Investissez dans le cinéma avec Touscoprod

Après la musique (Spidart, MyMajorCompany…) c’est au tour du 7ème art de se lancer dans la production collaborative. Touscoprod est un nouveau site qui permet à chacun d’investir dans le ou les films de son choix, en co-finançant leur production pour un montant minimum de 10 euros. Si le film est un succès et réalise

Après la musique (Spidart, MyMajorCompany…) c’est au tour du 7ème art de se lancer dans la production collaborative.

Touscoprod est un nouveau site qui permet à chacun d’investir dans le ou les films de son choix, en co-finançant leur production pour un montant minimum de 10 euros. Si le film est un succès et réalise des bénéfices, vous touchez en temps que co-producteur 80% de reversement sur la part qui vous revient en fonction de la somme investie, les 20% restants allant dans les caisses du site.

Exemple (extrait des conditions particulières) :

Touscoprod encaisse 100.000 € de recettes nettes sur un Film.
L’Internaute Membre Coprod « A » a participé à la production du Projet à hauteur de 100 €, le montant total
des Participations sur le projet étant de 20.000€.
La Quote-part de Profits de l’Internaute « A » est donc de 0,5%
100 X 100 = 0.5
20.000
Le montant des Profits de l’Internaute sera donc de :
80.000 X 0,5% = 400€
80% des recettes nettes encaissées par Touscoprod X le pourcentage de Profits de l’Internaute Membre Coprod.

Le site, très complet, propose une palette de services et d’informations complètes sur le cinéma, actualités, forums, communautés, et se présente comme un véritable réseau social autour du 7ème art, permettant d’avoir en mains un maximum d’éléments pour pouvoir sélectionner ses projets en toute connaissance de cause.

Une fois que vous avez misé sur un film, vous devenez donc coprod, ce qui, outre le fait que vous pourrez donc encaisser quelques revenus au cas où le film serait un succès et ferait des bénéfices (imagine tu mises sur Bienvenue chez les chtis), vous ouvre un droit à quelques avantages, comme la participation à certaines décisions artistiques (casting, scènes, affiche, photos, …), votre nom au générique, ou encore l’invitation à passer une journée sur le tournage.

Pour vous faire une idée des films en cours de coprod (une grosse dizaine au moment où j’écris ceci), vous pouvez visionner une vidéo du synopsys, à savoir la plupart du temps un pitch du réalisateur qui décrit ce que sera le film, voire une première bande-annonce.

Contrairement à des sites de coproduction musicale comme Spidart, le seuil à partir duquel un film sera produit n’est pas fixe : ce sont les réalisateurs qui indiquent leur besoin de financement, mais sur des projets qui selon toute vraisemblance sont déjà lancés et qui seront produits. Certains sont déilleurs déjà bien avancés, comme L’Insurgée, avec Michel Piccoli, dont malheureusement aucune vidéo de bande-annonce ou de synopsys n’est encore disponible.

Reste à savoir si le travail de long terme que représente souvent la réalisation d’un film sera de nature à encourager les investisseurs, qui devront faire preuve d’une grande patience avant d’entrevoir l’espoir de récupérer et faire fructifier leur mise. D’ailleurs, ce qui est fait de votre argent en cas d’échec n’est pas très clairement expliqué, puisqu’il semblerait que vous ne puissiez pas le récupérer, mais juste le « déplacer » sur d’autres projets.

Saluons en tout cas ce type d’initiative, au rang desquelles on peut aussi mentionner MotionSponsor, chroniqué chez TechCrunch, en espérant qu’elles soient de nature à favoriser une nouvelle forme de soutien au cinéma indépendant.


Nos dernières vidéos

13 commentaires

  1. Techcrunch fait aussi un article ce matin sur le même sujet mais à propos de Motionsponsor, un autre site du genre 🙂

  2. Salut Eric

    Marrant cette coïncidence avec la sortie presque en même temps de ces deux projets. Je découvre Touscoprod qui a l’air pas mal du tout. je vais mettre à jour le post. Merci pour la citation en tout cas.

  3. Eric

    @saimone, c’est ce que je dis à la fin de mon article, avec les 2 liens qui vont bien, faut lire jusqu’au bout 🙂

  4. Je trouve ça très bien, le seul danger c’est la participation à des décisions artistiques. Je pense qu’il ne faut pas intervenir à ce niveau là sinon ça devient n’importe quoi. Il faut bien se renseigner avant et accorder sa confiance ou non à l’équipe artistique.
    Je travaille dans la conception graphique et je dois l’avouer, les clients sont pour 90 % des mauvaises décisions d’ordre artistique ou conceptuel sur un projet. OK Je suis bon prince je m’accorde 10% de possibles erreurs mais je bosse suffisement sur mes choix pour pouvoir les argumenter sans imposer ma position comme véto. Donc ces 10% sont ensuite réellement subjectifs ou relatifs.

    Du coups je pense que pour ce genre d’initiative, il faut juger ou non au départ sur un dossier exhaustif puis laisser les professionnels (réalisateurs, scénaristes etc.) se débrouiller. Quitte à ne pas réinvestir ensuite si on a été en désaccord sur un point.
    C’est pour ça qu’on peut aussi très bien investir sur un film sur lequel on aurait envie, et malgré tout le voir se planter malgré qu’on soit d’accords avec sa direction.
    À mon sens, la participation publique vaudra plus si elle est un soutien pour plusieurs visions singulières (plusieurs projets) simultanées plutôt qu’une vision collective consensuelle pour un seul projet.

    En dehors de ce genre de considération, je juge cette initiative dangereuse pour la liberté de création de ces oeuvres mais bon si c’est le seul moyen de produire des films aujourd’hui en France… c’est au moins ça.

  5. Ah les pensées collectives elles me surprennent souvent ! Ca faisait partie d’un de mes projets et ben il ne me reste plus qu’à le rayer de la liste 🙂

  6. Pingback: MotionSponsor: financement de film CrowdSourcé… | Travailleurs Du Web

  7. Sir Chamallow (tu me donnes envie de te manger),
    le site que tu as cité a l’air pas mal :). Mais je ne vois pas la ressemblance avec Touscoprod et MotionSponsor.

    En ce qui concerne les deux sites, Touscoprod est mieux fait en design et pratiques (la forme), mais pour le fond je préfère MotionSponsor. Dommage que le site de ce dernier n’est pas assez approfondi à mon goût.

  8. Pour repondre à Chr,

    il n’est pas question que les coprod prennent les décisions artistiques qui resteront entièrement à la charge de l’équipe du film. Par contre il est prévu qu’en cas de doute de la part de la production, elle puisse s’appuyer sur la communauté qui soutient son film et lui demander son avis sur par exemple, le choix d’une affiche, le choix du montage d’une scène etc.

  9. Pingback: Touscoprod: investire nel cinema | Video Monte Ceneri

  10. Membre de TOUSCOPROD , ayant investi dans « le fils de l’autre », je n’ai reçu aucune nouvelle depuis SEPTEMBRE .

Répondre