Il poursuit AT&T en justice après s’être fait voler 24M$ en crypto-monnaies

Un investisseur en crypto-monnaie qui a perdu 24M$ lors du piratage de son smartphone attaque son opérateur téléphonique pour manque de vigilance. Il réclame 224M$.

AT&T poursuivi pour piratage de crypto-monnaies
Michael Terpin est un grand investisseur en crypto-monnaie irrité par ses péripéties. Imaginez plutôt : après deux piratages de son téléphone en sept mois, l’homme a perdu l’équivalent de 24 millions de dollars en crypto-monnaie.

Terpin affirme que les piratages auraient été impossibles sans que les voleurs aient un complice parmi les employés d’AT&T, lequel aurait fourni un accès au compte de la victime. De fait, il se lance dans une bataille juridique contre le géant des télécommunications pour récupérer l’argent qu’il a perdu (24 millions de dollars), et réclame 200 millions de dollars de dommages et intérêts.

L’authentification à deux facteurs mise en cause

Pour avancer avec tant d’assurance ces accusations, l’homme explique avoir utilisé l’authentification à deux facteurs pour sécuriser au maximum son portefeuille de crypto-monnaies. Pour rappel, le verrouillage à deux facteurs envoie un message contant un code à usage unique pour accéder à son compte utilisateur, après avoir entré le mot de passe habituel. C’est précisément pour cette raison que la victime accuse AT&T. D’autant plus que des gangs criminels cherchent sur LinkedIn des gens travaillant dans les boutiques AT&T pour les enrôler dans du piratage massif.

Le procès à l’encontre d’AT&T porte le chef d’accusation « fraude à l’échange de cartes SIM », qui implique que le coupable avait accès aux informations privées des clients mobiles, tels que les conversations par messages et historiques d’appels. Par ce biais, les pirates ont réussi à obtenir le code à usage unique du verrouillage à deux facteurs.

Mais ce n’est pas tout. Pour dérober l’argent, les pirates ont également piraté le compte Skype de M. Terpin pour se faire passer pour lui. Ils ont ensuite convaincu un client de M. Terpin de leur envoyer de la crypto-monnaie et ont détourné le paiement vers leur compte.

AT&T n’a pas réagi assez vite et risque gros

Avant de se lancer dans les procédures juridiques, Terpin indique avoir été en contact avec le FBI, la Sécurité Intérieure et les services secrets américains et affirme qu’ils ont trouvé l’employé d’AT&T coupable. Entre-temps, AT&T a coupé l’accès du téléphone de M. Terpin au pirate le 11 juin, mais bien trop tard.

Terpin a déclaré : « AT&T ne fait rien pour protéger ses 140 millions de clients contre la fraude à la carte SIM. AT&T est donc directement responsable de ces attaques car elle est bien consciente que ses clients font l’objet d’une fraude à l’échange de cartes SIM et que ses mesures de sécurité sont inefficaces. AT&T ne fait pratiquement rien pour protéger ses clients d’une telle fraude parce qu’il est devenu trop gros pour s’en soucier« .

Terpin a approché AT&T en février et a tenté de trouver un terrain d’entente à l’aide d’un médiateur fédéral, mais les deux parties ne sont pas parvenus à se mettre d’accord. Terpin prétend que AT&T lui a plus ou moins dit qu’ils ne sont pas responsables de son piratage. La suite au prochain épisode ?

Source


Un commentaire

  1. non mais c’est du n’importe quoi depuis quand on se retourne contre ces fournisseurs quand on ce fait pirater c’est juste un vieux rageux radin d’avoir perdu autant d’argent la prochaine fois MR TERPIN sera plus vigilents ca na rien avoir avec AT&T non mais puis quoi encore c’est a lui de faire attention et de sécuriser son traffic je n’irais pas pleurer ce pauvre MR TERPIN deja depuis quand il est normal qu’une seul personne soit autoriser a gagner autant d’argent alors que plus de la moitier du monde meurt de faim …… je hais au plus haut point se genre de personne qui font des procès juste pour gagner encore plus d’argent …

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.