sa batterie dans le cockpit de l'avion

L’éternel problème de la batterie des smartphones

Quel est le principal problème que nous avons aujourd’hui encore avec nos smartphones ? Bien souvent, il s’agit de la batterie, largement insuffisante pour se priver d’une prise de courant trop longtemps. A plus forte raison si vous prenez l’avion avec des correspondances par exemple. A l’avenir, on vous conseille d’opter pour une batterie externe ou de tenter de mieux gérer votre autonomie. Dans tous les cas, ne faites pas ce qu’a fait ce passager en Inde.

Selon The Guardian, un passager d’un vol qui reliait Bombay à Calcutta a été expulsé pour une raison improbable. Il voulait entrer dans le cockpit pour recharger son smartphone. La compagnie aérienne Indigo Airlines n’a pas vraiment apprécié la mauvaise blague. Il a été expulsé de l’appareil par la police pour « violation de la sécurité« . Après avoir été interrogé, il a finalement été relâché. L’homme semblait surtout être ivre…

Un problème culturel en Inde ?

Si on peut bien sûr tenter de résumer le problème à cette alcoolémie, ce n’est pas le premier problème de ce genre en Inde. Ils seraient même très nombreux ces derniers temps. Un homme aurait ainsi tenté d’ouvrir la porte arrière, persuadé qu’il s’agissait de celle des toilettes. Un autre a tiré la sonnette d’alarme sans raison. La multiplication des vols et la hausse du niveau de vie sont en train de bouleverser l’écosystème aérien indien. Certains indiens débarquent pour la première fois dans un avion, sans que rien n’ait été expliqué. A noter que le problème touche aussi les équipages comme l’a montré le cas de Jet Airways

> Lire aussi :  Une startup américaine veut relancer un avion semblable au Concorde

La Chine a eu le même problème il y a quelques années et pour tenter de juguler le phénomène, Pékin adopte une solution beaucoup plus drastique. Les habitants du pays ont maintenant une note de « crédit social ». S’ils se portent mal, ils peuvent être tout simplement interdits de vol…

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.