Comme iOS, Android deviendra une plateforme de réalité augmentée

Google vient de présenter ARCore. Comme l’ARKit d’Apple, il s’agit d’un SDK qui permettra aux développeurs de créer des applications en réalité augmentée, mais pour Android.

Ça y est, Apple et Google sont concurrents dans le domaine de la réalité augmentée. Lorsqu’on évoque ce type d’expérience, ce qui vient naturellement à l’esprit, ce sont les lunettes Hololens de Microsoft ainsi que les Google Glass.

Mais étant donné que ces appareils coûtent encore cher, c’est via les smartphones que la réalité augmentée va se démocratiser dans un premier temps.

L’année dernière, Niantic, avec son jeu vidéo Pokémon Go, a déjà commencé à rendre la réalité augmentée accessible à tous.

Et durant la WWDC au mois de juin, Apple a quant à lui présenté ARKit. Comme l’expliquait la firme de Cupertino, ce kit « permet aux développeurs d’exploiter les dernières technologies de vision par ordinateur pour créer des contenus virtuels détaillés et convaincants sur des scènes du monde réel pour des jeux interactifs, des expériences de shopping immersives, du design industriel et plus encore ».

En d’autres termes, Apple propose sa technologie aux développeurs pour qu’il soit plus facile pour ces derniers de produire des jeux ou applications en réalité augmentée similaires à Pokémon Go.

Google aussi !

Apple ne sera cependant pas le seul à aider les développeurs à faire de la réalité augmentée sur mobile. Google vient de lever le voile sur AR Core, un kit pour développeurs qui proposera de la réalité augmentée « à l’échelle d’Android ». Comme Apple, la firme de Mountain View veut démocratiser la réalité augmentée via son système d’exploitation mobile.

Contrairement à son projet Tango, ARCore ne requiert aucun matériel additionnel, ce qui signifie que le kit pourra être utilisé sur beaucoup plus de téléphones.

Et comme vous pouvez le voir sur cette vidéo de Google, le résultat est assez similaire à ce qu’Apple proposera avec ARKit. Le kit est compatible avec Java/OpenGL, Unity et Unreal Engine.

Dans un billet de blog, la firme explique également qu’elle s’est focalisée sur ces trois choses : la détection des mouvements, la compréhension de l’environnement et l’estimation de la lumière.

Pour le moment, le kit est en preview. Cela signifie que les développeurs peuvent déjà tester les outils disponibles, mais seulement avec un Pixel ou un Galaxy S8 sous Android Nougat.

A la fin de la période de preview, ARKit sera néanmoins compatible avec au moins 100 millions de smartphones. Et d’après The Verge, les applis créées avec ce kit seront supportées par Android Nougat et Oreo.

Google a déjà travaillé sur la réalité augmentée sur mobile via son autre programme baptisé Tango. Néanmoins, la technologie de Tango requiert du matériel additionnel sur les smartphones tandis qu’avec ARKit, les développeurs pourront cibler plus d’appareils (et donc plus d’utilisateurs).

Une course entre Google et Apple s’annonce

Aujourd’hui, la réalité augmentée devient ainsi un nouveau champ de bataille pour Apple et Google. D’ailleurs, il semblerait que les hostilités aient déjà commencé.

Après la présentation d’ARCore, Apple a sorti de nouvelles images montrant à quoi ressembleront les applications iOS développées à l’aide d’ARKit.


Nos dernières vidéos