Instagram veut aider les drogués à décrocher

Si vous cherchez de la drogue sur Instagram, vous pourriez bien avoir une drôle de surprise un jour. Le réseau social et sa maison mère Facebook partent en croisade contre ce fléau.

logo instagram

Une politique proactive d’Instagram…

La cigarette oui, la drogue et les médicaments non. C’est le drôle de grand écart auquel se livre encore Instagram. Alors que l’on sait désormais que les lobbys du tabac s’en donnent à cœur joie sur la plateforme, le site est en revanche décidé à lutter contre la vente de drogues. Si les utilisateurs font une recherche avec des mots-clés liés à la drogue, une fenêtre pop-up apparaît en proposant de trouver de l’aide et en donnant des informations pour trouver un traitement. Il est encore possible de contourner cet avertissement pour accéder aux informations sur comment acheter de la drogue.

C’est un service qui est né avec l’aide des autorités et des associations américaines de lutte contre la consommation des drogues. Surtout, il s’agit d’une réaction à une situation problématique. En 2016, selon une étude de Vice, on trouvait des millions de publications permettant d’acquérir différentes drogues.

… limitée aux États-Unis

Mauvaise nouvelle toutefois. Pour l’instant, cette nouvelle politique semble réservée au territoire américain. Si on fait une recherche depuis la France sur des termes comme « cocaïne » ou « opiacés », aucune alerte ne se déclenche. Alors bien sûr, le phénomène est d’une ampleur complètement différente notamment pour l’usage de produits comme le fentanyl aux États-Unis. En avril, Instagram avait déjà supprimé d’ailleurs ce mot-clé.

Facebook, la maison-mère a de son côté annoncé une véritable politique dans le domaine au mois d’août. Le réseau social de Mark Zuckerberg s’est ainsi engagé à lutter contre la prolifération des drogues . « Il y a un certain nombre de domaines dans lesquels nous devons faire un plus gros travail de contrôle » avait reconnu Mark Zuckerberg face au Sénat. Désormais, des mots comme « Oxycontin », « LSD, « Xanax » ou « Fentanyl », renvoient uniquement vers des résultats d’actualité. Le site propose aussi de l’aide aux utilisateurs qui en ont besoin. Du côté d’Instagram, la fonctionnalité devrait bientôt être déployée mondialement.

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.